Ils vivent dans nos eaux : L’ épinochette

pungitius pungitius4Si une très grande majorité de pêcheurs connaissent l’ épinoche,  peu en revanche connaissent l’ épinochette qui vit elle aussi dans une grande partie du territoire français.

Ce petit poisson, cousin de l’ épinoche commun est souvent confondu avec dernier mais ils sont plutôt différents dans leur forme tout en ayant un mode de vie assez similaire.

Lire la suite

Les colorations rares des brochets, suite …

brochet tachetéVoici quelques clichés de coloration peu commune de brochets, pas seulement du brochet européen et de ses trois espèces mais aussi des brochets américains.

Vous constaterez que notre esox peut adopter des robes extraordinaires comme sur les clichés de Kévin Mourceins lors d’un séjour en Suède.

Bon visionnage et n’ hésitez pas à partager vos clichés de brochets verts, leucistes, albinos ou autres.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : Le gardon

rutilus rutilusAprès avoir passé en revue les poissons les plus rares de France puis les moins communs, venons en à ce fameux gardon, celui que tout le monde connaît, celui que presque tout le monde a au moins pêché une fois à la ligne dans sa vie.

Le gardon est le poisson blanc qui fait le plus les frais de la prédation des pêcheurs, on le pêche au coup, on le mange en friture ou en s’en sert comme vif. Ce petit blanc si commun est pourtant peu connu des pêcheurs sauf des passionnés, quand se reproduit t’il ? Comment le reconnaître à coup dur d’un rotengle ?  Tentons de répondre à tout ça.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : Le mulet

tete de muletLorsque le pêcheur d’eaux intérieures se rend en vacances au bord de la mer c’est souvent le mulet qui fait les frais des premières sorties pêches de notre estivant pêcheur.

Le mulet ou muge  fait partie de la famille des Mugilidae qui compte six espèces en France. La plupart des pêcheurs ne le savent pas et pensent que c’est toujours la même espèce qu’on rencontre partout.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : la carpe

carpe 300 piNous avons tous certainement pêché au moins une fois une carpe, c’est le poisson qui suscite le plus  d’intérêt chez les pêcheurs français. J’ai démarré comme nombre d’entre nous, qui avons connu les débuts de Goldorak, en pêchant la carpe à la ligne à la patate, au maïs avant que les techniques anglaises ne viennent mettre un coup de neuf dans cette pêche.

J’ai bien encore quelque part ma batterie de trois cannes, ses détecteurs et son rod pod mais ce n’est plus une pêche qui me passionne, je lui préfère le feeder.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : Le Toxostome

toxostome2Connaissez vous le Toxostome, hôte des rivières françaises ?? Personnellement c’est en 2011 que j’ai appris son existence en lisant un ouvrage consacré à la biologie des poissons d’ eau douce de France.

Cousin du hotu, on peut le rencontrer sur une bonne moitié du pays mais peu de gens le connaissent faute d’ en avoir jamais attrapé un.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : Le hotu

hotu_boucheIl y a trente ans de cela, les rivières descendant des monts du Morvan se voyaient envahies de hotus dès qu’elles atteignaient la plaine de l’ Arroux. Les bancs étaient véritablement immenses et sur les radiers on pouvait observer d’un pont une population impressionnante de hotus en train de brouter les algues des cailloux.
Puis petit à petit les populations ont régressé et le hotu se fait plus rare jusqu’à avoir quasiment disparu de certains secteur autrefois bien pourvus.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : La brème

brèmePoisson des pêcheurs au coup, notre « bavouze » nationale est quelquefois employée comme vif pour la recherche des carnassier.  C’est elle aussi qui vient souvent affoler les sondeurs en hiver par ses bancs imposants ou qui dérange le pêcheur du bord lors de sa fraye bruyante.

Mais savez vous qu’il existe plusieurs espèces de brèmes ainsi que des hybrides ?

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : Le rotengle

rotengle Settons 12071411Le poisson doré, le poisson à œil d’ or comme je le surnomme est un cyprinidé plutôt commun qu’encore une majorité de pêcheur confond avec le gardon.  Dans les eaux acides de mon Morvan, il prend une teinte du plus bel effet qui fait que sa prise accidentelle au leurre, ce qui arrive fréquemment, nous gratifie d’un bon souvenir.

J’ai longtemps utilisé le rotengle comme vif avant de le  bannir pour sa propension a emmêler le bas de ligne comme aucun autre poisson ne sait si bien le faire. Poisson qui veut toujours remonter vers la surface il est par contre idéal en plombée et ne se cachera pas sous les feuilles.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : L’ anguille

anguille1C’est certainement le poisson d’eau douce qui possède la vie la plus compliquée et la plus intéressante de tous nos poissons français.  Ce poisson aux faux airs de serpent fut longtemps l’ordinaire de pas mal de pêcheurs qui s’en nourrissaient mais on en trouve de moins en moins.

Découvrons ensemble ce fascinant animal qui se reproduit à l’autre bout du monde et qui reste un coup de ligne sympa pour le pêcheur.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : L’ able de Heckel

able1L’ able de Heckel est plus communément appelé « dos vert » dans ma région, c’ est un petit cyprinidé qui peuple majoritairement les petits étangs. On le trouve aussi dans les rivières à courant lent.

Très souvent confondu avec le gardon ou avec l’ablette, l’ able est plus mince que le gardon mais plus gros que l’ ablette, sa ligne latérale est incomplète.  Ses flancs sont argentés, son ventre blanc et son dos vert à brun selon les biotopes.

Lire la suite

Les brochets bizarres

brochet-prognathe-didier-florean3Drôle de titre non ? Les brochets sont nos carnassiers d’eau douce les plus susceptibles de tous de vivre avec des déformations, pas de survivre mais de vivre !

Parmi toutes les anomalies qu’on pourra découvrir chez ce fabuleux poisson, on retiendra surtout les problèmes de gueule qui sont les plus visibles mais ce ne sont pas les seuls.

J’ai essayé de lister dans cet article les différents types de brochets bizarres qu’on peut rencontrer à la pêche.

Lire la suite

Introduire du bass dans un petit étang.

bass-42-mequinenzaLe black bass est un carnassier qui s’adapte très bien à tous les biotopes, pourtant c’est dans les zones chaudes qu’il prospère.  Si vous possédez une simple mare ou louez un petit étang, au lieu de vous embêter avec d’autres espèces, essayez donc le bass.

Le bass est déconcertant à plus d’un titre. Quelquefois il restera scotché à un endroit au point de ne pas bouger de plus d’un mètre ou alors il se baladera sur toute la surface de l’ étang.

Mon père possède un petit étang de 3000 m² où j’ai introduit 17 bass de 10 à 15 cm en 1998, voici les raisons qui me font dire que c’est le meilleur carnassier à introduire dans un tel plan d’eau.

Lire la suite

Ils vivent dans nos eaux : Le gobie, le nouveau fléau des eaux douces

gobieGénéralement lorsque l’on parle de poisson invasif on a tendance à penser à de gros carnassiers tels que le silure ou si l’on remonte plus dans le passé, le sandre. Or il existe des poissons bien plus petits capables d’engendrer des déséquilibres piscicoles, comme le poisson chat par exemple.

Le gobie, petit poisson qu’on trouve généralement en zone littorale  possède de multiples variétés et ce sont trois de ces variétés originaires de l’ est qui commencent à poser de sérieux problèmes.

Lire la suite