A propos de ce site

leurre-287

 

 

 

 

 

 

Un nouveau mois de mai arrive, toujours porteur du fol espoir de pouvoir enfin battre son record brochet. Si cette année cette ouverture s’est déroulée le 30 avril, ça n’a pas fait grand-chose de plus, d’ailleurs on pourrait imaginer une ouverture brochet au 1er avril car les brochets ont fini de frayer sur la très grand majorité du territoire. On rappellera juste que dans les lacs alpins, qui sont bien plus froids que les étangs de plaine, la pêche du brochet ouvre bien plus tôt. Mais ceci demanderait un énorme changement de mentalité que nombre d’aappma, de pêcheurs et de fédés ne sont pas encore prêtes à sauter le pas.

Donc en ce 30 avril et le premier mai ce sera le grand cirque au bord de l’eau dans les lacs, rivières, fleuves et étangs de France. Du bord, seuls les plus matinaux auront la chance de trouver un bon emplacement pour une pêche statique encore très pratiquée de nos jours et les pêcheurs mobiles pesteront encore contre ceux qui monopolisent un grand linéaire pour y tendre leurs cannes. En bateau, il devrait y avoir foule à la mise à l’eau et la plupart des pêcheurs pesteront aussi contre ceux qui mettent un temps infini pour mettre leur barque à l’eau et contre le manque de place de stationnement à proximité de la cale. Pour ma part ce sera le stress habituel, une certaine forme de frénésie inexplicable. Je fais cette ouverture depuis des lustres, je devrais donc être serein mais non, je reste excité comme un gamin. Et cette excitation peut vite se transformer en colère lorsqu’un tout petit grain de sable vient contrarier ma journée, un moteur thermique qui démarre mal, un oubli d’un accessoire…Bref, j’ose imaginer que nous sommes tous pareils à l’ aube de cette journée tant attendue. Puis la matinée passera, une petite bouteille de blanc du maconnais sublimera le bocal de pâté maison qu’on étale sur du pain frais et on sera bien. Et même si on ne prend pas de poisson, ce qui reste somme toute assez rare en cette journée, ce ne sera pas grave, c’était juste l’ouverture, un jour pas comme les autres, un jour entre parenthèses où le fait de pêcher l’emporte sur celui de prendre du poisson.

Bien évidemment je ferai cette ouverture en barque, je ne l’ai plus fait du bord depuis plus de quinze ans. Trop de souvenir à galérer pour trouver un poste libre, de jalouser comme un gamin celui qui était arrivé avant moi. En embarcation la liberté l’emporte et je peux me déplacer à ma guise où bon me semble sur le lac. Je n’aurai pas à m’adapter au poste mais je chercherai le poste le plus adapté à ma façon de pêcher du jour, qui restera pour autant adaptée à la saison et au biotope. Une fois de plus, jerkbait, chatterbait et spinnerbait vont être les rois de cette journée et ce seront les bordures que je viserai ainsi que les plateaux plus au large.

Cette liberté en bateau est quelquefois mise à mal sans véritables raisons, j’en veux pour preuve un petit scandale dans ma région. A l’occasion d’un nouveau règlement de police sur la navigation au lac de  Torcy (71), VNF n’a rien trouvé de mieux que d’interdire le moteur électrique. Déjà que le thermique était interdit sur ce lac de 100 hectares mais autorisé pour les bateaux sécurités des avirons, il faudrait pêcher à la rame ? Ben tiens, VNF, vous nous prenez pour des jambons ? En quoi la motorisation électrique peut elle être gênante ? Où est le problème, faudra il manifester devant le siège de VNF ? Une compet du défi Est vient d’être annulée et transférée sur un autre plan d’eau alors que ce lac est le plus pratique et le plus adapté. Espérons que nos instances, si promptes à encaisser nos cotisations le soient à défendre nos intérêts !

Je vous souhaite un excellent mois de mai à la pêche, des carnassiers mais pas que…

J’aborderai ou je tenterai d’aborder les sujets suivants en ce mois de mai.

  • Equiper une barque moderne pour la pêche des carnassiers
  • Les deux grands types d’action des cannes carnassiers et leurs utilisations
  • Le plaisir de toutes les pêches
  • Brochet de mai en étang, quelques leurres indispensables
  • Brochet de mai en lac, quelques leurres indispensables
  • La pince à anneaux brisés RCD Mini Split Ring Tool de Rapala
  • La toise de mesure Caperlan
  • Réaliser un nœud de jonction tresse fluoro FG avec l’outil Knot Assist
  • Les triples Spear 21 UVO de BKK
  • Un jour un leurre : Le jerkminnow MNW 130 SP de Caperlan
  • Un jour un leurre : La cuiller Caviar Spinner de Savage Gear
  • Un jour un leurre : Le Bantam Mac Beth de Shimano
  • Un jour un leurre : Le crank Blitz Max DR d’OSP
  • Un jour un leurre : Le Magic Fat  Shad 7 d’Illex

Et d’autres articles sur l’actualité, les sorties pêche etc etc…Et les éventuelles contributions de nos autres auteurs que je remercie d’avance.

Sylvain l’esoxiste

 Pour les visiteurs qui viendraient sur ce site pour la première fois, rendez vous directement dans  la   rubrique « les articles – le blog de l’esoxiste », la partie magazine où vous seront présentés les   mardi,   jeudi et dimanche des news en rapport à la pêche, des reportages,  des articles et tests sur   le matériel, les techniques anciennes et modernes ainsi que les poissons, des vidéos…. Pour   simplifier tout ce qui  fait ou presque un magazine de pêche carnassier.

Dans la rubrique « Dossiers » vous découvrirez des thématiques et des reportages complets sur les   techniques, la pêche en barque, le casting, sans oublier les coins de pêche, les recettes de cuisine,   l’ichtyologie nature aquatique.

 

Voici les rédacteurs de ce site:

Sylvain RUSSO, 55 ans, passionné de pêche aux leurres et de pêche en bateau, auteur pour le Chasseur Français et 1max2pêche, créateur du site esoxiste.com en 2012. « J’ai commencé la pêche très jeune puis je l’ai mise entre parenthèses un certain temps avant d’y revenir à fond vers l’âge de 35 ans. Au début j’ai un peu regardé de biais la pêche aux leurres avant de m’y mettre corps et âme, désormais cette passion m’est chevillée au corps et j’ai transmis le virus à mon épouse qui m’ accompagne lors de toutes mes sorties. Si je reste un fan de pêche aux leurres, je n’oublie pas les appâts naturels qui m’ont fait vivre de grandes émotions et qui restent très efficaces et bien plus honorables que certains radicaux peuvent le penser »

Tahitifish  n’est pas un inconnu puisque on le retrouve sur de nombreux forums. Il a commencé la pêche en traquant les bars puis il est parti vivre en Polynésie Française où il a pu se mesurer aux espèces exotiques. Pêcheur en mer et en eau douce il nous parlera de ses sorties pêches avec le coté pêche en mer qui nous manquait.

Natif de Beaulon, petit village des bords de Loire, Lionel BOUGNOT est le cuisinier pêcheur qui nous présentera de savoureuses recettes à base de poisson:  » Passionné de cuisine et de pêche depuis tout jeune, ce métier m’ a permis de découvrir des gens passionnés dont Gerard Raymond à Bourbon Lancy,  mon maître d’ apprentissage,  et Jacques Lameloise à Chagny. Grace à eux j’ ai pu faire des petits extra à l’ étranger  ( république tchèque  et au Japon ) maintenant j’ enseigne le métier de cuisinier dans un centre de formation d’ apprentis dans l’Allier. Concernant  la pêche, je pratique aux leurres depuis plusieurs années en Loire , en lac et depuis peu en canal qui nous réserve  de bien belles surprises.  »

AxelAxel BECHLER  a rejoint l’équipe des auteurs en fin d’année 2015, il a 50 ans et est  chef d’entreprise. Je lui laisse la parole pour se présenter: « Principalement adepte de la pêche aux carnassiers et de la  truite aux leurres et au mort-manié, j’essaye de garder un esprit curieux et ouvert, mais aussi parfois critique, sur le monde halieutique. Remettant le plus souvent mes prises à l’eau, je m’autorise néanmoins de temps à autre à conserver un poisson. Mon activité professionnelle me laisse peu de temps libre à partager entre ma famille et mes sortie au bord de l’eau, je suis simplement un pêcheur, what else ? »

 

 

 ———————————-

 

Le leurre du mois: Le Blitz Max DR d’ OSP

 

 

L’image fun du mois:  Image Nicolas Roux, un superbe brocodile

 

 

La belle image du mois: Toile d’ Anthony J. Padgett « Nothern Pike »

 

 

Le dessin du mois: Un classique

 

 

La pêcheuse du mois:   

 

 

Bonne visite et gardez la pêche !

sandre-71-287