Pêche en fleuves et en lac, quelques panneaux à connaître: le balisage et les activités nautiques

Avant dernier article qui fera de vous un usager responsable des fleuves, rivières et grands lacs, je vous parlerai aujourd’hui du balisage, les bouées et les piquets qui se nomment espars.

 Vous avez certainement déjà vu ces gros piquets plantés dans les fleuves et peints en vert ou en rouge. Ils sont là pour indiquer le chenal aux péniches et aux gros bateaux et s’appellent des espars.

 

Leur couleur est immuable, le rouge indique la rive droite et le vert indique la rive gauche et ceci dans le sens de la descente, l’avalaison. Ce peut être aussi des bouées cylindriques rouges ou coniques vertes. Normalement la pêche à poste fixe est interdite dans le chenal de navigation mais si vous ne gènez pas, je ne pense pas que l’on vous verbalise. Par contre quittez les lieux à l’approche d’une péniche.

 

La proximité des espars sont d’assez bon poste puisqu’ils annoncent la cassure du chenal, par contre il est interdit de s’y amarrer.

 Un espar bariolé de rouge et vert indique que le fleuve se sépare en deux et qu’il est navigable des deux cotés.

 

Les épis qui sont des avancées rocheuses destinées à briser le courant  ou naturelles par amoncellement de graviers sont signalés par un panneau triangulaire vert pour la rive gauche et rouge pour la rive droite.

 La dernière marque que vous pouvez rencontrer est la marque de crue, la première indique le niveau normal ou tout est tranquille, la seconde le niveau ou la crue devient dangereuse, donc navigation interdite.

 

 

Les bouées d’activité nautiques seront celles que vous rencontrerez le plus souvent en lac. Il y en a trois à connaître :

La sphérique jaune ceinture une zone de baignade qui est interdite à la navigation

 

 

 

 

 

 

 

La conique jaune indique une limite de zone d’activité

 

 

 

 

 

 

 

La cylindrique jaune indique une bande de  rive protégée de la navigation.

C’est simple non ? Rien de plus concernant ces bouées, sinon qu’il est aussi interdit de s’y amarrer pour pêcher ou casser la croute.

 

 

 

 

 

 

Dernier point, le chenal d’accès aux mises à l’eau ou au port est matérialisé par un couloir de bouées coniques et cylindriques, il faut rester dans ce chenal pour quitter la zone ou pour rentrer au port.

 

La semaine prochaine nous verrons le dernier article consacré au règles de priorité sur l’eau, vous verrez c’est encore plus simple.

Naviguer en barque sans connaître un minimum des règles de navigation peut se faire, je l’ai fait durant de longues années mais c’est mieux de savoir pour se prémunir de l’accident.

 

Gardez la pêche.

 [subscribe2]

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Barque et electronique embarquée, règlementation nautisme. Bookmark the permalink.

Comments are closed.