les top water

NOM PHOTO

 

Les poissons nageurs et leurs utilisations: V les stickbaits et les poppers

 

Une perche prise au popper Strike Pro

J’ai mis les poppers avec les stickbaits car je considère que leur action est complémentaire.

Ces leurres sont mes véritables chouchous dès qu’il commence à faire beau.

Ils ne sont pas plus efficaces que les autres mais ressentir cette montée d’adrénaline quand on voit l’énorme remous de cet idiot de brochet qui vient de louper votre sammy, ça vaut tous les combats avec des poissons trophées.

 

 

Il existe plusieurs catégories de poissons nageurs de surface: Les stickbaits et les poppers.

Les stickbaits se manient, c’est un leurre fatiguant et éprouvant pour les nerfs. Il faut les faire nager en « walking the dog » ou en longues tirées sèches. On arrive même à les faire couler en donnant un grand coup de scion vers le bas après un arrêt.

Les poppers se ramènent par à coups en les faisant popper, certaines marques proposent des poppers que l’on peut ramener en « walking the dog ».

 

Le Dog X Junior de Mégabass

 

Le « walking the dog » ou promenade du chien consiste à mettre un coup de poignet à chaque tour de manivelle, ainsi le leurre se désaxe et part sur un coté, le coup de poignet suivant l’envoie de l’autre coté. Le stickbait le plus facile à promener est le célèbre Sammy de Lucky Craft, il se manie facilement et permet de se faire la main avant d’attaquer des leurres plus techniques.





 

Le légendaire Sammy de Lucky Craft

Dans ma boitte je possède plusieurs modèles de LA référence mondiale, le Sammy de Lucky Craft. Je l’ai en plusieurs tailles pour faire face à toutes les situations. Je possède aussi un Giant Gog et plusieurs Dog X Junior de Mégabass, ainsi que plusieurs autres modèles dans d’autres marques.

En poppers j’ai quelques modèles de Bubble Walker de chez chez River2sea et un Rapala, je suis moins poppers que stick.

 

Ma découverte de la pêche de surface est très récente puisqu’elle date de 2008, mais quelle découverte et quelle révolution.

Je n’avais pas ressenti de telles sensations hormis avec la pêche à la mouche sèche. Voir le gobage d’un carnassier sur un Sammy est impressionnant. La première fois j’ai ferré trop vite et je lui ai arraché le leurre de la gueule.

 

Un perche prise avec la crevette PX 45 d'Ecogear

Règle n°1 pour la pêche avec les stickbaits et les poppers, attendre de sentir la touche dans la canne avant de ferrer (soit un décalage d’une bonne seconde après avoir vu l’attaque)

 

Sur les chasses de perches, vous prendrez quelquefois deux zébrées sur le même leurre de surface, vous assisterez au déploiement des nageoires dorsales sortant de l’eau et filant vers votre leurre. Vous entendrez les « smacks smacks » des perches qui tentent de gober.

 

Sur les brochets, vous les verrez attaquer deux, trois fois, sur le Sammy avant de l’avoir dans un énorme remous et un grand « splash ». C’est curieux comme le brochet est maladroit et loupe souvent sa première attaque, voir même sa seconde. Si ça vous arrive, stoppez tout et remaniez doucement, ça le décide souvent.

Si vous avez la chance de fréquenter un parcours avec des black bass, essayez les stikbaits, vous garderez alors des souvenirs impérissables de ces moments.

 

Mes deux top water préférés pour la perche: La PX 45 et le Dog X Junior

 

Au stickbait on passe avec le même leurre de la perche au brochet en passant par le rotengle, que de souvenirs !

 

Gardez la pêche.

Comments are closed.