le Drop Shot

belle perche

 

Le Drop Shot, une technique très  efficace

penduLe drop shot est une technique arrivée du Japon il y a une grosse dizaine d’ année et mise au point par un compétiteur qui cherchait à faire mordre les bass apathiques.

Dans l’ hexagone elle existait depuis déjà longtemps sous la forme de la technique du pendu que j’ai déjà développé et qu’on utilisait avec des vifs.

 

Le montage

Le drop shot consiste donc en une pêche insistante sur un poste au moyen d’un montage possédant la caractéristique d’avoir le lest placé sous l’hameçon.

un doublé au double drop

un doublé au double drop

 

Différentes formes de plombs existent pour cette technique mais il semble que la meilleure soit le classique plomb allongé qui se termine par un émerillon pince. Il existe aussi des balles rondes, des balles en forme de goutte d’eau mais le plomb allongé passe mieux les obstacles selon moi.

Il existait un plomb spéciale zone rocheuse encombrée : Le Bouncing Betty qui était un lest entouré de caoutchouc qui rebondissait sur les cailloux au fond mais il semble que l’ on n’en trouve plus sur le marché.

plombs drop shot

 

Au niveau de l’ hameçon on choisira un hameçon à œillet  avec une large ouverture car le leurre souple utilisé sera piqué par la tête.

Le nœud de raccord le plus classique est le nœud Palomar qui a fait ses preuves, je le trouve pourtant assez fragile.

montages drop shot

montages drop shot

 

A titre personnel je préfère utiliser les hameçons VMC Spinshot   ou les Decoy  Worm 120/123 qui sont équipés d’un émerillon. Certes au lieu d’un nœud vous en aurez deux mais vous pourrez mettre en partie supérieure un avançon en tresse acier ou un fluoro et en dessous, pour supporter le plomb, un nylon ou fluoro bien plus fin.

spin shot vmc decoy worm drop shot

 

 

Le matériel

Illex Drop Shot Spécial (Doc fabricant)

Illex Drop Shot Spécial (Doc fabricant)

Il s’est vendu beaucoup de cannes drop shot mais beaucoup de canne M ou ML conviennent parfaitement pour cette technique qui vise en priorité les percidés chez nous. Le tout est d’ avoir une canne assez résistante pour mater un joli poisson mais équipée d’un scion plein très souple qui marquera bien la touche.

Il semble que les cannes actuelles prévues pour le drop se rapprochent de plus en plus de celles utilisées au 20ième siècle pour la tirette  avec un scion peint en rouge ou en blanc.

Idéalement une canne à drop mesurera 2,10m pour le bateau et jusqu’à 2,7m pour le bord, on la montera avec un moulinet spinning en taille 2500 équipé d’une tresse 8 brins très fine (8 centièmes). Si on vise de plus gros poissons on augmentera la taille de la tresse.

 

La technique

Perches au double drop

Perches au double drop

Le drop shot est une pêche insistante qu’il faut souvent employer après un passage avec une technique plus vive. Si vous localisez les perches et que les touches s’espacent, un drop lancé sur le poste et doucement gigoté sous le nez des poissons les décidera.

Le principe est de tendre/détendre le montage sans que le plomb ne perde le contact avec le fond ainsi le leurre évoluera dans une petite fenêtre d’une dizaine de centimètres d’ animation.

La distance plomb leurre est la plus grande source de questionnement de celui qui débute, et personne n’a la réponse sûre à 100 %.  En hiver j’ai pu constater qu’ un leurre manié à 10/20 cm du fond était plus efficace alors qu’en été c’est plus 50 cm mais rien n’est acquis, c’est pourquoi les plombs spéciaux pour le drop disposent d’une pince. On pourra alors changer le fond jusqu’à trouver celui où on enregistre le plus de touches.




 

Il existe une variante appelée double drop avec deux leurres de tailles différentes  car on à le droit de pêcher avec deux hameçons en France.

Une autre variante consiste à pêcher classiquement avec un leurre souple en tête plombée  mais en ayant intercalé un drop shot un peu plus haut.

On peut aussi pêcher au drop en dynamique, en ramenant son montage.  Celui ci  lancé sur le poste, laissez couler puis une fois au fond, ligne tendue,  canne en l’air, faites trembloter votre ligne, déplacer de quelques tours de manivelle et recommencez jusqu’à arriver au bord ou au pied de la barque. Variez les animations en amplitude jusqu’à découvrir celle qui convient.

 

Un superbe sandre de 90 pris au drop shot

 

 

La dernière technique nécessite une barque et s’accommode parfaitement du plomb Rolling Drop Shot  Lead , un plomb drop qui roule sur le fond. Dans ce cas on dérive avec la barque en soutenant ce montage au fond et en gigotant un peu, on explore du terrain avec une technique qui n’est pas faite pour à l’origine.

DAM-EFFZET-Drop-Shot-Leads-300x250

 

Les leurres, les appâts

On rentre ici dans le royaume des micro appâts avec des petits shads de 2 pouces voir moins, mais rien n’interdit d’utiliser du 10 cm ou plus  si on vise de plus beaux poissons.

Le leurre a tout à gagner a être très mobile, les petits slugs, worms sont très efficaces en drop shot mais tout fonctionne.

Les appâts naturels fonctionnent aussi très bien, un petit vif ou un bon gros vers seront quelquefois le seul appât qui fera réagir un carnassier.

kiji worm nikko (2)

 

Mes leurres préférés pour le drop sont  les Tiny X Layer de Megabass  et les Nikko Kiji Worm , ils fonctionnent toute l’ année sur tous les poissons.

tiny-xlayer-gshrimp

 

J’ai du prendre en drop quasiment tous les carnassiers les plus courants : Brochet (drop vif, une référence), sandre, perche, bass, truite, chevesne, silure… Tous sont sensibles à ces micros animations tremblotantes mais si le drop fonctionne bien il n’est pas non plus la panacée, il fonctionnera mieux lorsque les poissons sont inactifs.

 

Une technique ludique à maîtriser pour qui veut s’amuser à la pêche.


 

sandre-71-287

 

Comments are closed.