La moule d’eau douce Anodonte

NOM PHOTO

 

L’anodonte ou Anodonta Grandis est la plus grosse moule de toutes nos eaux douces françaises et comme tout homme se doit de rendre hommage aux grosses moules voilà un article tout trouvé.

 Restons sérieux, il s’agit d’un mollusque bivalve dont le diamètre peut atteindre de 20 à 25 cm ce qui en fait vraiment une belle moule !!

 

 Vraiment, restons sérieux. Sa présence est un signe du bon état de l’étang ou de la rivière, en effet cet organisme ne supporte pas la pollution. Elle supporte bien les eaux eutrophisées car elles regorgent de nourriture pour elle mais les produits chimiques finissent par la tuer.

La moule  habite (jeux de mot involontaire) le fond de l’eau et s’enterre à moitié dans un lit de vase, de sable ou de gravier.

Elle a la possibilité de se déplacer comme sur cette photo ou cette trace indique le déplacement d’une anodonte. En ayant eu une en aquarium, je peux vous certifier qu’une moule ne tient pas en place les nuits !

 

Certains prétendent qu’elle filtre jusqu’à 30 litres d’eau par jours, d’autres parlent plutôt de quelques litres. Elle se nourrit de micro organismes tels que planctons et bactéries. Pour faire simple il s’agit d’un filtre autonome qui se nourrit de tout ce qui traine dans l’eau pourvu que ça soit très petit.

 La moule est hermaphrodite (ah bon?), enfin l’anodonte je veux dire!  Ses larves (les glochidies) restent  une année à l’intérieur de la coquille de papa/maman avant d’être expulsées. Elles se fixent alors sur les écailles ou les nageoires des poissons où elles s’enkystent provoquant un joli bouton sur leur  corps. Au bout d’un certain nombre de semaines, la larve qui s’est nourrie du poisson a fini par se métamorphoser  et quitte alors son kyste pour tomber au fond de l’eau où elle vivra sa vie de moule durant de longues années.

Anodonte dans son milieu - Photo Filfish

 

L’anodonte au contraire de la moule de bouchot ne se déguste pas, elle est trop caoutchouteuse et concentre les métaux lourds. Seuls les rats musqués et les loutres s’en délectent, les oiseaux aussi lorsque les niveaux d’eau baissent.

Anodonte (photo Filfish)

 

A titre personnel, j’en ai deux dans mon bac à vif qui aident le filtre mécanique. Je n’ai franchement pas remarqué de mieux dans la conservation des vifs mais j’aime à croire que cette bestiole leur fait du bien.

 

Rétablissons quelques vérités:

Une moule anodonte ne bave pas, donc une moule bien baveuse est une légende rurale.

Une moule comporte des cils vibratoires perpétuellement en mouvement pour assurer un courant d’eau mais le terme de grosse moule poilue est impropre à décrire l’anodonte.

Une bonne moule sent le poisson, c’est parce qu’elle vit  dans un milieu chaud et humide (en été).

 J’espère ne pas avoir été trop rasoir (!) en vulgarisant quelque peu la vie et les mœurs de l’Anodonte et en vous glissant quelques petits jeux de mots bien lourdingues.

 

Gardez la pêche.

 

 

Comments are closed.