La truite d’ étang à l’anglaise ou au coup

truite7-287

 

La truite ce n’est pas que dame fario en rivière sauvage, c’est pour beaucoup de pêcheurs l’ arc-en-ciel que l’on pêche dans des lacs ou des étangs en attendant l’ouverture en seconde catégorie.

Souvent dédaignée voir méprisée par certains, la pêche de la truite arc-en-ciel au coup ou à l’ anglaise n’a rien de facile.

 

Découvrons ces deux techniques au travers de ma propre expérience qui m’a permis d’être souvent très bien classé lors de petits concours locaux d’amicales de village. Il va de soi que nous ne traiteront que de la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss ).

La truite à l’anglaise

A la différence du coup classique, à l’anglaise et à la truite, on va essayer d’aller la chercher sur sa zone d’évolution. Souvent dans un lac de quelques hectares, les truites se retrouvent près des bordures les premiers jours puis s’en éloignent progressivement. Il arrive ensuite qu’on ne les trouve qu’au centre de l’étang, là où elles se sentent en sécurité. Il faut donc pourvoir lancer loin son appât quel qu’il soit et l’une des meilleures méthodes est d’utiliser une canne anglaise et un waggler. Presque tout le monde possède une de ces cannes, accessibles en termes de prix et qui permettent de presque tout pêcher, sinon on l’empruntera à papa, car il y a trente ans c’était la technique la plus moderne.

 

La stratégie consiste à observer un certain temps le plan d’eau pour voir si on repère de l’activité. Les truites en début de saison nagent près de la surface et recherchent les éclosions, souvent de moucherons. On peut alors voir un frémissement sans véritable gobage sur une certaine surface se déplacer sur l’étang. Le but sera de lancer votre montage au plus près de cette zone d’évolution et d’attendre que la touche arrive.

Au sujet des appâts, dès les premiers jours suivant le lâcher on pourra utiliser n’importe quoi, mais n’importe quoi de très visible, par exemple du mais, de la pâte à truite…Puis quelque temps plus tard lorsque les truites se seront acclimatées il faudra utiliser des vers ou des teignes. La teigne a ma préférence en termes d’efficacité sur les arcs-en-ciel d’étang. Oubliez les appâts flottants qui à l’ anglaise vont remonter et se coller contre le corps de ligne, ce manque de discrétion sera rédhibitoire deux semaines seulement après l’ouverture.

 

La ligne est très facile à monter, dans l’ordre : Une ligature, une perle , un waggler pré-plombé, deux à trois plombs, un émerillon micro rolling, un bas de ligne et un hameçon adapté à la taille du leurre. Pourquoi un waggler pré-plombé ? Tout simplement parce qu’il se lance plus loin qu’un non plombé et qu’avec deux ou trois plombs seulement sur le corps de ligne on s’emmêle moins. Imaginons que nous ayons un waggler de 10 + 2 soit pré-plombé à 10, je pince un plomb de 1g à une trentaine de cm de l’émerillon puis  un de 0,5 au ras de l’émerillon. Ainsi sous plombé une plus grande partie de ma hampe de flotteur va sortir de l’eau et je pourrai le voir de loin. Si je pêche plu près je rajouterai un plomb de 0,5g. Avec ce type de montage ultra simple on ne s’emmêle jamais.

On peut amorcer jusqu’à 20m de distance avec une fronde anglaise, c’est un plus mais au-delà la précision est trop aléatoire, il peut arriver de pêcher à plus de 40m de distance.  Concernant la profondeur de pêche, en début de saison, réglez votre montage pour pêcher dans les 1m de fond puis variez pour trouver la bonne hauteur. Inutile de pêcher profond en début de saison, la zone de confort thermique et le meilleur taux d’oxygène dissous se trouvent entre la surface et 3m.

 




 

La truite au coup

Peu pratiquée elle reste très intéressante en petit plan d’eau pour la discrétion qu’elle possède et on peut faire de véritables cartons en les faisant venir sur un coup bien préparé. Un tapis d’amorce attire les truites sur le coup puis il faudra ensuite jeter à la fronde régulièrement des pellets pour les obliger à rester sur le secteur. En petit étang communal par exemple, les arcs feront le tour du plan d’eau en suivant la bordure, il suffira d’attendre qu’elles passent sur votre amorce puis il faudra les maintenir en agrainant au pellet. Généralement les truites sentent et repèrent les pellets de loin, elles les mangent en suspension ou sur le fond, donc pêchez près du fond. Vous pouvez pêcher au pellet qu’on maintient sur l’hameçon via un élastique spécial ou pêcher à l’appât naturel, peu importe, le but est de susciter une émulation puis une frénésie. Si vous gérez bien votre affaire, sans les gaver mais en les maintenant sur place par un amorçage léger et régulier, vous aurez un banc d’arcs qui restera sur votre coin et vous rendrez vos copains jaloux !!

 

Au niveau du matériel à utiliser pas besoin de cannes de compétition, une simple télescopique de 6m avec un scion creux pour passer un élastique seront idéaux. Pour ceux qui ne connaissent pas l’ élastique, allez vite en faire installer un chez votre détaillant, c’est lui qui encaissera les rushs de la truite et la fatiguera rapidement. Vous pourrez pêcher en corps de ligne de 16 centièmes voir moins et cette finesse sera un plus niveau discrétion. Pas besoin d’un flotteur de 5g comme on en voit encore, un flotteur de 1g ou 1,5g suffit largement pour pêcher à 6m de soi.

Les arcs livrent des combats d’anthologie et grâce à l’élastique on évite beaucoup les décrochés, cette technique fonctionne très bien les trois ou quatre jours qui suivent l’ouverture, ensuite il faut passer à l’anglaise puis pour finir à la bombette mais c’est un autre sujet.

 

Une recette d’amorce à truite

Une truite aura vécu depuis sa naissance en ne mangeant que du granulé, inutile donc de se compliquer la vie. Comme base collante utilisez l’amorce classique à gardon, la Sensas 3000 est parfaite. Mélangez-la par moitié avec des pellets en taille mini et si vous avez le droit, incorporez quelques asticots bien vivants. Simple mais efficace

On peut y adjoindre du maïs à la place des asticots, car les arcs-en-ciel adorent le maïs doux en boite !

 

Lire un article sur la biologie de la truite arc-en-ciel

Lire la page sur la pêche de la truite à la bombette.

 

truite9-287

Comments are closed.