La trousse de secours du pêcheur en barque

brochet-gaulois-287

la pêche n’est ni un sport ni un loisir de tout repos, on se blesse fréquemment avec ces hameçons très piquants qui garnissent nos leurres et les brochets se font un malin plaisir de nous mordre les doigts pour se venger, on les pardonne mais ça fait mal !

Pareille mésaventure est arrivée à tous le monde au moins une fois et généralement on fait avec les moyens du bord, un vieux mouchoir et son couteau Suisse mais quand on est en bateau au milieu de nulle part mieux vaut investir dans une trousse de secours qui pourra vous dépanner et peut être vous éviter une attente de 2 h00 aux urgences pour un bobo que vous auriez pu soigner vous même.

gaulois 131214154

alcantara-2016-257

 

Voyons comment se constituer une petite boite de secours pratique et utile.

La première chose à faire sera d’ aller acheter une boite tupperware d’environ 2 l de contenance et de forme rectangulaire. Prenez la de qualité pour résister à une petite immersion ou tout du moins à une forte pluie, une telle boite ne coûte guère plus de 5 euros, pas besoin de mégoter.

trousse de secours esoxiste (13)

 

Il faudra donc garnir cette boite de pansements, crème, médicaments et ustensiles indispensables. N’ étant que des pêcheurs et non des commandos d’élite on évitera l’ aiguille à cautériser, la table d’opération gonflable et le défibrillateur de poche.

First Blood ramboCette boite ne sera destinée qu’aux petits bobos ou au bobos plus importants nécessitant un bandage pour éviter l’ aggravation de la blessure. On va considérer qu’un pêcheur en bateau ne pourra souffrir que de plaies par dents de brochets ou hameçon planté dans la chair, coup de soleil et coup de chaleur, douleurs diverses, piqûres d’insectes et objet dans un œil.

Pour les douleurs, allez fouiller dans la boite à médicament de mamie pour y récupérer des Efferalgans codéïnés ou des Contramal, tout autre anti-douleur avec un dérivé opiacé (seulement disponible par prescription médicale) sera opportun pour apaiser une douleur consécutive à une chute ou un traumatisme sans fracture et un fort mal de tête suite à un coup de chaleur.

Si Mémé possède aussi des Solupred, lui en prendre quelques uns, il s’agit d’un médicament anti-inflammatoire corticoïde puissant qui est aussi un anti-histaminique et qui pourra éviter une réaction allergique à des piqûres d’insectes ou à des poussées d’urticaire. Il existe des médicaments antihistaminiques sans ordonnance à base de Cétirizine mais je ne les ai jamais essayé.

Un médicament anti-diarrhéique peut aussi être opportun, si vous en avez, mettez en quelques comprimés dans votre trousse ou votre boite étanche. Ces médicaments sont délivrés sur autorisation, mieux vaut vous renseigner auprès de votre médecin pour savoir si vous pouvez les utiliser.

trousse de secours esoxiste (6)

 

Prenez un gel hydroalcoolique pour nettoyer vos mains, une bombe de désinfectant qui servira à nettoyer les plaies et les mains du soigneur.

Pour les « trucs » divers dans les yeux, ceux qui vous font pleurer durant une demi heure pile au moment où ça mord, un collyre simple qu’on trouve partout sans ordonnance.

trousse de secours esoxiste (9)

 

Pour un saignement de nez qui ne s’arrête pas suite à une montée de tension due au soleil ou à une blessure, pour une blessure bénigne qui ne s’arrête pas de saigner après 5 minutes : Des compresses hémostatiques. La marque est Coalgan, très efficace en compresse ou mèche stérile pour le nez.

Pour un coup, une pommade apaisante à base d’ arnica qui pourra éviter un hématome.

trousse de secours esoxiste (1)

 

Pour une blessure superficielle, peau rapée suite à chute, un produit désinfectant simple. Pour une écorchure un simple pansement, le mieux est qu’il résiste à l’eau.

Pour une blessure plus profonde on prendra une bande velpeau, des compresses stériles et du scotch .

trousse de secours esoxiste (5)

 

Pour une morsure de brochet, celle qui saigne sans arrêt…. Vous connaissez…Et ça coule sur le moulinet… Ce pansement en rouleau à serrer est étudié pour ! La marque est plutôt connue, c’est Urgo

Pour un hameçon piqué là où ça ne craint pas, on l’extraira puis désinfection et pansement, s’il est trop prés d’un os où si on ne s’en sent pas le courage on le coupera à la pince (toujours avoir une pince coupante sur le bateau…) puis on l’immobilisera par compresse le temps d’ aller aux urgences.

trousse de secours esoxiste (4)

 

Pensez aussi à une petite bouteille de crème contre les coups de soleil, ça hydrate aussi les brûlures dues au feu mais il est rare de se brûler à la pêche aux leurres.

Voici ma sélection validée par ma pharmacienne mais d’autres marques conviennent aussi.

trousse de secours esoxiste (8)-10 compresses de gaze stérile de marque Gazin
-1 boite de 12 pansements hémostatiques Coalgan
-1 boite de bande stop saignements Urgo
-1 spay antiseptique Biseptine Spraid
-1 gel main bactéricide Baccide
-1 bande Velpeau de 4m
-1 pommade pour traumatismes bénins Hémoclar
-2 sets collyre Visiodose
-1 paire de gants en caoutchouc
-1 rouleau de scotch mercurochrome
-2 solutions de lavage des plaies chlorure de sodium stérile
-Des cachets de Paracétamol amélioré (Tramadol)
-Du Spasfon pour le mal de ventre
-De l ‘Imodium pour la diarrhée
-Un petit tube de crème solaire très haute protection

Tout compris, j’en ai eu environ pour 35 euros auquel il faut rajouter 5 euros pour la boite tupperware, le reste vient des médicaments que je garde suite aux prescriptions médicales. Les dates limite de consommation sont normalement à respecter. Un vieux ciseau à tresse suffira pour couper les pansements mais un bon pêcheur a toujours une paire de ciseau à portée de main.

trousse de secours esoxiste (3)

 

J’ai aussi des fioles de solution au chlorure de sodium s’il faut nettoyer une blessure et que l’eau locale ne semble pas très propre et une micro lampe led sur un porte clé pour examiner une blessure.

trousse de secours esoxiste (2) trousse de secours esoxiste (11) trousse de secours esoxiste (12)

 

Avec tout ça vous voilà armé et prêt à affronter les bobos qui ont vite fait de gâcher une journée de pêche, bon courage.

Dernière recommandation, mieux vaut appeler les secours même si vous n’ êtes pas sûr. Toute perte de conscience même de courte durée, toute attitude de sidération de votre coéquipier doit vous inviter à contacter le Samu, faites le 15 ou le 112 !

 

brochet-st-georges-287

Comments are closed.