Le Chevaine aux leurres durs

chevaine5-287

 

Lorsque les températures de nos rivières augmentent, seul le coup du matin et celui du soir permettent de capturer quelques truites dans ma région sur les rivières les plus larges.

Une fois calées au plus profond de leurs caches, ont peut encore s ‘amuser en pêchant le chevaine au leurre.

chevesne ternin 30081433 (1)

 

Le Chevaine est un poisson omnivore et très opportuniste qui se nourrira de tout ce qui tombe à l’ eau. En été on le voit souvent taper dans des bancs de vairons et il n’est pas rare d’en attraper quelques beaux spécimens au vairon manié.

On peut donc les rechercher au leurre car ils y répondent assez bien sauf s’ils sont en mode mouches, nymphes ou fruits. A ce sujet j’ai un jour tenté un beau chevaine qui gobait des émergeantes en essayant toute ma boite de leurre, il ne voulait que des mouches ce jour-là.

La pêche la plus ludique se pratique en plein été et sous un soleil de plomb avec un stickbait. Trouvez en le plus petit possible, en 50mm, par exemple  et lancez au milieu d’une bande de chevaine qui se fait dorer sous la surface.

Dès qu’un s’en intéresse, accélérez la cadence et faites que la jalousie s’installe au sein du troupeau, ceci provoquera la touche.

chevesne ternin 30081433 (5)

 

L’idéal, pour ne pas effrayer le banc est de lancer un peu amont et de laisser dériver votre leurre naturellement avant de l’ animer, ça paye !

Le chevaine répond aussi très bien sur les crankbaits, là aussi leur flottabilité est un atout pour les laisser dériver sous les frondaisons. Un crank peu plongeant ( 0,5m) permettra de pêcher une grande majorité de postes.

Si le chevaine semble faire une sieste sans trop bouger, il y a de très grande chance que votre lancer à côté le fasse déguerpir et par là même fasse paniquer une bonne longueur de rivière. l’idéal est de chercher du poisson en maraude et de lancer derrière lui en animant immédiatement le crank.

chevaine2

 

Pour les secteurs plus profonds, je laisse de coté le crank pour passer au minnow coulant. Dans ces conditions on ne voit pas les chevaines mais on imagine leur présence, je pêche donc aval et canne basse pour bien ratisser à proximité du fond, c’est ainsi que j’ai fait les plus gros.

N’oubliez pas ces principes, le chevaine est hyper méfiant, s’il vous voit il ne mordra pas. Habillez-vous de tenues neutres de type camo et attaquez les postes de loin.  Pensez à ne pas projeter votre ombre dans l’eau ou si vous pêchez en wading, de ne pas faire trop de bruit.

chevaine3

 

Si un chevaine refuse votre leurre c’est qu’il à flairé l’ arnaque, passez à un autre qui sera peut être plus bête !

 

Le matériel nécessaire:

Canne UL/L de 1,8 m typée truite
Moulinet taille 1000
Tresse 8 à 10 centièmes
Fluorocarbone soft ou shock leader en 20 centièmes ou moins
Quelques leurres de surface, stickbaits et poppers en 50 mm
Quelques petits cranks peu plongeant en 35/40 mm
Quelques minnows de 45/50 mm très plongeants

 

A essayer durant les mois de juin/juillet/août/septembre sur les rivières de seconde catégories ou les premières qui abritent quelques cabots !

 

Gardez la pêche

chevaine-287

Comments are closed.