Les cuissardes DAM hydro force
avatar

En cette année 2014 j’ai mis en retraite ma vieille paire de cuissardes néoprène sans marque qui me suivait depuis plus de 15 ans et qui fuit de partout pour investir dans une paire plus technique, j’ai  donc choisi les cuissardes DAM Hydroforce.

Une bonne paire de cuissardes, c’est presque aussi important qu’une bonne canne, dites vous que vous les porterez de longues heures et le confort à la pêche est une donnée qui influera sur votre état d’esprit.  Donc autant investir dans la qualité, le confort  et dans un équipement qui vous durera de nombreuses années.

 

Ces cuissardes sont constituées de néoprène 4mm Durasoft, selon DAM ce néoprène est plus solide et durable que les autres. La finition est excellente, le tissu interne en jersey est doux et de même matière que celui inséré dans les bottes.

 

Les bottes sont en PVC, certes moins confortable que le caoutchouc, le PVC  a cet avantage de ne pas se craqueler avec le temps. J’ai choisi les semelles crantées classiques mais il existe le modèle avec semelle en feutre mais avec un tarif de près de 50 plus cher, je me demande s’ils veulent réellement en vendre !

 

Les cuissardes DAM hydroforce sont vendues au tarif moyen de 89 euros, juste un peu plus cher que leurs concurrentes de chez Astcucit qui équipe Patoche mais avec un néoprène plus épais et un renfort genoux très efficace.

A la pêche j’ai apprécié ce renfort au genoux en tissu renforcé par des plaques de plastique, on peut sans soucis s’appuyer sur une arrête de roche sans crainte de déchirer le néoprène et ce renfort reste pourtant très souple.

J’ai aussi apprécié les sangles de maintien qu’on peut régler rapidement, les clips en ABS sont solides et faciles à insérer d’une seule main.

Le néoprène de 4mm est chaud, très chaud, pratique en début de saison par contre c’est le sauna pour crapahuter, désormais je porte un bermuda sous les cuissardes pour ne pas trop transpirer. Les coutures sont doublées et collées, même à l’intérieur, ça inspire confiance. Les crampons des bottes sont classiques et conviennent bien pour traverser une rivière tout en crapahutant dans la campagne, pour un usage 100 % wading on préférera les semelles feutre qui glissent moins.

 

J’ai quand même quelques critiques à l’encontre de cet équipement, trois en tout. La première est sur l’ouverture du haut de la cuissarde. Ce ne sont pas tous les pêcheurs qui ont des cuisses de corbeaux de course, les miennes sont épaisses et le haut de la cuissarde me serre alors que mes anciennes ne serraient pas.

Seconde critique, arrêtez de stocker les cuissardes à plat messieurs les fabricants, les hauts de bottes s’écrasent et gardent la forme ovale, ensuite ça frotte sur les cotés des tibias et c’est désagréable. J’ai le même problème avec des waders respirants Rapala et le chaussant à ce même défaut qu’on ne retrouve pas sur des bottes caoutchouc de qualité. Ça passe avec le temps mais durant  les premières sorties on est gêné par ce frottement.

Dernière petite critique, le chaussant, certes il en faut pour tous les pieds mais là aussi comme Rapala, ou Astucit, le chaussant est  large et le pied se ballade dedans. En gros le mannequin qui a servi à concevoir ces cuissardes avait des pieds extra large et des cuisses de fillette.

J’exagère un peu car elles sont très confortables et on les oublie en cours de pêche, ces petits défaut énoncés je les ai retrouvé chez d’autres marques très connues.

 

Dommage que mes vieilles cuissardes ne soient plus distribuées, elles me manqueront ! Pour l’heure  mes nouvelles cuissardes DAM Hydroforce ont effectué une petite dizaine de sorties et je les apprécie de plus en plus. Je ne peux que vous les conseiller.

Acheter des cuissardes DAM Hydroforce

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.