Un jour un leurre : le Crazy Blade, le chatterbait de Savage Gear
avatar

chatterbait savage gear (4)Avec l’ouverture du brochet,  tout du moins dans une majeure partie des départements, le pêcheur pourra utiliser des leurres qu’on laisse généralement dans la boite l’hiver venu.

Le chatterbait en est le parfait exemple, ce leurre mi cuiller mi jig sera un condensé de signaux qui énervent les carnassiers, surtout aux périodes d’ouverture.

Parmi le choix pléthorique de chatterbait je vous présente le modèle Crazy Blade de Savage Gear et plus précisément le modèle 12,5 cm pour 14g.  Cette taille et ce poids vous permettra de cibler les brochets mais aussi les autres carnassiers en début de saison.

Le Crazy Blade est un chatterbait classique, proposé en quatre couleurs on le trouve en 2 tailles pour 4 grammages. Le 12,5 cm pèse 14g (½ oz), le 12,5 cm mais en 21g, les 16 cm en 18g et 28g (1 oz).

chatterbait savage gear (3)

 

Ce qui le différencie des autres chatterbait c’est la masse de filaments de silicone qui composent sa jupe beaucoup plus fournie que les autres marques. En effet celle ci donne le sentiment que ce sont deux jupes qui sont superposées et ceci  donne une fois dans l’eau une grosse impression de volume

En outre cette jupe est agrémentée de deux trailers en plastique qui vont donner un autre signal vibratoire en se comportant comme des drapeaux. A titre personnel, j’ai rajouté un trailer (un hazedong de Mégabass).

chatterbait savage gear (1)

 

La tête plombée est de forme triangulaire et transperce l’eau sans faire remonter le chatterbait à la traction. L’attache de la palette a aussi une caractéristique puisqu’elle possède un débattement latéral qui donnera une action plus erratique que les autre chatterbait.

 

L’avantage de cette vidéo c’est qu’elle montre les différentes animations qu’on peut donner à un chatterbait, si le linéaire fonctionne très bien, une animation en traction est aussi fort prenante surtout sur les perches.

chatterbait savage gear (2)

Le chatterbait est un excellent leurre de début de saison, il ne s’accroche quasiment pas sauf à le faire passer là où seul  un spinner s’en sortirait.

Le chatterbait combine les effets vibratoires, sonores et les flashs lumineux, à ne pas négliger comme leurre de réaction.

Gardez la pêche.

Acheter une Crazy Blade de Savage Gear

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres métalliques and tagged . Bookmark the permalink.

5 Responses to Un jour un leurre : le Crazy Blade, le chatterbait de Savage Gear

  1. Lesfilmu says:

    Je suis d’accord, je change aussi le trailer et il manque une voir deux tailles au-dessus du plus gros 😉

  2. Lesfilmu says:

    J’aime beaucoup les chaterbaits… et j’aime beaucoup ce que fait Savage Gear.

    Pour autant, je vais émettre un avis « moyen moyen » sur la crazy blade, lié essentiellement à la « mise en route » de la blade.

    SG a voulu lui imprimer un énorme effet latéral, d’où l’attache du bas élargie, comme expliqué sur la video. Le résultat, c’est que ça tire beaucoup plus dans la canne qu’un chaterbait classique et c’est vite désagréable. Par ailleurs, la « mise en nage » est plus compliquée et sans qu’on sache pourquoi, à un moment la blade de bloque et ne bascule plus. Là un une simple petite tirée du scion remet en route un CB classique, et bien là, pas toujours, et parfois s’en devient énervant…

    Donc, comme décrit dans l’article, grosse bouchée, surtout qu’il y a 2 tailles au-dessus de la version 14 grammes présentée ici, mais perso, pas fan de la nage.

    Je préfère de loin l’original (celui de Zman), à la nage bien plus constante, la mise en route de la palette bien plus précise et permettant des vitesse plus lentes. Son seul défaut est le plus gros est la version 12 grammes et que Zman serait bien inspiré de penser au brochet en plus du bass 😉