Une ouverture carnassiers réussie dans le Morvan
avatar

Pannecière a été généreux avec nous pour cette ouverture carnassier retardée sur la Nièvre. Deux sorties matinales les samedi et dimanche matin pour mettre au sec un sandre et pas moins de 8 brochets.

Samedi matin le réveil sonne à 03h30, pas facile de se lever à cette heure là  mais la perspective de naviguer sur Pannecière par une belle journée ensoleillée facilite grandement la sortie du sommeil.

Direction le Morvan après avoir attelé l’ Esoxiste II, sur la route nous écoutons RTL et quelle ne fut pas ma surprise d’entendre l’ animateur radio parler d’ Autun et d’un auditeur qui a laissé comme message « Go Go Pannecière à la pêche ». Le monde est vraiment petit des fois.

 

Nous mettons à l’ eau sur le secteur de Blaizy au lever du jour, étonnamment il n’y a pas foule sur le lac, les pêcheurs ont du être échaudés par le déconfinement qui n’ interviendra totalement que mardi 2 juin.

D’entrée je pêche les abords de la mise à l’eau et Cathy au premier lancer me pique un petit brochet de 50 sous le nez, ça commence plutôt bien. Classiquement je pêche avec des leurres assez gros et nageant peu profond mais je n’enregistrerait aucune touche.

 

Au bout d’une heure direction l’ autre coté du lac pour récolter quelques girolles……

Je tenterai les bordures avec beaucoup d’ arbustes noyés car Pannecière est à son plus haut niveau, mais à part un suivi pour Cathy au chatterbait, rien pour moi.

 

Un peu dépité, je retraverse le lac en milieu de matinée et nous tentons les perches. Cathy monte un drop ver et pique une 25 cm bien nerveuse.

Pour ma part je monte un LS sur une tête plombée Berkley Snap Jig, et au bout de quelques lancers j’ai enfin mon poisson mais c’est un brochet et il me coupe la ligne.

 

Constatant que les poissons sont près du fond, pas sur les bordures et pas enclins à monter je tente une passe en verticale dans 6m, bonne pioche puisque je pique ce sandre correct.

Je prendrai un pins qui une fois relâché ne voulais pas s’en aller, Cathy aussi avant de décrocher à l’épuisette un brochet qui devait faire ses soixantes. Nous replions à 11h00 à cause du vent qui s’est bien levé et qui gêne les dérives. Bilan de cette première journée, trois brochets non maillés, une coupe, un décroché, une perche et un sandre.

 

Ce matin, même heure pour le réveil, cette fois Patoche nous accompagne et nous sommes à l’ eau à 05h30 alors que le jour se lève tout juste. Fort des constatations de la veille j’applique la même stratégie en cherchant les poissons sur le fond dans les 5/7m. Cette fois j’ai pris quelques vifs et j’en laisse un en tirette se balader derrière la barque.

 

Au bout d’une heure il faut se résoudre à l’ évidence, la pêche a changé. je mets donc le cap en amont pour faire une bordure prometteuse et c’est au spinnerbait que je pique ce brochet qui m’aura enfin permis d’étrenner ma nouvelle canne et mon nouveau moulinet.

Patoche n’est pas en reste, il décroche un brochet maillé au bateau. Un peu plus loin sur une pointe je pique un nouveau brochet non maillé puis un second deux minutes plus tard, un bref moment d’ euphorie.

 

Plus loin, alors que j’annonce que ce saule noyé doit abriter un brochet, je vois un pins sortir des branches et suivre mon spinnerbait sans l’ attaquer..

Nous continuons la dérive pour arriver près du poste aux girolles et c’est là que Patoche se lâche en piquant lui aussi deux brochets en quelques minutes.

 

Nous traversons le lac mais le vent s’est bien levé comme la veille et le secteur est très difficile à pêcher. Nous terminerons à 11h00 sans plus de touches.

Bilan de cette journée, 5 brochets et un décroché mais aucun sandre ni perche. Peu importe c’était encore une belle journée ensoleillée, ça me manquait.

Vivement le week-end prochain, gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche, reportage de pêche and tagged , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to Une ouverture carnassiers réussie dans le Morvan

  1. Lavarenne says:

    Jolie pêche !
    Ce matin un petit tour à Vaux histoire de valider quelques modifs sur la remorque (feux étanches) et sur la barque.Une matinée de pêche une belle brecouille,mais on s’en fou,qu’est ce que ça fait du bien de se retrouver sur l’eau….

  2. Yoann says:

    Beau sandre ! Gg à toi Sylvain !

    pour moi concernant le sandre, à part une petite tape inferrable au shad delalande 11 cm (avec triple voleur), rien: je ne sais pas où sont passer les sandres de vilaine !

    @+
    Yoann
    Ps: tu va recevoir un mail de ma part 😉

  3. Hervé says:

    Merci pour ce récit de deux sorties de peche , sympa de revoir Panneciere et je n en doute pas d y naviguer de nouveaux avec la fine équipe et bravo pour les poissons !

  4. Salut la team! Étonnant ! pas plus de monde que ça a panneciere! Belle pêche je vois, et avec beau temps , le pied! J’ai fait un tour hier dans une graviere d’un ami, un Ptit broc , 45 cms et 2 perches, le souci, la chaleur à réveillé les chats, on pêchait au vif, ces bandits la nous en on dévoré pas mal, panne ciere je pense y aller bientôt! ☺. ..