La pêche de la truite à la cuiller

cuiller-2-287

 

Notre Fario préférée est le plus souvent encore pêchée à la cuiller, à la ferraille disent de façon quelque peu méprisante les amateurs de poissons nageurs hors de prix….

Pourtant cette bonne vieille ferraille reste la valeur sûre du pêcheur de truite et parmi toutes les cuillers du marché, une domine largement les autres : l’ Aglia de Mepps.

aglia 2

 

Revenons brièvement sur cette cuiller de légende qui a été inventée en 1938 par un ingénieur de chez Peugeot qui se nommait André Meulnart. Il était ce qu’on appelle désormais un crafteur puisque la cuiller tournante existait déjà mais il mit à profit la modernité des machines mises à sa disposition par Peugeot pour perfectionner et améliorer celle ci.

image MEPPS

image MEPPS

 

Il mis donc au point une palette en forme d’ongle désormais archi-connue sur un corps en corde à piano avec un lest peint et un étrier pour faciliter la rotation de la cuiller. La cuiller qui « papillonnait » dans l’eau lui donna l’idée de nommer sa création Aglia, ce qui se traduit par  papillon en latin.

Aglia vintage -- à droite

Aglia vintage — à droite

 

andre-meulnartUne de ses cuillers atterrit un jour dans les mains d’un GI à la libération et il  la ramena à l’un de ses copains au pays, propriétaire d’une chaîne de magasin de sport et pêcheur passionné de la truite.  Il se raconte que la première sortie à la pêche de l’ Aglia aux USA  fit prendre quatre truites à son heureux propriétaire qui décida que ce leurre si efficace devait devenir n° 1 des ventes.  Cet homme pris en main la distribution de la cuiller  aux Etats Unis  juste après la fin de la seconde guerre mondiale.

Pour parvenir à alimenter le marché, M. Meulnard créa la société MEPPS pour Manufacture d’ Engins de Précision pour la Pêche Sportive et la suite vous la connaissez tous puisque Mepps existe toujours et reste n° 1 des ventes dans le monde.  En 1965, Mepps déménagea de Paris pour s ‘installer à Conte dans l’ arrière pays nicois où les cuillers sont toujours produites.

Après cet aparté en forme d’hommage à André Meulnard, revenons au sujet de ce dossier consacré à la truite à la cuiller.

 

Une cuiller comment ça marche ?

Le principe est plutôt simple, on a donc une tige métallique qui supporte un armement et une palette montée sur un étrier.  Celle ci sera mise en œuvre par la poussée de l’ eau qui la fera tourner autour de son axe. Plus la palette sera ronde plus elle tournera éloignée de son axe en opposant une assez forte résistance à la traction et par le fait, aura tendance à ne pas trop plonger.

meps aglia point rougeLes cuillers à palette feuille de saule ont une rotation plus près de l’ axe et pêchent plus creux tout en offrant moins de résistance à la traction.

La palette type Panther Martin demande moins de courant ou de force pour être mise en branle du fait de sa forme particulière.

La rotation de la palette envoie un grand nombre de flashs lumineux sous l’eau ainsi qu’un son vrombissant qui s’ajoute aux cliquetis métalliques de l’ ensemble.

Nul ne sait pourquoi une truite ou un autre carnassier attaque une cuiller car ça ne figure franchement  rien de connu.

Une cuiller nécessite une traction qui va s’opposer à l’eau pour mettre en branle la palette de cuiller, la pêche amont demande de ramener plus vite que le courant  contrairement à la pêche aval qui peut faire tourner la  palette d’une cuiller soutenue immobile devant un poste prometteur.

Vous aurez remarqué que j’ai volontairement mis de coté la cuiller ondulante, l’origine de tous les leurres métalliques.  L’ondulante par sa forme est un leurre en perpétuel décrochage, elle ne tourne pas mais son animation envoie aussi des flashs lumineux.

Dundee 2 (2) Dundee 2 (3) truite dundee 2017 (5)

 

Les différents modèles de cuillers à truites

Sans couper les cheveux en quatre on a  justement quatre types de cuillers pour la truite :

  • La type Aglia, la plus courante
  • La type Raimbo avec sa palette en feuille de saule (willow)
  • La type Panther Martin avec sa palette particulière sans étrier
  • Les petites ondulantes à truite.

cuillers 22

 

Les tailles vont du 00 ce qui est très petit et à utiliser l’ été dans des eaux d’ étiage au numéro 4, voir plus, sur des grosses truites des rivières larges et puissantes.

Pour les rivières classiques le choix basique est l’utilisation d’une n° 2 à l’ouverture.

cuillers truite (4) cuillers truite (9)

 

Une cuiller demande l’usage d’ un émerillon pour éviter le vrillage du fil ou de la tresse, je vous suggère les très classiques émerillons JB fabriqués dans l’ Allier et qui, pour un prix modique, restent ce qui se fait de mieux en terme de finesse et solidité pour la cuiller.

Étonnamment la cuiller tournante n’a pas vraiment vu d’ évolution majeure depuis les 20 dernières années, il semblerait que les fabricants se reposent sur leurs lauriers. Pourtant on pourrait imaginer un axe indéformable en titane, une palette avec une forme innovante…  Il y a bien les coloris UV qui arrivent mais ce n’est pas une innovation spécifique à la cuiller.

cuillers truite (6)

 

 

Choisir sa couleur et son modèle en fonction du biotope et de la luminosité

assortiment cuiller (1)Un bon pêcheur à la cuiller aura toujours une trousse confortablement garnie pour répondre au mieux aux conditions rencontrées sur le terrain en rivière.

Mieux qu’une boite ou les triples s’ accrochent entre eux, une trousse avec des inserts en mousse est idéale pour conserver ses cuillers.

En grand classique qui fonctionne tout le temps on aura l’ Aglia n°2 en coloris doré pour les eaux cuivrées de mon Morvan ou argentée pour les eaux calcaires.

La fameuse points rouge est aussi à avoir dans sa boite  en différentes tailles.  La classique Raimbo qui pêche plus creux est à privilégier pour les zones avec des veines de courant plus marquées.

Pour l’été, dans ma jeunesse, on préconisait alors des palettes noires ou sombres, pourquoi pas, d’ autant qu’il y a 30 ans il existait nombre de spécialistes de cette technique et il en reste de moins en moins.

aglia 1.2.3 fire tiger cuillers truite (10)

 

J’ai un faible personnellement pour les Aglia coloris jaune fluo ou fire tiger en taille 1 ou zéro qui fonctionnent bien chez moi sur les surdensitaires moins sur les sauvages.

On choisira des palettes ternes en plein soleil et des brillantes lorsque la luminosité est basse, il semble que trop de lumière effraie la truite.

aglia long raimbo cuillers truite (3)

 

 

Les décorations, trous et fioritures sont elles efficaces ?

On a vu fleurir des palettes peintes et décorées, trouées, martelées, modelées mais l’efficacité ne semble pas plus être au rendez vous que des palettes classiques.

Pour ce faire voici quelques clichés de palette en action, vous constaterez que lorsqu’elles tournent les coloris sont dilués par le mouvement et bien qu’une truite soit rapide j’ai des doutes sur sa capacité à bien percevoir les détails d’une palette joliment colorée (désolé pour la qualité des clichés).

cuillers truite (12) cuillers truite (14) cuillers truite (16)

 

Les trous vont changer le son émis par le leurre, pourquoi pas mais pareil je n’ai jamais constaté de différence en terme de prises.

Les palettes martelées sont rares en cuillers à truites car difficiles à produire sur ces petits leurres, j’en ai eu une auparavant qui flashait joliment. Le décors holographique des Raimbo les remplace allègrement.

cuillers truite (5)

 

Les palettes modelées de type Suissex ou Lusox permettent de pêcher moins vite mais là aussi pour la truite je n’ai jamais vu une quelconque supériorité sur les classiques.

C’est plus par le décor du lest central qu’il faudrait tendre pour plus d’ efficacité. Celui ci est toujours visible et la palette en tournant ne le cache pas. Pourtant là aussi, un lest en forme de larve ou de poissonnet n’est pas plus efficace que le lest en laiton peint en forme de quille de l’ Aglia !

cuillers truite (2)

 

Les techniques de pêche à la cuiller en rivière

Le classique lancer face à soi vers la berge opposée est ce que l’on voit le plus. A titre personnel je pêche d’abord ma berge de chaque coté avant de m’éloigner en éventail dans les rivières larges.

Dans les plus petites rivières la pêche se complique  car les truites de celles ci ne mordent plus après le passage du pêcheur donc interdiction de lancer aval sous peine de ne rien prendre.

La pêche se fera par des lancers amonts sur de courtes distances avec un matériel ultra léger et des fils très fins mais même avec ça, la nage d’une cuiller dans le sens du courant demandera de mouliner très vite. En réalité on ne pêche que des postes très précis et guère plus grands  que la longueur de la canne.

fario lucenay 260316 (3) lucenay 130316-14

 

En rivière plus classique d’une largeur de 4 à 10 m on aura l’un des meilleur biotope pour apprendre la pêche technique à la cuiller. Vous aurez des radiers que l’on pêche aval, des fosses que l’on pêche amont ou trois quart amont…..

La plupart du temps on pêchera des postes, il faudra donc que la cuiller tourne parfaitement pour se mettre à papillonner dès qu’elle touchera l’ eau mais on peut aussi pêcher l’ eau sans autre info sur le fond que battre du terrain.

Il existe dans mon département un passionné de cuiller qui s’est mis à la customisation de ces dernières, ses cuillers en plus d’être efficace sont superbes. La peinture qu’il utilise est beaucoup plus solide que la peinture d’origine. Vous pourrez découvrir ses créations sur son blog nommé truite Dundee.
Les cuillers de coloris poisson clown qui illustrent cet article par exemple sont de lui, sympa non ?

 

Sur un courant moyen à normal on utilisera une classique Aglia en pêchant trois quart amont et en faisant faire une dérive en arc de cercle à la cuiller.

Sur courant fort ce sera une cuiller Raimbo ou Long en pêche aval ou rois quart aval et en ramenant doucement.

ternin 16031312 truite ternin 240312-2

 

Sur un courant faible à quasi nul on utilisera une ondulante qui donnera le meilleur d’elle même dans ces conditions.

On évitera les cuillers lourdes sur des radiers de 30 cm de fond sinon c’est accroc assuré en quelques secondes. Si vous cherchez bien chez votre détaillant cous trouverez des cuillers légères et d’autres plus lourdes de façon à bien aborder les postes.

La cuiller possède un avantage par rapport au poisson nageur, elle se décroche moins du fait de son articulation qui empêche le poisson de s’en servir comme levier.  La plupart du temps on ne peut pas changer les hameçons triples par des simples mais certains modèles le permettent, sinon couper l’ hameçon et remettre un anneau brisé.

cuiller truite dundee 5

 

La cuiller est un peu comme le crankbait, elle donne le meilleur d’ elle même ramenée simplement. Ici pas de twitches, de jerks…Qui n’auront comme effet que de casser sa nage si attrayante pour la truite.

Coté matériel, autant rester simple, une canne d’1m60 à 2m plutôt d’ action parabolique et de puissance Light à Médium Light suffira largement. En moulinet un 2500 de bonne facture qui sera très sollicité est ici indispensable, un taille 1000 peut convenir en ultra léger mais son ratio est souvent insuffisant pour ramener rapidement dans le sens du courant.

assortiment cuiller (2)

 

Pour le fil, un bon nylon ou copolymer de fluorocarbone en 16 ou 20 centième sera pertinent avec des truites jusqu’à 30 cm, au delà, sur des belles fario montez en 25 voir en 30 centièmes.

Si la cuiller auparavant faisait preuve de suprématie, c’est qu’elle était efficace et pas chère, elle symbolisait la modernité. Dorénavant elle s’efface doucement au profit du leurre dur et du souple mais elle garde toujours une bonne place dans mes boites.  J’ai le souvenir d’une ouverture d’ il y a quelques années ou seules les cuillers avaient pris du poisson !!!  Ayez en toujours deux ou trois avec vous, on ne sait jamais.

Gardez la pêche.

cuiller-287

 

Comments are closed.