Pourquoi je ne suis pas carpiste ?
avatar

carpe martinet du 010412-21C’est la question que m’ a posé un lecteur dans un mail dernièrement, pourquoi je n’étais pas carpiste ? Que voulait-il dire plus précisément ? Pourquoi je ne pêche pas la carpe, pourquoi je n’écrit pas sur la carpe, pourquoi  je ne pêche pas exclusivement la carpe ?

Cette simple phrase m’a fait réfléchir un peu, pourquoi ne suis-je pas carpiste ? Je n’aime pas m’enfermer dans un carcan, je suis juste un pêcheur  qui aime prendre un poisson et ces 20 dernières années c’est le carnassier qui est l’objet de toutes mes attentions.

Je ne me considère pas comme leurriste ou quoi que ce soit d’ autre, je pêche au vif, au leurre, à tout ce qu’il m’est possible de pêcher et la pseudo éthique « écoresponsable » de certains grands pêcheurs de clavier qui ne pêchent qu’au leurre et sans ardillon…… et sans plomb……. m’amuse beaucoup.

J’ai eu mon épisode carpe, au début lorsque j’avais une vingtaine d’ années, c’était le moment où la pêche de la carpe était high tech comparé à celle du carnassier qui tournait autour de deux modèles de cuillers et un Rapala.

carpe patoche 080412

 

Puis mettre une heure à s’installer et ensuite attendre des heures sans rien faire m’a vraiment donné envie d’ arrêter. Bien que le combat avec une belle carpe soit très sportif, l’inaction qui précède m’ennuie gravement.

Je me suis donc mis à l’anglaise qui elle aussi se développait alors. là c’était plus intéressant, de la touche, des poissons mais il me manquait cette adrénaline du gros brochet qui vous pique une chandelle. C’est assez inexplicable rationnellement mais ce sont les carnassiers qui m’ont toujours attiré. J’aime leur défense, leur robe, leurs touches et accessoirement j’aime bien en manger un de temps en temps.

carpe 190812 (12)

 

Pourtant je ne me cantonne pas à une pêche exclusive des carnassiers, tous les ans la truite me voit aux leurres, à la mouche, le blanc me voit au feeder, à l’anglaise…Il y a bien que la carpe que je ne pêche plus du tout depuis une dizaine d’ année.

Je n’ai rien contre la carpe ou les carpistes, il faut reconnaitre qu’ils sont à la pointe de l’utilisation des arômes et des appâts, ce qui influera obligatoirement sur le carnassier mais je n’accroche pas. Cette année je suis allé à Montluçon lors du plus gros salon carpe de France et je ne me suis pas senti à l’aise.

carpe 200812 (2)

 

Me balader au milieu de ces parfums de bouillettes qui donnent limite mal à la tête m’a rappelé mon sentiment de mal à l’aise lorsque j’entre dans une parfumerie, je ne m’y sens pas à ma place tout simplement.

Trop de gars en camouflé, tatoués avec des carpes, qui parlent carpe, vivent carpe…Très peu pour moi. Selon moi le vrai carpiste s’enferme dans sa discipline et plus il se spécialise moins il s’intéresse au reste. On le voit lors des AG d’ aappma où les carpistes restent ensembles, ne demandent que des pêche de nuit et restent muets sur les autres sujets.

carpe martinet du 010412-9

 

N’ayant pas envie de raccourcir mon horizon je suis et reste pêcheur, pas leurriste ou moucheur ou autre,  mais un simple pêcheur qui aimerait bien piquer une belle mémère de 15kg au bout de sa ligne, pourquoi pas l’année prochaine ?

Il va falloir actualiser mon matériel !!!

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule, réflexions diverses and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.