Le jerkbait minnow

jerkbait-287

 

Les leurres durs et leurs utilisations : Le jerkbait minnow

Alors qu’il est le leurre le plus employé un peu partout dans le monde, en France le jerkbait minnow est presque en déshérence sauf pour la truite, tout juste le trouve t’on dans les boites des débutants lorsqu’ils achètent leur premier Rapala.

Or, ce leurre est et restera très efficace, surtout au printemps et en été. Attention toutefois à ne pas le confondre avec le jerkbait, ce gros leurre venu du nord sans bavette, qui fait l’objet d’un article dédié dans ce dossier consacré aux leurres durs.

Un peu d’histoire

L’invention du jerkbait minnow est à mettre au crédit de Lauri Rapala qui en fit commerce à partir de 1936, c’est cette forme bien particulière de missile pointu ou arrondi des deux cotés avec une bavette en tête qui est resté et reste encore le standard.

Cette forme mainte fois reprise donna de nombreux leurres et la marque Megabass avec son modèle Oneteen lui doit beaucoup grâce à sa réussite dans les compétitions US.

Le Oneten, le seul, l’unique

 

Les différents jerkbait minnow

Généralement le jerkbait minnow est long, fusiforme  et sa courte bavette le fait évoluer entre 0,5 et 1,5m. Sa taille standard oscille entre 75mm et 120 mm. Il est équipé de série de trois triples et nous pauvres français sommes obligés d’en sacrifier un, déséquilibrant de ce fait le leurre.

On retrouve beaucoup de modèle de jerkbait minnow entre 35 et 70 mm qui sont prévus pour la truite et la perche, les plus gros étant à l’origine prévus pour le bass, ils prennent bien évidemment des brochets, des grosses truites et tous les autres carnassiers. A titre personnel j’ai pris du sandre en début de saison avec des jerkbait minnow.

Les plus gros jerkbait, outre les modèles Rapala et autres pour la mer, sont l’œuvre de la marque Westin avec son modèle Jätte.

Le terme minnow serait peut-être plus approprié pour parler de ces leurres fins et longs, on retrouve cette terminaison dans longbill minnow, un jerkbait avec une longue bavette.

 

L’utilisation du jerkbait minnow

Comme son nom de jerkbait l’indique, il s’ agit d’un leurre à animer par grandes tirées rapides (les jerks) ou par courtes tirées du scion régulières (les twitches).

Un jerkbait peut s’utiliser à la façon danoise comme ceci : un jerk suivi de 6 tours de manivelle, une pause d’une seconde puis un jerk…etc, etc.  Pour les twitches c’est plus régulier de façon a déséquilibre la nage régulière obtenue grâce à la bavette.

En rivière sur les plus petits modèles, on utilisera des jerkbaits coulant pour les lancers amonts et des flottants ou suspending pour les lancers aval.

En lac, sauf à pêcher dans très peu d’eau les jerkbaits sont des modèles coulants ou suspending qui vont descendre à 1m en moyenne, on pourra donc s’en servir pour les faire passer au-dessus des herbiers.

La meilleure saison pour le jerkbait se situe au printemps lorsque le brochet est encore sur les bordures à guetter les premières frayes de poissons blancs, on utilisera un modèle de 12 à 14 cm en peignant les bordures.

Plus tard en saison on s’orientera vers des modèles de 7 à 11cm pour lancer dans les bancs d’ alevins et convaincre quelques brochets et belles perches.

 

Ce leurre dont la forme fuselée rappelle un gardon ou une ablette est très apprécié des carnassiers, vous pourrez prendre sur une même bordure, brochet, perche, sandre, truite et chevaine comme ça m’est arrivé une fois par le passé.

Dorénavant les décors holographiques font de ces leurres des copies presque parfaites des poissons fourrage, il serait dommage de ne pas les utiliser.

Gardez la pêche

Voir les jerkbaits minnows chez notre partenaire.

sandre-71-287

Comments are closed.