Affronter les premiers froids en barque
avatar

Settons 150113 (5)Avec l’ hiver qui frappe à la porte, les premières gelées et le vent piquant vont se rappeler à nous sur la barque. En plein milieu d’un lac rien ne protège du vent froid et cette sensation d’être gelé rendra votre partie de pêche désagréable et vous fera quitter plus tôt, même si le poisson est joueur.
Les premiers froids sont les plus mordants, il existe pourtant des solutions simples pour s’en protéger.

Auparavant, du bord lorsqu’il faisait très froid il n’était pas rare d’ allumer un petit feu de brindille, c’était plus psychologique que réellement efficace mais ça marchait. Par contre dans sa barque, pas facile !

Nous ne sommes pas tout égaux devant le froid et certains le supportent bien mieux que d’ autres. Notre corps s’habitue à la longue et un froid de novembre sera toujours ressenti comme plus vif qu’un froid de février.

settons-031211g

 

Ces derniers temps je me suis pelé sur la barque pour une raison toute simple, j’ étais habillé quasiment comme en été avec juste un petit blouson en plus. Pantalon de Jogging avec le vent qui passe au travers, veste en polaire avec là aussi le courant d’air qui se faufile, simple casquette…..

J’ai donc ressorti la tenue d’ hiver qui se compose de chaussures spécifiques, d’un pantalon, d’un pull en laine, d’une grosse veste, d’un bonnet et de gants en polaire.

Settons 150113 (4)

 

Quittez vos crocs ou baskets pour des chaussures de randonnée ou des bottes fourrées, vu qu’on ne marche pas sur la barque les pieds se refroidiront plus vite et c’est toujours désagréable d’ avoir froids aux pieds.

Rangez le bermuda déteint par le soleil ou le vieux pantalon de jogging si confortable pour un pantalon de treillis en coton épais qui ne laissera pas passer le froid. L’idéal étant une salopette conçue pour le nautisme qu’on enfile par dessus un Damart ou un vieux jogging. Là le vent ne passe pas, la pluie glaciale non plus. On a juste cette sensation d’être engoncé et de moins bien se mouvoir.

torcy 081113-07

 

Pour le haut je suis un adepte du bon vieux pull en laine camionneur avec un col qui se zippe, rien ne me tient plus chaud que ce type de pull.
Par dessus je m’équipe d’un blouson polaire puis je termine une veste de nautisme pour couper le vent et me protéger de la pluie.

Avec ça vous serez au chaud, il ne reste plus que quelques extrémités comme les mains qu’on pourra couvrir de gants légers en polaire, ceux en néoprènes me laissent les mains froides.

glace settons 071213 (1)

 

Le plus important reste la tête car c’est là que nous perdons le plus notre chaleur. J’ai choisi le bon vieux bonnet en laine et quand il fait trop froid c’est une chapka fourrée qui est posée sur mon crâne. Ce type de couvre chef est tellement chaud qu’il m’arrive de transpirer du front même en plein cœur de l’ hiver.

N’oubliez pas un buff ou mieux un buff polaire lorsque vous naviguez, il protégera votre cou du froid si propice à vous filer un bon rhume.

buff3

 

Et là, bien tranquille au chaud, quel plaisir de pouvoir pêcher sans trembler de froid et sans l’envie de retourner à la voiture et mettre le chauffage à fond !

Au pire pour les mains il existe les chaufferettes de poche avec un bâton de charbon qu’ on allume au briquet et qui dure deux heures, c’est très efficace et pas très cher.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Equipement du pêcheur and tagged , . Bookmark the permalink.

9 Responses to Affronter les premiers froids en barque

  1. Lavarenne says:

    En plus des fameux sous vêtements « Nanard » d’un bon pantalon en velours j’enfile mes waders en néoprène de 5 mm.,voila pour le bas.Pour le haut c’est la politique « de l’oignon »,plusieurs couches fines , un gros pull en laine ,un bon anorak et un bonnet. Et des fois,avec tout ça,je me caille quand même…….

  2. Newbie34 says:

    Tiens une éventuel idée pour un comparatif, tu parles de Damart, j’utilise les sous-vetement wedze pour le ski (marque D4), clairement la qualité ne doit pas etre à la hauteur du Damart, mais faut voir le prix (9€).
    Perso je me contente du wedze question de budget…

  3. Alexandre says:

    Salut. C’est un bon article, perso j’oublie souvent de bien m’habiller et ensuite j’ai froid toute la session de pêche^^
    En parlant de la météo, je me demandais si les températures négatives posent un problème pour les moteurs électrique?

    • Perso ce sont les batteries, surtout en fin de vie qui n’aiment pas les températures froides et plus étonnamment les arbres moteurs qui restent gelés et qu’on ne peut pas déployer…Il a fallut faire pipi dessus deux fois en 7 ans en hiver…

  4. Eric says:

    Je rajouterai le masque de ski lors de la navigation, si on ne veut pas avoir le yeux lapin albinos.

  5. Le regulateur says:

    Salut, il est vrai qu’il faut s’équiper pour le froid , pour ma part habitué du poste à la chasse sans bouger, j’ai moins froid à la pêche car on bouge plus, mais toutefois le vent est plus prenant sur le bord d’un plan d’eau, qu’au centre d’une forêt, mais tu connais ça toi qui pratique aussi la chasse. A plus. ☺.