Une visite chez Marryat Smith
avatar

Chaque année esoxiste.com essaye de visiter l’un de nos distributeurs français pour vous donner un autre aperçu du monde de la pêche et cette année c’est chez Marryat Smith que j’ai été invité pour une petite découverte de la société et des produits qu’elle distribue.

Marryat Smith, importateur, concepteur et distributeur, c’est bien entendu une société classique avec des actionnaires divers mais c’est surtout un homme qui la porte depuis 1998, année où il en a assumé la direction après sa création, il s’agit d’ Olivier Meurant.

 

Marrayt Smith c’est tout d’abord une société scindée en trois identités : Marryat pour la mouche, Smith pour la truite et CWC pour le carnassier.

La société est installée dans le département de l’Ain, tout près de la rivière éponyme et tous les employés sont des pêcheurs passionnés à même d’apporter un regard critique sur la nage ou les coloris des leurres distribués.

 

L’aventure de cette société démarre en 1998 avec  la distribution de cannes et moulinets mouche, du fly tying (accessoires de montage mouche) et une partie dédiée à la fabrication d’épuisettes. Le temps va passer,  l’engouement pour les leurres va arriver en France dans les années 2000 et Smith deviendra la marque phare pour la truite.

C’est le DD Panish, initialement importé pour la mer qui va démarrer l’activité truite de la société avec un leurre qui attrapait les belles truites de l’Ain. Marryat va ensuite importer le D Contact, le Jade, le Camion dans les années 2003/2004….Ainsi avec de telles références sans véritable concurrence sérieuse d’alors, Smith va vite s’imposer comme la marque incontournable pour la truite.

 

Sans vous faire l’historique de cette société japonaise qui fera l’objet d’un prochain article, Smith s’est démarqué alors par sa capacité à innover et à engager des moyens financiers pour proposer une gamme complète de leurres très techniques et avec des stocks à même de contenter tout le monde.

Le temps s’est écoulé puis Olivier, de par ses connaissances a eu le flair de distribuer un leurre à brochet devenu légendaire : Le Buster Jerk.  Sorti en 2005, il a été distribué en France dès 2006  avant que sa célébrité n’en fasse le jerkbait le plus vendu dès 2007. Il faut dire que les brochets français ne connaissaient que le Rapala Glidin’ Rap, silencieux et en bois alors que le Buster et sa grosse bille claquante arrivait sans concurrent. Ses trois premiers coloris qui sont les perch et le Parrot sont encore au catalogue (coloris 29, 76 et 38), plus de 700 coloris ont été au catalogue, impressionnant non ? Il reste encore à l’heure actuelle le meilleur des jerkbaits avec une régularité de prises qui en dit long sur son efficacité.

 

En 2008, Marryat Smith France devint Marryat Smith Europe. Distribuée dans tous les états européens, chaque leurre Smith est passé par l’entrepôt qui est resté à la même adresse depuis sa création.

Sont venus dernièrement des leurres devenus des références tels que les Pig Shad et toute la déclinaison des Busters.

Smith, c’est aussi l’aréa fishing. Alors qu’on en parle beaucoup, Olivier a tenté d’introduire cette pratique en France dès 2007 en important la gamme de leurres et de cannes….Mais les esprits français n’étaient pas encore prêts !

 

Marryat Smith c’est en gros 25 % du chiffre d’affaire fait avec les cannes Tactical Marryat, des cannes conçues en France et montées au Japon. 25 % avec les cannes Dragonbait Smith, elles aussi conçues en France pour le marché européen et fabriquées au Japon. 25 % avec les leurres Smith pour la truite et les derniers 25 % avec les leurres et matériels CWC pour le carnassier.

4500 références sont au catalogue français avec pour cette année l’arrivée d’une nouvelle marque japonaise : Adusta.  Cette marque très jeune  qui n’a que deux ans d’existence est un regroupement de crafteurs de talent qui ont décidé, contrairement au autres japonais, de ne pas travailler pour le marché nippon mais de viser l’étranger. C’est ainsi que les tailles et coloris sont mis au point pour l’Europe dans un premier temps avec une gamme de leurres dont la finition est à l’égale des marques stars du Japon.

 

L’entreprise compte un directeur, une administrative et trois préparateurs de commande qui gèrent les colis pour vos détaillants en piochant parmi les milliers de cartons de leurres présents sur les étagères. Trois commerciaux sont chargés de faire le tour des détaillants de toute la France.

 

Loin du gigantisme d’une grande partie de la concurrence, Marryat Smith Europe est une entreprise à taille humaine qui vise l’excellence dans son domaine. Elle y arrive facilement puisqu’elle bénéficie du support d’une entreprise sérieuse au Japon mais qu’elle s’ouvre aussi sur les pêches plus pratiquées au nord de l’Europe avec en vedette cette année la fameuse Miuras Mouse qui s’annonce comme la vedette à venir des leurres à brochet.

 

Si vous trouvez chez votre détaillant la gamme CWC Striker Pro, SMITH, Fish Arrow, Adusta et bien d’autres, sachez que ces produits ont tous transité par une petite entreprise de l’Ain qui a eu la gentillesse de nous accueillir.

Gardez la pêche.

Découvrez le site internet de Smith Europe

Relire les articles sur les produits Smith

Relire les articles sur les produits CWC

Relire les articles sur les produits Fish Arrow

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Equipement du pêcheur, Hommage aux grands de la pêche, informations diverses pêche and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Une visite chez Marryat Smith

  1. Alban says:

    La miurias mouse est déjà dans ma boîte prête a en découdre dans quelques grosses semaines ! Malheureusement, de pâles copies sont déjà arrivées sur certains sites asiatiques..