Pêche de la truite à la machette en Morvan
avatar

truitelle-yonneComme c’est devenu la tradition, nous sommes partis ce matin, vaillants, à la pêche en Morvan.  Cherchant les farios des ruisseaux nous nous sommes levés tôt, malgré le froid et le vent nous partîmes chantants ou presque !!

Un petite sortie de pêche en Morvan sauvage difficile mais avec une machette !

Pourquoi une machette ? L’année dernière sur le même parcours j’avais fusillé une paire de cuissardes neuves à cause des ronces grosses comme des index de hulk, la machette aura permis de tailler le chemin sur ces parties sauvages.

yonne 240416-02

 

Manque de bol, arrivés sur le poste qui aurait du être vierge, des traces de bottes de la veille trahissais le passage d’un pêcheur aussi fou que nous pour passer là.

yonne 240416-01 yonne 240416-03

 

Les truites des sources de l’Yonne sont très timides mais très voraces et il y a fort à parier que le pêcheur aura soit foutu une grosse trouille aux truites locales soit il les aura toutes prises parce que sur le parcours de 3 heures à crapahuter au milieu des troncs renversés, des ronces géantes, des tourbières profondes….Pas la moindre touche ni le moindre suivi.

yonne 240416-05 yonne 240416-08

 

Pourtant patoche pêchait au toc alors que j’étais au vairon, pensant tenter une grosse ! Mais que dalle  à part des crampes et une grosse fatigue d’avoir escaladé ces contrées sauvages.

yonne 240416-09 yonne 240416-10

 

Cathy accompagnée par son père sur la partie amont fera mieux avec 6 truitelles  à deux pêcheurs.  Pas facile le Morvan, surtout sur un parcours sauvage qui a de nouveaux adeptes….Faites gaffe les gars, j’ai une machette !!

truitelle-yonne2

 

Fourbus qu’on est..Et brecouilles en plus !

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged . Bookmark the permalink.

6 Responses to Pêche de la truite à la machette en Morvan

  1. François says:

    Bonjour,
    elles étaient calées tout simplement, d’autant plus qu’elles avaient du se gaver lors du coup d’eau de la veille. Le pêcheur dont tu as vu les traces, si il est arrivé avant que l’eau s’éclaircisse à nouveau, as pu faire sa pêche. D’ici 15 jours 3 semaines quand l’eau sera réchauffée et les arbres bien feuillés, ça devrait être plus régulier.
    A+

  2. JACQUES says:

    Vous disiez il y a pas longtemps vouloir vous remettre au sport…..

  3. Le regulateur says:

    Salut la team, brecouille sur un parcours pareil ce n’est pas grave, par contre ceux qui diront que la pêche à la truite dans le morvan ce n’est pas du sport, ils n’ont qu’à venir voir et faire une montée de ruisseau sauvage, par contre sur ces ruisseaux je préfère y aller en bottes, car il est vrai que les cuissardes peuvent être bousillees rapidement, expérience vécue, par contre le coup de la machette très fort, (le jour où tu écrira ton bouquin, le titre : (El machete. Pêche extrême en morvan. ) allez à bientôt.

  4. Raph says:

    Joli ruisseaux, pour l année prochaine je te conseil la chèvre naine elle adore les ronces et pas de mal de bras à couper ces mangeuses de caoutchouc.