Perches aux leurres de surface, matinée de dingue !
avatar

Il arrive une fois ou deux dans la vie d’un pêcheur de tomber sur une matinée où les perches sont folles mais quand c’est au leurre de surface c’est encore mieux, et c’est ce qui nous est arrivé ce matin à Torcy (71).

Après une sortie brecouillesque ou presque hier à Pannecière ou Patoche sauvera l’ honneur avec un brochet de 50 + , direction pour nous ce matin à Torcy près du Creusot pour tenter de prendre quelques perches.

Arrivée juste après l’ aube pour nous et mise à l’ eau de la barque pour nous diriger sur une zone qui accueille un banc de gardons juvéniles gigantesque depuis le début juillet.

 

Il fait déja très chaud et la matinée s’annonce caniculaire. Nous mettons le cap sur zone sur un lac sans vent.

Et rarement nous n’avions vu ça avec Patoche, le lac bouillonnait des chasses de perches. pas une ou deux chasses mais des dizaines tout autour de nous.

Fébrilement nous avons sortis nos leurres pour tenter de trouver le bon pattern du moment et c’est avec un leurre de surface, un Duo Realis Pencil 65 que je cartonnerai.

 

Dire que j’ai cartonné est un euphémisme, j’ai déchiré, défoncé….A chaque lancer ou presque c’était un perche alors que Patoche était plus sur 5 lancers pour une prise, même lorsqu’il a mis un Sammy 65.

Pour faire court, durant quasiment deux heures, les perches ont été folles et de jolies zébrées de 20 à 30 cm qui vous mettaient de belles châtaignes et faisaient gicler l’eau lors de leurs attaques. Jamais je n’avais vu un épisode de frénésie aussi long et aussi restreint sur une zone grosse comme un terrain de tennis.

 

Le banc d’alevins était si dense qu’il faisait bugger le sondeur. Nous avons testé cranks, lames, minnows mais rien n’avait l’efficacité du stickbait ce matin. J’étais tellement excité que je n’ai presque pas pris de photos, trop occupé à pêcher.

Evidemment cet épisode s’est calmé au fil de la matinée mais la bourriche remplie était là pour nous faire comprendre que nous ne verrions pas de si tôt une si belle matinée.

 

Près de 70 perches, presque toutes au leurre de surface, ont ainsi effectué un séjour dans la bourriche avant de retourner voir leurs copines, sauf pour 8 pas très en forme que nous avons dégusté à l’ apéro en rentrant.

Une belle matinée qui devrait arriver plus souvent, si seulement …

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche, reportage de pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Perches aux leurres de surface, matinée de dingue !

  1. Yoann says:

    Félicitation pour le carton !

    Vous avez du vous faire plaisir !!

    Pour la surface, ça marche pas chez moi en Bretagne (à part une exception un brochet en surface) et je ne peux l’expliquer et pourtant j’essaye… j’essaye mais pas l’ombre d’une attaque !
    Ils ont l’air plus caler au fond.
    C’est comme ça !

    @+
    Yoann

    • J’ai réessayé ce matin et j’ai une nouvelle fois compris que les périodes de frénésies ne duraient pas un semaine…Là pareil, les perches étaient plus profondes, plus étalées, et le leurre de surface n’a pas beaucoup donné.
      A bientôt

  2. Guinot says:

    Bravo la team.
    Les perches ont l’air de s’activer au vieux Torcy.
    J’étais au Breuil Vendredi et là aussi les perches sont actives avec de belles chasses dans les bois noyés.
    Quant aux leurres de surface, le Duo Realis Pencil 65 a l’air bon mais son prix est un peu démesuré (19€). J’utilise des leurres similaires chinois à 3€ et quand les perches sont folles, elles ne font guère la différence.
    Cette frénésie, je l’ai déjà connu en 2003 à Panthier juste après la canicule (avec des perches de moyenne 35 à 42 cm). Plus de 150 perches au bateau toutes relâchées. Dommage que certains viandards profitent de ces instants rares pour remplir leurs congels!
    Cordialement.

  3. Salut, c’est vrai qu’une telle frénésie alimentaire, c’est peu courant!!ça m’est arrivé 3 ou 4 fois sur une carrière de pêche, il faut profiter du moment! La seule chose il faut que ça arrive à des pecheurs raisonnables, ça tombe sur des viandards, ils remplissent le congel, j’ai vu des abrutis faire des cartons de carnassiers, (perches, truites, sandres); malheureusement!