Le Chevaine aux leurres souples insectes

chevaine-287

 

Lorsque le mois d’ août est installé sur ma région du Morvan, c’est dans neuf cas sur dix le mois d’ étiage de la rivière.
Le Ternin à Lucenay l’ Eveque n’échappe pas à la règle et cette année il est vraiment très bas. L’eau y est si chaude que toutes les truites se sont réfugiées en tête de bassin ou sous les rares chutes d’eau qui parsèment son cours.

C’est à cette époque que j’aime agacer le meunier, leurrer le cabot, pêcher le chevaine quoi !

chevaines 030818-01

 

Si les années précédentes c’est à la mouche sèche et en nymphe que j’aimais le pêcher, cette année c’est au leurre souple insecte que je l’ai trouvé. Pas parce que ce leurre marche mieux qu’un autre mais il procure des sensations en voyant l’ attaque en surface ou en sub surface.

C’est donc par un bel après midi d’ été que je me suis rendu à Lucenay l’ Eveque dans la partie du bourg qui abrite une belle population de chevaine dont quelques-uns très jolis.

Pour pratiquer, je m’ étais équipé de ma canne UL Shimano Diaflash, trois pochettes d’ hameçons, quelques leurres souples et quelques têtes plombées au cas où. L’ équipement est rudimentaire et tiens dans une poche de shirt.

chevaines 030818-03

 

Les premiers furent vite repérés mais comme tout chevaine, pas facile à approcher. Il me fallait lancer à 15 bons mètres minimum pour ne pas les effrayer pourtant je m’ étais habillé de couleurs neutres et m’ appliquais à faire des mouvements lents, malheureusement j’avais choisi le mauvais côté de la berge, donc ombre portée. Veillez à choisir autant que faire se peut le coté avec le soleil de face. Certes on est ébloui mais avec de bonnes polarisantes ça passe.

Le premier a mordu sur ce leurre qui imite une grosse larve flottante. Il s’est vite décroché, le second idem, ce n’est qu’ au troisième que je combattrai mon chevaine, pas un gros mais un coup de ligne sympa en UL.

Trouvant ce leurre un peu gros pour mes chevaines morvandiaux qui mesurent en moyenne 20 à 30 cm, j’essayais la larve montée de Savage Gear. Celle-ci était coulante mais j’ai eu quelques touches à l’impact alors qu’elle n’avait pas eu le temps de couler.

chevaines 030818-05 chevaines 030818-06

 

Un gros cabot m’aura amusé plusieurs minutes en refusant plusieurs fois mon leurre, puis ayant lancé ce dernier sur la trajectoire du chevaine, je n’ai pas vu la touche immédiatement car le poisson a descendu le courant à la même vitesse que la dérive. J’ai vu le poisson mordre mais la tresse n’a pas bougé, j’ai donc attendu…Erreur, car le chevaine s’est piqué sur le bord et s’est libéré au bout de quelques secondes de combat après un gros rush. Celui-là mesurait bien ses 40 centimètres.

Evidemment le coin fut pourri par ce combat et l’ agitation qui s’ensuivit. Je remontais donc le secteur pour viser un poisson en poste sur la rive opposée, Un poisson de 30 cm qui se révéla ne pas être un chevaine mais une arc en maraude, la défense est bien plus vive et la belle arc se débarrassa de la 3d Mayfly en arrivant près de moi.

Je terminerai cette après midi par un nouveau chevaine gourmand pour conclure cette petite sortie sympa qu’il me faudra renouveler au plus vite pour son côté ludique.

Ce petit reportage tiré d’une histoire vraie raconte comment aborder le chevaine à l’ insecte. On en trouve quelques références connues comme le Woodloose d’ Illex, l’ Insector de Reins et quelques autres. Tous sont flottants mais pèsent assez lourd de façon à pouvoir être lancés à plus de 15m avec un ensemble léger.

chevaines 030818-07

 

S’il n’y avait que quelques points à retenir ce serait ceux-ci :

Pas la peine de se lever tôt, l’ après midi est la meilleure période pour l’ insecte souple
Positionnement par rapport au soleil
Mouvements lents et discrétion
Ne pas jeter sur le poisson mais à un mètre de lui sinon il prend peur
Ne pas trop brider le premier rush très puissant, ensuite un chevaine abandonne assez vite le combat
Changer de coin après une prise

Il s’ agit d’une pêche relativement facile et très ludique. Frustrante aussi car le chevaine est malin et chipoteur et souvent il ignorera votre leurre. Très méfiant aussi il demande à ce que vous équipiez votre ligne en tresse d’une pointe en fluoracarbone soft de 3m.

Le matériel nécessaire:

Canne UL de 2,1m typée rockfishing
Moulinet taille 1000
Tresse 8 à 10 centièmes
Fluorocarbone soft ou shock leader en 20 centièmes ou moins
Hameçons simples en taille 4 à 8
Quelques leurres souples insectes de couleurs naturelles

 

A essayer durant les mois estivaux sur les rivières de seconde catégories ou les premières qui abritent quelques cabots !

Gardez la pêche

chevaine2-287

Comments are closed.