A propos de ce site

A l’heure ou j’écris cet édito notre président de la république et notre Premier Ministre nous ont annoncé la fin du confinement au 11 mai, mais qu’en sera-t-il vraiment de la pêche ? Celle en rivière, celle en lac, celle en bateau ? La saison truite classique a déjà été fort impactée, et là celle de l’ouverture du carnassier qui devait avoir lieu le 25 avril dans la majorité des départements ne s’est pas faite. Après l’annulation d’un séjour d’une semaine au Portugal c’est l’annulation d’un séjour de trois jours à Orient dans mon cas personnel. Certes on pourra dire que c’est pour mon bien et pour le bien de tous mais ça laisse quand même une certaine amertume et quelques regrets, surtout que le mois de mai compte cette année 3 grands week-ends dont deux seront confinés.

Les détaillants qui ont eu à subir deux mois de fermeture au plus fort de leur saison auront, bien entendu, besoin de votre soutien. Sans votre visite et vos achats, ils seront obligés de fermer ou ne pourront plus vous proposer autant de choix. J’ai pu lire de-ci de-là que certains se réjouissaient de cette interdiction de pêche, qu’enfin les sandres allaient pouvoir se reproduire en paix. Ces mêmes personnes auront-elles autant d’égards pour les autres poissons qui se reproduisent plus tard, s’auto-confineront-elles pour protéger cette faune piscicole qui semble plus importante à leurs yeux que tout le reste du monde de la pêche ?

J’ai hâte que cette période s’achève, elle fait ressortir quelques travers de nos mentalités qui me font m’interroger sur l’utilité de mon engagement associatif pêche. A quoi bon finalement tenter de satisfaire tout le monde sans jamais réussir à obtenir un consensus solide ? Depuis le temps que je pense que le système pêche associatif prend le chemin de sa fin, j’en vois là encore un indice et l’ avenir dira si j’étais dans le vrai ou non.

En mai j’aurais du être optimiste, mais cette crise du coronavirus aura mis ma joie de vivre à mal et si la pêche des carnassiers ne rouvrait pas le 11 mai, mais fin mai ou mi juin ? Un joli retour vers ce que j’ai connu dans ma jeunesse et qui légitimerait aux yeux de certains cette ouverture plus tardive, chose en laquelle je ne vois que du mauvais. Finalement, je vais peut-être ressortir ma gaule de 6m et refaire mes lignes à gardons, là, pas besoin d’aller bien loin pour réussir mes pêches. J’aurai juste à faire 500 m pour le petit étang familial et j’y prendrais sûrement autant de plaisir. Sûr que je dépenserai moins d’argent en matériel et déplacements et que je me tiendrai loin des débats stériles. Tant pis pour mon détaillant, tant pis pour les hébergements pêche, tant pis pour le blog. Tant pis pour tout ce pan de l’économie qui fait vivre des milliers de personnes et en fait rêver des centaines de milliers. Je serai enfin vraiment à la pêche, loin de tout, loin des cons. Mais bien entendu je ne le ferai pas car cette minorité qui nous gâche inlassablement nos journées ne peut et ne doit pas réussir à nous faire tous douter de la justesse de notre engagement et de celle de notre vision de la pêche. Certes on ne pourra jamais mettre tout le monde d’accord mais les minorités qui composent la sphère pêche feraient mieux de se mettre à disposition des AAPPMA que de refaire le monde sur internet. On apprend aussi en cette période que VNF ne permettra la navigation sur ses lots que fin mai et étudie sous quelle forme rembourser ceux qui avaient pris leur timbre de navigation annuelle.  Il me restera des plans d’eau non domaniaux à pêcher après le 11 mai mais avouons que cette interdiction vise plus les pénichettes et que les pêcheurs seront les victimes collatérales. Pour en revenir au sujet des remboursements, certains pêcheurs demandent celui de la carte de pêche et la réponse est non ! Non parce que notre carte est une adhésion à une association. Techniquement c’est vrai et j’espère que les AAPPMA joueront le jeu et feront les rempoissonnements initialement prévus en avril et mai. Par contre dans l’esprit d’une majorité de pêcheurs, on paye pour pêcher par pour adhérer et si on ne peut plus pêcher, pourquoi payer plein pot ? Il faudrait réfléchir à ça de façon dépassionnée pour voir si on ne peut pas réformer ce permis de pêche.

Vous aurez peut être aussi remarqué qu’ esoxiste.com a été à l’ arrêt fin avril début mai, en effet les emmerdes volant en escadrille comme le disait Jacques Chirac, des problèmes de serveur ont empêché les publications durant une semaine. Le problème est enfin réglé après pas mal de sueurs froides.

Bref, comme je le dis depuis de nombreuses années à la fin de mes articles, gardez la pêche !

J’aborderai ou je tenterai d’aborder les sujets suivants en mai :

  • Page : La truite à la mouche
  • L’aventure des marques pêche : VMC
  • Brochet : Stratégie de saison en barque
  • Sandre: les leurres et animations oubliées
  • Truite : En ruisseau en UL au ver ou au leurre souple
  • Les Têtes plombées Snap Jig 7g et 14g         de Berkley
  • Le moulinet Revo Premier Abu Garcia
  • La monture Eden à Palette d’Himara Fishing
  • La canne Black Shadow Cranking Time d’ Illex
  • Un jour un leurre : Le Spinnerbait Pike de Fox Rage
  • Un jour un leurre : Le Realis Rozante Shad  de Duo
  • Un jour un leurre : L’Easy Shiner de Keitech
  • Un jour un leurre : Le X Rap Peto 14 de Rapala

 Et d’autres articles sur l’actualité, les sorties pêche etc etc…Et les éventuelles contributions de nos autres auteurs que je remercie d’avance.

Sylvain l’esoxiste

Pour les visiteurs qui viendraient sur ce site pour la première fois, rendez vous directement dans  la rubrique « les articles – le blog de l’esoxiste », la partie magazine où vous seront présentés les mardi, jeudi et dimanche des news en rapport à la pêche, des reportages,  des articles sur le matériel et les poissons, des vidéos…. Pour simplifier tout ce qui fait un magazine de pêche carnassier.

Dans la rubrique « Dossiers » vous découvrirez des thématiques et des reportages complets sur les techniques, la pêche en barque, le casting, sans oublier les coins de pêche, les recettes de cuisine, l’ichtyologie nature aquatique.

 

Voici les autres rédacteurs de ce site:

Tahitifish  n’est pas un inconnu puisque on le retrouve sur de nombreux forums. Il a commencé la pêche en traquant les bars puis il est parti vivre en Polynésie Française où il a pu se mesurer aux espèces exotiques. Pêcheur en mer et en eau douce il nous parlera de ses sorties pêches avec le coté pêche en mer qui nous manquait.

Natif de Beaulon, petit village des bords de Loire, Lionel BOUGNOT est le cuisinier pêcheur qui nous présentera de savoureuses recettes à base de poisson:  » Passionné de cuisine et de pêche depuis tout jeune, ce métier m’ a permis de découvrir des gens passionnés dont Gerard Raymond à Bourbon Lancy,  mon maître d’ apprentissage,  et Jacques Lameloise à Chagny. Grace à eux j’ ai pu faire des petits extra à l’ étranger  ( république tchèque  et au Japon ) maintenant j’ enseigne le métier de cuisinier dans un centre de formation d’ apprentis dans l’Allier. Concernant  la pêche, je pratique aux leurres depuis plusieurs années en Loire , en lac et depuis peu en canal qui nous réserve  de bien belles surprises.  »

AxelAxel BECHLER  a rejoint l’équipe des auteurs en fin d’année 2015, il a 50 ans et est  chef d’entreprise. Je lui laisse la parole pour se présenter: « Principalement adepte de la pêche aux carnassiers et de la  truite aux leurres et au mort-manié, j’essaye de garder un esprit curieux et ouvert, mais aussi parfois critique, sur le monde halieutique.Remettant le plus souvent mes prises à l’eau, je m’autorise néanmoins de temps à autre à conserver un poisson. Mon activité professionnelle me laisse peu de temps libre à partager entre ma famille et mes sortie au bord de l’eau, je suis simplement un pêcheur, what else ? »

 

Sylvain l’esoxiste

 ———————————-

 

Le leurre du mois: Le Realis Rozante Shad de Duo, superbe tout simplement

 

 

L’image fun du mois:  Le confinement commence à nous monter à la tête !

 

 

La belle photo du mois: Un sandre qui refuse de quitter son nid sur la Vistule qui a beaucoup baissé ce printemps (image Facebook, auteur inconnu)

 

 

Le dessin du mois:  le confinement du poisson, image Ygreck

 

 

La pêcheuse du mois:  

 

Bonne visite et gardez la pêche !

 

Comments are closed.