Le Lac de Pannecière (58)

NOM PHOTO

 

Pannecière, ce nom a fait rêver plus d’un pêcheur de carnassier. Tout au long de ses 520 hectares il alterne paysages boisés, falaises, queues sauvages et baies abritées.

C’est le plus beau des lacs qu’il m’ait été donné de pêcher, beau car il rassemble sur un même lieu différents biotopes où toutes les techniques pourront être mises en œuvre. C’est le paradis du pêcheur, un superbe parcours sur la rivière l’Yonne où il peut arriver de croiser quelques truites lacustres.

 

Le lac :

 

Pannecière c’est l’endroit mythique et légendaire où Albert DRACHKOVITCH aurait mis au point sa fameuse monture à poisson mort durant les années 70. C’est là aussi que j’ai fait mes premières armes en bateau. Construit entre 1937 et 1949, le barrage de Pannecière barre l’Yonne et crée une retenue d’eau de 7,5 km de long. Sa profondeur varie pour atteindre  49 m au barrage en début de saison et devant Chaumard c’est plus de 30 m. On y trouve des zones de faible profondeur dans les queues ainsi que des falaises plongeant à pic dans l’eau. Deux ïles submergées en début de saison sous 4m d’eau se trouvent dans la zone de Bonin et se retrouvent assez vite à découvert.

panneciere vue satellite

 

Pannecière c’est par le passé une tentative d’introduction du corégone qui a échoué et peut être dans le futur si la mesure de Nokill était légalement possible, un projet d’introduction du black bass.

pont-arringette3

 

Le lac Pannecière a ouvert à la pêche des carnassiers le 1er mai 2015 après trois longues saisons sans pêche pour cause d’assec et de travaux sur la digue. En 2014 pourtant en eau et rempoissonné en carnassiers, l’ AAPPMA la truite Morvandelle a choisi de demander à la Préfecture qu’il reste fermé pour les carnassiers afin de favoriser leur population.

pont-arringette

 

Les travaux sur la digue ont entraîné la construction d’un batardeau (barrage en terre) et celui ci est désormais submergé. Cette digue noyée ainsi que les routes construites pour les engins de chantier devraient devenir de bons spots dans un futur proche, il suffira d’explorer pour les trouver.

Panneciere 110212-27

Panneciere 110212-6

 

Le plan de réempoissonnement de Pannecière s’est conclu avec 2357 kg de brochets, 1416 kilos de sandres, 511 kg de perches, 18 500 kg de gardons, 8400 kilos de carpes, 2 000 de tanches et 750 kg de grosses truites arcs en ciel. C’est l’ EPTB Seine Grands lacs qui en a payé la majeure partie mais n’oublions pas que l’ AAPPMA la Truite Morvandelle et l’association Morvan Carnassiers ont eux aussi mis la main au portefeuille.

La réglementation actuelle précise deux points qui diffèrent de la précédente :

  •  Moteur thermique autorisé mais seulement jusqu’à 6 cv et 4 temps.
  • Plus besoin d’immatriculation ou d’autorisation du Conseil général.

Pour télécharger le règlement de police relatif à la navigation sur Pannecière, rendez vous en fin de page.

Voici quelques images de cartographie de ce lac en 3d, d’autres viendront avec le temps car cartographier un tel lac est une tâche gigantesque qui demande du temps.

Voici une zone située entre le pont d’ Ardilly et la pointe des falaises, excellent pour le sandre à un moment de l’année.

auto chart 2

auto chart 3

 

 

Pour bien appréhender Pannecière, il vous faudra y aller en barque ou en float tube. C’est ainsi que vous aurez accès aux meilleurs postes, les ruines englouties, les cassures, les ponts submergés….Voici un diaporama pris fin 2011 lors de sa vidange totale qui nous démontre que de multiples vestiges existent encore sous l’eau.

 

 

Dans la carte jointe vous constaterez qu’il existe un grand nombre de mises à l’eau sur Pannecière. Ces dernières sont bien accessibles en début de saison, néanmoins à partir de Juillet, lorsque le niveau baisse, elle le deviennent de moins en moins.

Si vous avez une petite barque vous pouvez toujours mettre à l’eau un peu partout, sinon si vous êtes équipé d’un bateau de 3,50 à 5m il vous faudra mettre à l’eau à un emplacement prévu à cet effet.

Cette mise à l’eau existe, elle se trouve à Chaumard, sur la rive droite de Pannecière. Une fois arrivé au centre du bourg, prenez la direction du camping puis continuez sur la même route. Cette dernière conduit en ligne droite à la mise à l’eau qui est stabilisée pour une meilleure accroche. Lorsque l’eau baissera pour atteindre son niveau le plus bas, cette mise à l’eau sera l’une des deux seules pour débarquer.

panneciere 150415-26

 

L’autre se trouve à Bonin près du barrage sur la rive gauche, c’est la route qui a été aménagée pour les engins de chantier lors des travaux de 2012/2013, très large elle permet une mise à l’eau facile.

Celle de Chaumard, à conseiller pour les pêcheurs touristes, à été aménagée en dur sur plusieurs centaines de mètres et permet d’éviter de patiner en hiver. Voir la photo suivante :

Chaumard et sa mise à l'eau

Chaumard et sa mise à l’eau en hiver

Au printemps, où le niveau est au maximum, je conseille pour les grosses barques la mise à l’eau du camping d’ Ardilly (rive gauche, près de l’ arrivée de l’Yonne), l’arringette (rive gauche , indiquée par panneau) , Bonin (rive gauche , indiquée elle aussi). Sur la rive droite je vous conseille Chaumard et Blaisy (rive droite avant le restaurant).

Bien entendu toutes les autres sont accessibles mais nécessitent des véhicules puissants à cause de la pente ou des remorques courtes à cause des manœuvres à effectuer.

Durant deux ans j’ai été amateur du camping d’Ardilly mais le peu de place fait que l’on doit attendre que le pêcheur présent avant vous ait finit de préparer son matériel avant de mettre à l’eau. Idem pour l’Arringette.

panneciere 160415-02

 

mise-a-eau-esoxisteChaumard présente l’avantage de disposer de plus de place pour stationner son véhicule et sa remorque, on peut même mettre à l’eau à plusieurs en même temps, de plus sa localisation centrale permet de pêcher un peu partout et pas mal de postes marqués avec un simple moteur électrique.

Aux beaux jours, il vous faudra quelquefois virer les hollandais qui prennent les mises à l’eau pour des pataugeoires mais sinon tous se passe généralement bien.

 

Les meilleurs postes de pêche:

En début de saison, cherchez les zones peu profondes comme par exemple Blaizy, Chaumard, les différentes queues comme Bonin, celle de la Houssière ou celle d’ Ardilly. Le secteur de l’ Aringette est aussi excellent.

sandre-pannecière-du-120610

 

Lorsque viendra l’automne les poissons descendront se poster plus profond, le marnage du lac étant important il permettra de pêcher des zones qui étaient trop profondes en début de saison.

L’ancienne route qui relie Chaumard à l’ Arringette est un excellent poste, celle qui traverse la queue de la Houssière avant Chaumard idem. Les ruines des maisons de Blaizy sont un très bon coin à sandre et à perches. Les abords des îles de Bonin sont aussi de bons postes à explorer.

Vous verrez sur les photos du diaporama que ce lac regorge de postes susceptibles d’accueillir du poisson, c’est ce qui fait tout son charme face à d’autres lacs où i n’existe que quelques postes très marqués, Pannecière c’est bon partout !! Ou presque !

peche-panneciere-180611-027

 

Dernier point à aborder : Les quotas de prises.

Ceux ci ont été pris via la fédé 58 et autorisent de garder 3 carnassiers dont 1 brochet maximum, des panneaux d’informations ont été placés sur tout le tour du lac.

Pannecière est mon terrain de jeu préféré, vous risquez de m’y croiser souvent.

Gardez la pêche !!!

Pour info, c’est l’AAPPMA « La truite morvandelle » qui gère la pêche sur le lac de Pannecière

Président François DUBOIS, tel 06 81 83 87 79

Lien pour accéder au site internet de la Truite Morvandelle

Télécharger le règlement Particulier de Police de Pannecière

Connaitre la cote du lac au jour le jour 

 

NOM PHOTO

Comments are closed.