A propos de ce site

 

Enfin le moi de mai arrive et avec lui ses nombreuses sorties au carnassier en bateau ou du bord. Bien qu’avril soit assez sympa avec ses sorties truites et corégones, il est vrai que mai apporte plus d’espoir à tout pêcheur de carnassier : Espoir de gros poissons, de belles rencontres, de belles journées à la météo agréable.

Cette année l’imbroglio des dates d’ouverture du brochet a semé le doute dans la tête de nombre de pêcheurs. Cette date du 27 avril, pour disposer d’un week-end complet est une demande la FNPF qui réclame un décret puisque la date du 1er mai était actée dans une loi. Au jour où j’écris ces lignes, l’ouverture s’est déroulée légalement le 27 avril pour le brochet. Certaines fédés sont restées sur le 1er mai et d’autres sur des dates différentes comme la Nièvre avec le 11 mai. Mais il y a pire, selon moi, dans la plupart des départements, le sandre n’ouvrira qu’au 1er mai.

Après quelques années de simplification, profitables aux pêcheurs, on recommence dans le travers de la complexification sous prétexte de gestion halieutique qui en fait n’est que piscicole. Il faudra bien qu’un jour une position ferme et définitive soit prise, soit on protège la fraye du brochet, soit celle du brochet et du sandre, auquel cas l’ouverture générale pourrait être le 15 mai, voir plus tard. Il reste bien une piste qui pourrait satisfaire tout le monde, pas de fermeture mais des dates d’interdiction de pêche de certaines espèces (ce qui est déjà le cas pour le bass dans mon département). Tous les passionnés pourraient se retrouver au bord de l’eau toute l’année et pratiquer toutes les techniques, tout en surveillant son voisin et en le prenant en photo ou en le filmant  avec son portable s’il enfreint la loi, à moins d’être un  trouillard c’est facile non ? J’en entends trop qui se plaignent du manque de gardes bénévoles ou salariés des fédés, qu’ils postulent ! Et surtout qu’ils dénoncent s’ils constatent un braconnage au lieu de couiner sur les réseaux sociaux bien cachés derrière leurs claviers.

Pour en revenir au sujet de la protection du sandre, la fédération de la pêche de la Nièvre prend cet argument en compte pour sa date d’ouverture au 11 mai. Rappelons que cette fédé a fait preuve d’une des meilleures mesures de ces dernières années en instaurant durant 5 ans des réserves temporaires pour la fraye du sandre d’un mois sur les 4 lacs du Morvan. Malheureusement cette mesure a pris fin cette année. La seule mesure de bon sens mariant plaisir de la pêche et protection de la fraye est morte cette année, victime de la fainéantise humaine. j’ai lu dernièrement un commentaire sur Facebook d’un membre du CA d’une des AAPPMA gérant l’un de ces grands lacs, celui-ci précisait que la mise en place des réserves était trop contraignante !!! Effectivement prendre un après midi pour poser deux lignes de bouées et 10 pancartes et un autre pour les enlever c’est vraiment hyper contraignant. Que dire alors des bénévoles de mon AAPPMA de Lucenay ou d’autres qui donnent du temps les 5 samedi précédant l’ouverture pour nettoyer le parcours, du samedi pour la journée découverte pêche des gamins et du samedi pour l’animation pêche à la kermesse du village, soit 7 jours. Ce n’est pas « contraignant » ça ?  Et le personnel fédéral qui est salarié par les pêcheurs ne peut-il pas s’en charger si c’est trop « contraignant » pour une AAPPMA, d’autant que la mesure était fédérale ?

Il me semble que l’on n’a pas la même définition du bénévolat et de l’engagement dans cette partie du Morvan, c’est ma foi bien dommage.

Que ce soit le 27 avril ou le 1 mai ne change pas grand-chose pour nous puisque nous feront notre ouverture le 1er mai dans les lacs de la forêt d’Orient. La location étant faite de longue date il a bien entendu été impossible de décaler et de décaler nos congés, merci la FNPF ! Quatre journées de pêche à parcourir Orient, Amance et le Temple pour rechercher les brochets géants de ce coin de France qui auront été matraqués durant 4 jours déjà. Nos espoirs et nos rêves de belles prises en ont pris un coup !

Il y aura par conséquent quelques jours où les publications passeront en mode stand by avant un reportage avec quelques prises, je l’espère.

J’aborderai ou je tenterai d’aborder les thèmes suivants en mai

  • Page : Les batteries Lithium pour les barques et bateaux de pêche
  • Le coin du débutant : Bien s’équiper aux leurres pour pas trop cher
  • L’ aventure des marques pêche : Savage Gear
  • Vif : Bien s’organiser au bord de l’eau
  • Sondeur : A chaque pêcheur son sondeur
  • Les flotteurs Effzet  Zander Hoempie Ploempie fat et slim
  • Le moulinet Stella FJ 2018 de Shimano
  • Les hameçons texans lestés Weedless EWG Hooks de Savage Gear
  • Le Combo Fluoro Finesse Stinger Mystic Predator de VMC
  • La palette sur avançon Blade Leader de Decoy
  • Un jour un leurre : Le X Layer Curly 7 pouces de Megabass
  • Un jour un leurre : La Worldwide Spoon de River2Sea
  • Un jour un leurre : La 4D Perch shad de Savage Gear
  • Un jour un leurre : le RIP Spinnerbait 28

 Et d’autres articles sur l’actualité, les sorties pêche etc etc…Et les éventuelles contributions de nos autres auteurs que je remercie d’avance.

Sylvain l’esoxiste

Pour les visiteurs qui viendraient sur ce site pour la première fois, rendez vous directement dans  la rubrique « les articles – le blog de l’esoxiste », la partie magazine où vous seront présentés les mardi, jeudi et dimanche des news en rapport à la pêche, des reportages,  des articles sur le matériel et les poissons, des vidéos…. Pour simplifier tout ce qui fait un magazine de pêche carnassier.

Dans la rubrique « Dossiers » vous découvrirez des thématiques et des reportages complets sur les techniques, la pêche en barque, le casting, sans oublier les coins de pêche, les recettes de cuisine, l’ichtyologie nature aquatique.

 

Voici les autres rédacteurs de ce site:

Tahitifish  n’est pas un inconnu puisque on le retrouve sur de nombreux forums. Il a commencé la pêche en traquant les bars puis il est parti vivre en Polynésie Française où il a pu se mesurer aux espèces exotiques. Pêcheur en mer et en eau douce il nous parlera de ses sorties pêches avec le coté pêche en mer qui nous manquait.

Natif de Beaulon, petit village des bords de Loire, Lionel BOUGNOT est le cuisinier pêcheur qui nous présentera de savoureuses recettes à base de poisson:  » Passionné de cuisine et de pêche depuis tout jeune, ce métier m’ a permis de découvrir des gens passionnés dont Gerard Raymond à Bourbon Lancy,  mon maître d’ apprentissage,  et Jacques Lameloise à Chagny. Grace à eux j’ ai pu faire des petits extra à l’ étranger  ( république tchèque  et au Japon ) maintenant j’ enseigne le métier de cuisinier dans un centre de formation d’ apprentis dans l’Allier. Concernant  la pêche, je pratique aux leurres depuis plusieurs années en Loire , en lac et depuis peu en canal qui nous réserve  de bien belles surprises.  »

AxelAxel BECHLER  a rejoint l’équipe des auteurs en fin d’année 2015, il a 45 ans et est  chef d’entreprise. Je lui laisse la parole pour se présenter: « Principalement adepte de la pêche aux carnassiers et de la  truite aux leurres et au mort-manié, j’essaye de garder un esprit curieux et ouvert, mais aussi parfois critique, sur le monde halieutique.Je suis un fervent défenseur de l’idée du prélèvement raisonnable et raisonné. Mon activité professionnelle me laisse peu de temps libre à partager entre ma famille et mes sortie au bord de l’eau, je suis simplement un pêcheur, what else ? »

 

Sylvain l’esoxiste

 ———————————-

 

Le leurre du mois: la Worldwide Spoon de River2Sea, une ondulante innovante

 

 

L’image fun du mois: image Facebook, auteur inconnu

 

 

La belle photo du mois: Magnifique photo, auteur ranger Boat

 

 

Le dessin du mois: Les fans d’ AC-DC auront reconnu Thunderstruck

 

Les vidéos du mois: Secrets de fabrication des leurres Delalande -VLOG#50 par Yo & Kéké

 

La pêcheuse du mois:  

 

 

Bonne visite et gardez la pêche !

 

Comments are closed.