Poignée mousse EVA ou liège sur nos cannes ?

NOM PHOTO

 
Poignée: Mousse EVA ou liège ?

D’entrée, afin de bien planter le décor je me permettrai de critiquer avec véhémence ces fabricants  qui sous le prétexte de la fameuse « protection de l’environnement » nous imposent la mousse EVA dans leurs produits afin  de sauver les chênes lièges..

Toujours dans ce cadre fumeux d’escrologie mercantile, comparons les deux matières: Le liège est naturel, biodégradable et fait vivre des agriculteurs. L’EVA est un composé chimique non biodégradable et fait vivre les industriels.

Fin de cette parenthèse, voyons maintenant les qualités et les défauts de ces deux matières:

Tirée du chêne liège, cette écorce possède de multiples  qualités. Employé depuis l’antiquité comme bouchon, comme joint, ses applications sont innombrables. Il est donc logique que nous l’ayons retrouvé depuis longtemps comme principale matière des poignées de nos cannes à pêche. Les qualités di liège sont qu’il est tout simplement beau, il se patine avec le temps, on peut le poncer lorsqu’il est sale, il est chaud en hiver et frais en été.

On en trouve de différentes qualités, plus ou moins dense, plus ou moins craquelé. Certains fabricants bouchent les trous avec un apprêt qui tient un saison ou deux. Une bruit qui courre  veut qu’il se raréfie, malgré quelques recherches sur le net je n’ai découvert aucun élément probant qui infirme cette rumeur.

Certains lui reprochent d’étouffer les vibrations, avec les porte-moulinets modernes ajourés de type skeletton on obtient une excellente sensibilité même avec une bonne épaisseur de liège.

 

La mousse E.V.A pour vinyle acétate d’éthylène (ou Ethylène Vinyl Acetate en anglais) est un copolymère qui a été commercialisé depuis les années 50. on l’appelait auparavant acétate, caoutchouc augmenté ou caoutchouc mousse.

On la retrouve partout, dans des semelles pour chaussures de sports, dans les capitonnages divers, dans les tapis de souris….

Elle présente pas mal d’avantages pour le pêcheur. Elle est imputrescible, agréable au toucher en hiver et en été, elle transmettrait mieux les vibrations du blanck que le liège et est plus légère que ce dernier. Dans le passé on la trouvait sur toutes les poignées de cannes « carnassiers » télescopiques de bas de gamme. Cette mousse n’était pas aussi compressée qu’elle l’est maintenant. Elle équipe actuellement la plupart des cannes de qualité  très techniques.

Maintenant que dire de plus? On aime que  le liège ou alors on préfère la mousse EVA. La mousse à cet avantage qu’on peut lui donner différentes couleurs et différentes sculptures qui sont un petit plus pour la prise en main.

A titre personnel, je préfère de loin le liège pour son coté esthétique et pour son toucher. Pour la transmission des vibrations je n’ai jamais remarqué de différences entre les deux matières. J’ai autant de cannes avec poignée mousse EVA et poignée liège mais je reste persuadé que les poignées lièges vieillissent mieux et s’usent moins.

La mousse est un effet de mode chez certains fabricants, elle fait plus « high tech » que le vieux liège. Certains fabricants nous équipent même les poignées de liège artificiel qui semble correct.

 

 

Doc fabricant

Shimano (encore eux) ont innové depuis 2011 en équipant leur canne fleuron de gamme (LESATH AX) d’une poignée en cuir cousue, façon volant d’automobiles de sport. C’est très beau mais est ce efficace ?

Si d’autre part la mousse a tant de succès c’est aussi qu’elle coute bien moins cher au fabricant. Pas besoin de coller des rondelles de liège, de les sculpter, les poncer…Il suffit d’introduire de l’E.V.A. Dans un moule et le tour est joué (ou presque). De cette façon on réduit les coûts et les pêcheurs sont sensés y gagner en argent.

Reste un argument béton, la mousse résiste parfaitement à l’atmosphère marin. Le liège, même s’il est très costaud, y reste quand même un peu sensible. La mousse, encore, se prête a de multiples combinaisons de formes très précises que l’on ne peut pas donner au liège.

 

En conclusion oui au deux même si mon cœur balancera toujours vers le liège.

 

Gardez la pêche

Comments are closed.