Les chatterbaits

NOM PHOTO

 

Tiens tiens, c’est quoi donc ce leurre ? Un chatterbait, un jig avec une palette carrée devant ?
Plutôt étonnant comme leurre et peu connu des pêcheurs hormis de quelques spécialistes.

Un chatterbait est un jig, cette tête plombée ornée de filaments silicones auquel on a rajouté une palette qui en action de pêche va se redresser presque à la verticale et décrocher pour vite reprendre sa position. Il va en résulter une énorme vibration qu’on ressentira dans la canne, à ce sujet je conseille une canne assez souple pour étouffer ces vibrations désagréables à la longue.

 

Le chatterbait conjugue donc trois éléments : le volume visuel par la jupe, les vibrations par la palette façon crankbait ou lame et les éclats lumineux de cette dernière façon cuiller.

 

Chatterbait est le nom original de ce leurre inventé par Zman, une marque US distribuée chez nous par AUTAIN Pêche. On retrouve ce leurre chez d’autres fabricants avec le très connu Boogie bait de Booyah ou le Wild Header de Mégabass mais on le retrouve aussi chez Pezon et Michel et d’autres marques.

 

C’est donc un leurre assez complet qui jouera sur l’agressivité des carnassiers. Vu que la pointe de son hameçon sera orientée vers le dessus, on peut le faire passer dans des endroits encombrés mais il lui arrive quand même de s’accrocher. La marque Smith a sorti un chatterbait équipé d’un hameçon texan pour passer au milieu des obstacles mais souvent c’est plus par la palette que ce leurre s’accroche que par la pointe de l’hameçon.

Très efficace sur les brochets et sur les perches, le chatterbait intéresse aussi les autres carnassiers tel ce sandre ayant gobé le leurre.

 

Comment pêcher avec un chatterbait ?

Le chatterbait pêche très bien en linéaire mais comme tous les leurres il gagne souvent a être manié. On peut donc lui faire changer régulièrement de direction par des coups de scions ou l’animer en traction comme on le ferait avec un shad à palette.
L’autre avantage du chatterbait qui est du à sa jupe c’est l’animation type jig, prise de contact avec le fond et petits bonds avec quelques tirées pour faire vibrer la palette.

 

Le seul problème de cette palette, quel que soit le modèle, c’est sa propension à décrocher quant on ramène vite. Je n’ai pas trouvé de solution, j’ai tenté de nouer directement sur l’agrafe du leurre qui est obligatoire pour laisser vibrer la palette mais aucun changement par rapport à l’ agrafe prise avec celle de mon bas de ligne.

 

Trailer ou pas ?
Vaste sujet qui divise, perso j’ai pris l’habitude de mettre des trailers sur mes spinners et mes chatterbaits, ça donne du volume et un appendice de plus qui ne peut qu’attirer le carnassier. Pour les trailers soit vous utiliserez un leurre fin et très mobile soit un gros worm ou une virgule. Orka avec son double tail propose un trailer très efficace !

 

Les chatterbaits sont des leurres pas très chers qui fonctionnent bien en début de saison et en été, à essayer.

 

Comments are closed.