Le big bait

NOM PHOTO

 

Les poissons nageurs et leur utilisation: Le big bait

Le big bait est pour moi l’accomplissement du pêcheur aux leurres durs, le seul inconvénient c’est qu’il demande un matériel spécifique capable d’encaisser son poids, soit de 80g en moyenne pour monter à 140 g sur les gros modèles, voir dans la démesure pour certains.

 

Oubliez le si vous n’avez qu’une canne en 15/40 et en spinning car cette dernière souffrira trop, par contre une casting de qualité en 20/50 peut  suffire  et je m’en sers régulièrement pour jerker quelques  big bait sans toutefois dépasser les 70g.

Un brochet pris au Gliddin Rap de Rapala

 

Les différents big baits

Chez les big baits, hormis les swimbaits géants et quelques raretés, nous ne trouvons que deux types de leurres : les jerkbait sans bavette et les pullbaits. Ces derniers font l’objet d’un article dans ce dossier leurres durs qui leur est entièrement consacré, voir le lien en fin d’ article

Nous trouvons donc dans cette catégorie le swimbait et le glidebait ainsi que quelques jerkbaits à bavette.

La marque Rapala a sorti toute un gamme big bait et son modèle Super Shadow Rap illustre bien ces jerkbaits à bavette, somme toute assez classiques avec un usage régulier dans les pays nordique mais qui ne semblent pas avoir trouvé leur public en France.

 

Un autre de ces jerkbaits à bavette qu’on peut classer dans les bigbait est le Jätte de Westin, il en existe des modèles de 17 cm, de 19 cm et de 23 cm.

 

Les swimbait sont des leurres qui littéralement  sont des « leurres qui nagent », ils sont le plus souvent articulés en plusieurs segments et nagent en S. Le glidebait ou glider est lui aussi articulé mais il glisse plus qu’il ne nage avec des S beaucoup moins marqués et plus proches de la réalité de comportement d’un vrai poisson.

Ce bon gros Dowz Swimmer d’ Illex de 22 cm pour 102 g en est la plus parfaite illustration.

 

Comment les utiliser au mieux

Un big bait sans matériel adapté, ça devient compliqué à l’ usage. l’usage d’une canne casting assez forte est recommandé. Je pêche personnellement avec une casting 20/80 pour la plupart des leurres et une 50/200 pour les très gros modèles. Bien entendu il vous faudra équiper ces cannes de moulinets adaptés capables de résister au maniement de ces leurres à longueur de journée.

Il est impératif de remplir votre bobine avec une tresse 4 brins de 25 centièmes minimum, ceci afin d’éviter le claquage au lancer. Une quatre brins va s’aplanir façon ruban et ainsi on évitera le chevauchement des spires sur la bobine, et si d’aventure ça arrive, le fort diamètre évitera le claquage sans pour autant trop raccourcir la distance de lancer.

Les swimbaits ne nagent pas très profonds, ils sont idéaux pour explorer les baies et les hauts fonds. Ce sont des leurres qui ne doivent pas nager vite et qui sont le plus efficace en cas d’eaux claires et d’absence de vagues. Leur importante silhouette et leur nage en danseuse rend curieux les brochets qui sont souvent suiveurs. Un léger jerk et un stop sont à imprimer de temps en temps, juste au cas où, pour faire réagir un suiveur.

Les big baits sont très efficaces et la plupart du temps lorsqu’il y a pétole sur l’eau ce sont les seuls qui font décaler les brochets postés en pleine eau.

 

Si vous ne souhaitez pas investir dans un ensemble spécial Big bait, une casting H en 20/80 permettra aussi de pratiquer avec de gros spinnerbaits ou de grosses cuillers et vous laissera pêcher avec des swimbaits de presque 100 g sans trop broncher.  Le seul élément rédhibitoire de cette pêche est le coût des swimbaits, ils restent très chers par rapport à tous les autres leurres.

Voilà, le tour de la planète big bait est fait, vous en savez maintenant largement assez pour aller vous mesurer aux brochets. Bienvenue chez les les pêcheurs bucherons!

Lire l’ article consacré au jerkbait

Voir les big baits chez notre partenaire

 

chevaine4-287

Comments are closed.