A propos de ce site

leurre-287

 

 

 

 

 

 

Après ce repos forcé de février, voici que le mois de mars pointe le bout de son nez et nous laisse espérer de belles journées printanières au bord de l’ eau. Ce mois est bien entendu celui de l’ ouverture de la truite mais aussi de la pousse des primevères et des crocus dans les pelouses, cet air de printemps qui nous met le cœur en joie. Les forsythias vont fleurir et les pêcheurs vont traquer la fario si nos politiques ne nous font pas le coup de 2020, rappelez -vous ce n’est pas si loin. L’année dernière, quatre jours après l’ouverture de la truite le confinement était prononcé et depuis nous ne vivons plus comme nous vivions auparavant. Une part de légèreté s’en est allée avec cette maladie et à cela est venu s’ajouter les attaques des animalistes envers notre loisir. Une fois encore nos représentants n’ont pas brillé par leur témérité à nous défendre publiquement, un communiqué de presse assez tiède que j’ai passé et qui n’a pas franchement convaincu. Que faire contre des radicaux ? Rester comme nous sommes et voir poindre notre fin ou nous radicaliser aussi pour les combattre sur leur terrain ? Certes dans un conflit, car c’est un conflit qui se joue entre eux et nous, il faut savoir dialoguer mais il faut aussi montrer ses crocs, voir sortir la boite à baffe lorsque ça devient nécessaire. A l’image des chasseurs nous n’avons pas besoin de nous regrouper car nous le sommes déjà mais nous avons besoin d’un positionnement plus dur de nos instances, d’actions de lobbying politique pour barrer la route aux animalistes et d’un peu de peur pour les faire rester chez eux. Oh, je choque peut-être certains d’entre vous, mais on règle encore beaucoup de choses à coups de baffes, réfléchissez-y. Pour autant l’ emballement que ce sujet provoque sur Facebook n’est qu’une tempête dans un verre d’eau. Facebook n’est pas la vraie vie et si un groupe fédère 10 000 pêcheurs, en réalité ça ne représente que moins de 1 % des pratiquants de la pêche. Sur ces 10 000 ne serait-ce que 1 % soit 100 personnes qui seraient capables de se mobiliser pour perturber une action de zoopolis pourraient faire basculer la situation mais je rêve car je sais bien que ça ne se fera pas. J’ai tendance à être pessimiste, le discours écolo des urbains, nos propres divisions, tout ceci me fait penser que la pêche a du plomb dans l’aile dans un futur proche. Au lieu de parler atavisme, grand espaces, prédation, liberté nous préférons tous mettre en avant la protection des milieux aquatiques  en nous réjouissant presque de la prédation des loutres, des hérons et des cormorans. Certes, luttons contre les pollutions industrielles  mais aussi contre les plus insidieuses provoquées par les lessives, les médicaments, les déversements sauvages des particuliers et des agriculteurs mais luttons aussi contre ceux d’entre nous qui donnent du grain à moudre à nos opposants. Partout nous passons pour des gentils, en n’attaquant pas une municipalité qui pollue parce qu’elle détient les baux de pêche, en ne réprimant pas sévèrement le braconnage, en dépensant du temps et de l’énergie à satisfaire tout le monde sans retour pour nous. Il est désormais devenu temps de changer tout ça et de considérer que toute attaque à notre passion oblige à une contre-attaque, ne serait-ce que pour l’équilibre général. Soyons ce que nous sommes vraiment, des prédateurs qui adorent jouer avec de la nourriture et méprisons ceux qui ne nous comprennent pas au lieu de vouloir les éduquer. Comme disait un sage, « une abeille ne perd pas sont temps à faire comprendre à une mouche que le nectar est meilleur que la merde », pas la peine de discuter avec les cons. Une manifestation se prépare à Paris en avril pour montrer notre poids, et notre poids électoral. Allez -y si vous en avez la possibilité et démontrez que nous sommes là et bien plus puissants qu’une poignée d’animalistes qui ne veulent qu’interdire la pêche dans son ensemble. Réagissons et réagissons sans nos instances qui nous ont démontré leur vif désir de prendre leur retraite aux prochaines élections . J’espère que la manif passera faire un petit coucou au siège social de PAZ situé au 4 rue des Arènes, Paris 5ième !

Bref, parlons un peu pêche pour ce mois de mars à venir ! La team esoxiste attend avec impatience la reprise de la pêche en première catégorie, si tout se passe bien nous pourrons retourner sur le lac de Chalain pour taquiner ces flèches d’argent que sont les corégones, courir les rivières pour piquer quelques truites, passer une matinée en réservoir pour combattre des arcs à l’anglaise et préparer une nouvelle saison carnassier.

Vous aurez peut-être remarqué que le site à fait peau neuve dernièrement, c’était devenu nécessaire pour son bon fonctionnement. Il y a encore quelques petits détails à régler mais en fait il n’a guère changé dans son architecture afin de ne pas léser les fidèles qui nous suivent depuis le début. N’hésitez pas à me faire remonter via l’onglet contact, tous les petits dysfonctionnements que vous avez pu noter pour les réparer ou tenter de le faire et donnez-moi quelques semaines avant qu’il soit parfaitement opérationnel.  Je vous souhaite une bonne navigation dans cette nouvelle version enfin compatible pour les tablettes et les smartphones et remerçions Axel qui a beaucoup bossé et est à l’origine de ce changement.

J’aborderai ou je tenterai d’aborder les sujets suivants en mars :

  • Le coin du débutant : Bien s’équiper pour la truite
  • Mes 3 minnows préférés pour la truite
  • Bien ranger son matériel 2 : Les leurres
  • Les chaussures des pêcheurs du bord
  • La légende des leurres : Le Tiny Fry d’ Illex
  • Les bonnes pratiques du stockage d’une barque ou d’un bateau de pêche
  • La grande évolution des moulinets Stradic Shimano
  • Les hameçons simples Magic Mini Assist de VMC
  • Un jour, un leurre : Le GH Humpback de Megabass
  • Un jour un leurre : Le F Select 51 de Smith
  • Un jour un leurre : Le Flat  Tricoroll 45 S  d’Illex
  • Un jour un leurre : Le Twtich Minnow 115 mm de Live Target

 Et d’autres articles sur l’actualité, les sorties pêche etc etc…Et les éventuelles contributions de nos autres auteurs que je remercie d’avance.

Sylvain l’esoxiste

 Pour les visiteurs qui viendraient sur ce site pour la première fois, rendez vous directement dans  la   rubrique « les articles – le blog de l’esoxiste », la partie magazine où vous seront présentés les   mardi,   jeudi et dimanche des news en rapport à la pêche, des reportages,  des articles et tests sur   le matériel, les techniques anciennes et modernes ainsi que les poissons, des vidéos…. Pour   simplifier tout ce qui  fait ou presque un magazine de pêche carnassier.

Dans la rubrique « Dossiers » vous découvrirez des thématiques et des reportages complets sur les   techniques, la pêche en barque, le casting, sans oublier les coins de pêche, les recettes de cuisine,   l’ichtyologie nature aquatique.

 

Voici les autres rédacteurs de ce site:

Tahitifish  n’est pas un inconnu puisque on le retrouve sur de nombreux forums. Il a commencé la pêche en traquant les bars puis il est parti vivre en Polynésie Française où il a pu se mesurer aux espèces exotiques. Pêcheur en mer et en eau douce il nous parlera de ses sorties pêches avec le coté pêche en mer qui nous manquait.

Natif de Beaulon, petit village des bords de Loire, Lionel BOUGNOT est le cuisinier pêcheur qui nous présentera de savoureuses recettes à base de poisson:  » Passionné de cuisine et de pêche depuis tout jeune, ce métier m’ a permis de découvrir des gens passionnés dont Gerard Raymond à Bourbon Lancy,  mon maître d’ apprentissage,  et Jacques Lameloise à Chagny. Grace à eux j’ ai pu faire des petits extra à l’ étranger  ( république tchèque  et au Japon ) maintenant j’ enseigne le métier de cuisinier dans un centre de formation d’ apprentis dans l’Allier. Concernant  la pêche, je pratique aux leurres depuis plusieurs années en Loire , en lac et depuis peu en canal qui nous réserve  de bien belles surprises.  »

AxelAxel BECHLER  a rejoint l’équipe des auteurs en fin d’année 2015, il a 50 ans et est  chef d’entreprise. Je lui laisse la parole pour se présenter: « Principalement adepte de la pêche aux carnassiers et de la  truite aux leurres et au mort-manié, j’essaye de garder un esprit curieux et ouvert, mais aussi parfois critique, sur le monde halieutique.Remettant le plus souvent mes prises à l’eau, je m’autorise néanmoins de temps à autre à conserver un poisson. Mon activité professionnelle me laisse peu de temps libre à partager entre ma famille et mes sortie au bord de l’eau, je suis simplement un pêcheur, what else ? »

 

Sylvain l’esoxiste

 ———————————-

 

Le leurre du mois: Le GH Humpback de Megabass, pour les postes profonds

 

 

L’image fun du mois:  Si vous prenez ça à l’ouverture, ce sera une chacrée prise

 

 

La belle image du mois:  Je vous souhaite de belles prises comme celle ci

 

Le dessin du mois:

 

 

La pêcheuse du mois:   A la truite !

 

Bonne visite et gardez la pêche !

sandre-71-287