Vouglans 2012 Part I

De retour de Vouglans dans le Jura (39) où nous avons passé un week end de l’ascension à pêcher les gros poissons jurassiens dans des paysages fabuleux, sin vous ne connaissez pas je ne peux que vous conseiller la sortie, c’est grandiose.

 Nous sommes arrivés Jeudi 17 mai au camping « Le Surchauffant » à coté du Pont de Pyle à la Tour du Meix. Première constatation, Bien que plébiscité par les pêcheurs ce camping n’est pas du tout adapté.

L’accès aux chalets est étriqué, à angle droit et la route est très étroite, impossible de manœuvrer avec une remorque conséquente, de plus très peu de place à coté du chalet pour se stationner.

Il a fallut prendre un anneau au port et stationner la remorque dans la partie technique du camping, somme toute une petite galère qui nous a fait perdre du temps en chargement, déchargement des cannes et matériel. A quand un camping aménagé pour y stationner sa remorque à coté de son chalet ?

Par contre le port est vraiment sympa, parking privé, douches et sanitaires, accueil avec le sourire.

 

Nous avons mis à l’eau vers 16h00 pour une petite partie de pêche de deux heures en aval de Surchauffant. Petits essais de vitesse de l’Esoxiste 3 qui pousse grave…..

 

Les paysages sont splendides, le soleil était de la partie mais pas les poissons. Pour cette première sortie ce sera un petit capot mais peu importe, le dépaysement était là. Nous avons pêché dans la zone de vitesse, je m’étais dit qu’elle était moins pêchée, c’est vrai mais par contre elle est très fréquentée par ces connards de skis nautiques qui ont tout le lac pour faire des ronds mais qui doivent faire exprès d’emmerder les pêcheurs en jouant à coté d’eux.

 

Le lendemain matin, nous étions prêt à l’aube, ou presque. Direction l’amont pour une pêche de bordure. Nous avons commencé à pêcher après la limite amont de la zone de vitesse au niveau d’un haut fond matérialisé par deux poteaux. C’est à quelques centaines de mètres de là que sur une plage nous avons eu  le bonheur avec patoche de réaliser notre premier doublé de sandre. Chacun un sandre pendu en même temps, lui au drop au ver de terre et moi au lipless Strike Pro.

Les deux premiers sandres, qui mesuraient 45  et 50 cm, laissaient augurer une matinée mémorable mais ce seront les deux seuls  à mordre dans la journée. Une journée pluvieuse, venteuse mais heureuse.

 

Nous avons arrêté à 16h00 après être monté jusqu’à Baresia. La suite de la journée a été des plus conviviales avec une petite visite à Didier Rouméas, la bible des pêcheurs de Vouglans qui malheureusement ne pourra pas nous accompagner à la pêche le samedi.

Etaient présents la Team Baresia (cliquez pour visiter leur blog), actuellement premiers au défi est Prédators qui eux aussi n’auront pas la possibilité d’aller à la pêche le samedi, tant pis ce n’est que partie remise.

 

Après être rentré à « moins le quart » (c’est du jurassien, ça veut dire très tard..) nous nous sommes couchés pour être prêts pour le lendemain où la journée s’annonçait plus chaude, plus ensoleillée et moins venteuse.

 

La suite de ce séjour demain avec le big big sandre de Patoche le Grand et la vidéo de sa capture.

Gardez la pêche

 

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche, Tourisme pêche des carnassiers and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.