Aménager sa barque pour la verticale

bateau-g-287

Il est loin le temps des vieilles barques où le seul confort était un coussin posé sur le banc de bois, désormais le pêcheur est devenu technique, l’ accastillage s’est démocratisé via internet et les techniques modernes demandent des barques aménagées.

Certes on peut tout à fait verticaliser dans une barque normale mais c’est se priver du confort qui permettra de tenir la journée entière sans avoir mal au dos.

torcy-31101604

 

La verticale, telle que nous la connaissons est une technique mise au point en Hollande sur les grands lacs venteux de ce pays, en France elle se pratique différemment pour certains. Nous verrons donc les aménagements spécifiques à chacun.

La verticale classique :

Elle se pratique avec un bateau dit « walleyle boat », avec des francs bords assez hauts pour affronter les grands espaces. Le pêcheur est assis confortablement et pêche tourné sur le coté afin de présenter sa ligne à bâbord ou tribord.
Pêcher assis sur un banc demande de tourner son buste face à l’eau et la position devient vite désagréable c’est pourquoi les pêcheurs utilisent un fauteuil monté sur un pied pivotant.

settons 08051418

 

Sur le coté des coffres équipent le bateau, à hauteur de main une fois assis de façon à saisir des boites de leurres sans avoir besoin de se lever et ouvrir des coffres installés dans le plancher.

A coté de l’emplacement du pêcheur, à porté de main, on trouve un support de canne afin de pêcher avec une seconde canne eschée d’un vif ou d’un poisson mort qui va traîner sur le fond ou pêcher à mi eau.

La canne à pêche sera courte, maximum 1,8m pour bien pêcher au ras de la coque dans le rayon du sondeur. La pointe du scion se positionnera horizontalement entre 20 et 40 cm de la surface.

cantal 2016139

 

L’ aménagement le plus important se trouve être le sondeur qui sera face au pêcheur, pas besoin de se tordre le cou pour regarder l’ écran.

La sonde sera placée sur le coté du bateau via un bras mobile et non sur le tableau arrière, ainsi le pêcheur aura sa ligne dans le cône du sondeur et sera mieux informé de la présence d’éventuels poissons ou d’obstacles.

Le second pêcheur sera plus à l’avant du bateau mais pêchera de l’ autre coté afin de minimiser les risques d’ emmêlement avec le premier. Lui aussi pourra avoir un sondeur dans la même configuration ainsi qu’un porte canne pour une seconde ligne.

Les pêcheurs hollandais naviguent en back trolling, c’est à dire en marche arrière à petite vitesse pour avoir un meilleur contrôle de la ligne. Depuis que les moteur avant à guidage GPS sont arrivés, ça va mieux pour nous, on enclenche l’ auto pilot et on pêche .

cantal 2016125

 

Rien ne vous interdit de pratiquer à la hollandaise mais il vous faudra des protections anti splash à l’ arrière entre le moteur et le tableau.

Cette façon de faire est vraiment la plus reposante pour le corps, la position assise est naturelle et on peut caler son bras sur ses jambes pour moins fatiguer.

 

La verticale à la française.

Celle ci se pratique debout sur les plate-formes avant et arrière des bateaux. On utilise seulement la marche avant au moteur électrique avec GPS.

Le pêcheur a installé un sondeur au poste de pilotage et un devant, les deux pêcheurs ont donc chacun un sondeur à disposition mais c’est le pêcheur à l’ avant qui passe le premier sur le poste.

torcy-111116-05

 

Les cannes n’ont pas besoin d’être aussi courte, la longueur habituelle de 2,10 m convient tout à fait. Le pêcheur officie avec la pointe de la canne au ras de la surface.

Cette position ramassée sur soi même peut donner mal au dos à la longue et n’est franchement pas confortable en cas de houle mais elle a le mérite d’ être plus tonique et de pouvoir effectuer des ferrages avec plus d’amplitude.
Pas besoin de bateau spécial car avec la méthode française on utilise le même bateau qui servira pour du power fishing.

Ici pas de seconde canne en traînard, les bateaux utilisés sont pontés jusqu’au franc bord et les support de cannes ne peuvent pas s’installer sauf sur la plateforme, ce qui va gêner dans les mouvements.

montereau-oct-1607

 

A vous de voir comment aménager votre coque, à la française vous pourrez pratiquer de façon plus active et enchaîner en power fishing, chose plus délicate avec l’ aménagement à la hollandaise.

J’aime bien verticaliser debout mais il est vrai que s’ asseoir de temps en temps est reposant pour ma carcasse demi centenaire.

Gardez la pêche.

sandre-287

Comments are closed.