Bien débuter en casting

NOM PHOTO

 

Pêche en casting: Mode d’emploi

Lorsque j’ai reçu mon premier ensemble casting,  après avoir été subjugué par la beauté du  truc, j’ai été bien embêté. Aucune notice n’accompagnait le colis.

Le moulinet casting Shimano Curado 101

En pêcheur d’expérience, j’ai tout de suite compris comment emboiter la canne (!) mais concernant le moulinet j’ai été plus que dubitatif devant les molettes de réglage. Il faut dire qu’il s’agissait du moulinet DAIWA Sygnus qui, outre la molette de réglage du débrayage de la bobine comportait une autre molette de réglage, magnétique celle ci, pour soi disant éviter les perruques.

A l’époque, même sur les forums, personne n’avait su me répondre avec suffisamment de clarté quelle pouvait être l’utilisation de cette molette.

J’ai donc pris une décision, je m’en suis passé, et ça m’a bien réussi puisque je continue à pêcher en casting et que j’avoue y prendre mon pied.

Le casting c’est super facile quand on a compris comment ça marche, mais si personne n’est là pour vous expliquer vous avez intérêt à garder votre sang froid et à envisager une approche méthodique

molettes de frein casting

le frein de combat et le frein anti emballement

Juste une petite explication pour commencer: Un moulinet casting n’est rien d’autre qu’un petit treuil. Il fonctionne de la même manière: Débrayé, la bobine est libre et ne sera freinée que par un système réglable par la molette, ce qui théoriquement doit éviter le foisonnement, ce dernier est provoqué  lorsque la bobine, du fait de son élan, tourne et libère le fil plus vite que ne l’entraine le leurre.

Deuxièmement,  embrayée, la bobine est freinée par un système de frein réglable classique, généralement une molette en forme d’étoile disposée entre la poignée et le corps du moulinet. Ce qui surprend le plus lorsque l’on prend un poisson c’est l’absence de clic du frein lorsque votre belle prise prend du fil, on panique, on bidouille le frein et l’on perd son premier poisson (exemple personnel un black d’au moins un kilo avec un spinner lors de mon premier lancer en casting).

 

Ce qu’il convient de  faire c’est régler son frein une bonne fois pour toute et ne plus y toucher, ensuite selon le poids du leurre, régler la molette de débrayage pour que le leurre soit libéré sans que la bobine ne s’affole dans les tours.

Chaque changement de leurre doit induire un réglage de la molette sous peine de déconvenue.

position idéale du pouce sur un moulinet casting

La position du pouce est importante mais se place de façon très naturelle, le pouce agit sur la gachette de débrayage et reste en contact avec le fil. De cette façon le fil peut être freiné pour faire atterrir votre leurre en douceur ou pour éviter un obstacle.

 

Même après plus de dix ans de pratique, il m’arrive de faire de temps en temps des perruques. Un peu de déconcentration, une perte d’équilibre, un coup de vent et vlan la méchante perruque !  Il ne faut pas paniquer, encore moins tout couper. Munissez-vous d’une aiguille à bouillette et utilisez le crochet pour démêler. Les nœuds sont toujours moins graves qu’avec un tambour fixe.

 

la gachette de la canne se coince entre deux doigts

Voici comment tenir un ensemble casting, vous remarquerez que la gachette n’est pas là pour vous servir d’appui mais seulement empêcher que la canne vous échappe des mains lors d’un lancer ou durant un combat avec un beau poisson. Personnellement je coince ma gachette entre mon annulaire et mon auriculaire. A vous de tester la position qui vous conviendra le mieux.

 

Le casting c’est passionnant parce que vous aurez une autre sensation lors d’une prise. Votre avant bras ne travaillera pas pareil, votre poignet (celui qui tient la canne) se trouve dans une position plus naturelle. J’ai ressenti cette sensation lors de ma première prise avec une canne à mouche, le combat est plus en direct avec le poisson.




 

Autre point très positif, vous avez déjà utilisé des gros cranks ? Sur un ensemble spinning on a l’impression de treuiller un train de marchandises et on fatigue vite. Avec le casting on sent bien moins la résistance du leurre à la traction.

Toujours dans le positif, ayant moins de mouvements à faire dans le maniement du moulinet, vous pêchez plus et plus rapidement

Malheureusement le casting n’a pas que des qualités: Comme on ne peut pas lancer très loin, on est obligé de s’approcher des postes et j’ai vu maintes fois des brochets décaler  qui aurait été pris si j’avais péché en spinning.

moulinets casting

Le casting ne souffre pas de l’utilisation de moulinets médiocres, rien que sur la rotation de la bobine, la qualité se fait sentir. J’ai vite revendu mon Signus pour acheter d’occasion un shimano Citica et un Shimano Curado. Ces moulinets ont été des références durant plus de dix ans et on les retrouve pas très cher sur des sites comme Ebay.

Mon premier Citica, du fait d’un ratio plus élevé convient parfaitement pour le spinner et les jerk-baits, mon curado est plus lent et convient bien pour les cranks et les swim-baits.

 

J’ai essayé le casting en verticale et là ! Mes aïeux, ça a été une révélation. Plus besoin d’ouvrir le pick up toutes les dix secondes pour garder le contact avec le fond. Quand on a essayé on ne veut plus revenir à la verticale en spinning.

J’avais acheté d’occasion (eh oui encore !) un Daiwa mégaforce avec une manette twitching bar qui permet de récupérer quelques centimètres par l’action sur cette manette. De cette façon je n’ai pêché plus qu’à une main, l’autre servant à guider le bateau, se gratter, boire un verre, etc etc.

Si j’ai pris ce modèle dans les premiers prix, c’est que je l’ai cantonné à la verticale, pas la peine qu’il soit bon lanceur, ça ne sert à rien. Je m’en suis séparé pour revenir à mon Citica, en verticale les vibrations parasites du Mégaforce gênaient ma détection des touches.

 

moulinets casting

Grace au casting, la main étant dans l’alignement du poignet, le moulinet posé au creux de la main,  j’accuse moins de fatigue donc plus de bonne humeur. Forcément ma femme me trouve plus détendu, mes amis me voient plus épanouis, j’ai à nouveau du succès auprès des blondes à forte poitrine, comme quoi le casting peut  changer votre vie.

 

Trêve de plaisanterie, si vous êtes motivés, essayez mais de grâce utilisez du matériel correct. Je me souviens d’un vendeur de chez Décathlon à qui je faisais remarquer que la bobine d’un moulinet casting en vente restait désespérément débrayée et qui  m’avait répondu que c’était normal. Peu de vendeurs maitrisent le casting et vous conseilleront du matériel qui ne tiendra pas longtemps. Achetez un bon moulinet d’occasion pour vous faire la main et vous ne serez pas déçu, trop de gens ont abandonné après s’être escrimés avec du matériel  bas de gamme.

 

Le Révo Premier Abu Garcia

Concernant les cannes vous constaterez qu’elles semblent plus rigide mais ça ne change rien lorsque vous avez un poisson au bout. Le fait d’avoir les anneaux au dessus ne change aussi strictement rien sauf pour les purs techniciens qui vous prouveront le contraire, mais ceux ci arrivent toujours à prouver le contraire de tout.

Le  porte moulinet, s’il est ajouré, vous permettra de bien ressentir les vibrations dans votre canne et la poignée avec la gâchette est sacrément confortable.

 

Dernier point, que mettre comme fil, tresse ou monofilament? Je vous dirai les deux en fonction de vos préférences. Les bons moulinets acceptent tout, quoique. J’ai rempli mon Curado avec du fluorocarbone Vanish transition pour tenter d’être plus discret en 2009. Malgré une saison entière à le tester, j’ai vraiment du mal avec ce fil, je l’ai changé pour remettre un monofilament classique.

Tous mes autres moulinets castings sont montées en tresse car j’avoue  y prendre plus de plaisir durant le combat. Ceux destinés à la pêche aux leurres sont montés avec de la Wiplash en 4 brins et en diamètre de plus de 16 centièmes pour éviter le phénomène de brins qui se chevauchent après un ferrage appuyé et celui  pour la verticale est monté avec de la huit brins qui coupe mieux l’eau. Pour la verticale en casting, essayez donc la Fireline de Berkley, pas chère et super efficace !

Allez y, cette année mettez vous au casting. Ça fera marcher le commerce et ça vous permettra de retrouver un peu le coté ludique de l’apprentissage d’une nouvelle technique (avec sa cohorte de jurons). Soit vous laisserez tomber, soit vous deviendrez mordu et là de nouvelles émotions s’offriront à vous.

 

Gardez la pêche !




Comments are closed.