Le coin du débutant : Les légendes entourant la pêche en première catégorie
avatar

logo coin débutantLa pêche en 1ère catégorie souffre plus que toute autre du colportage de vérités toutes faites héritées de nos aînés.

Ces règlements, parfois appliqués dans un département, ne le sont plus dans un autre depuis longtemps mais certains le croient encore. Pour d’autre cas c’est la méconnaissance typique de la biologie des poissons qui fait raconter plein de conneries. Voyons un peu tout cela ensemble.

Les arcs en ciel sont nuisibles

arc 240612Combien de fois ai-je entendu cette connerie de la part de pêcheur super bien informés….Non la truite arc en ciel n’est pas nuisible elle est seulement mal aimée. Certes elle occupe la niche de la fario et peut amener à la réduction de ses effectifs mais la plupart du temps elles cohabitent entre elles sans trop rentrer en concurrence.

L’arc vit en bancs et en pleine eau. Elle ne se poste pas comme la fario mais pour moi se défend bien mieux. Une arc se bat jusqu’au bout et offre des sauts, des rushs puissants….C’est vraiment un poisson de sport.

 

les arcs en ciel et les farios de souche s’hybrident

Oui c’est théoriquement possible mais c’est très très très rare et ça n ‘est jamais arrivé à l’état sauvage juste en pisciculture. Et si les alevins survivent, il donneront des hybrides infertiles donc pas de risque de les voir se reproduire.

 

peche-terninIl est interdit de marcher dans l’eau en première catégorie

Il y a bien longtemps, dans mon département, il fut instauré cette interdiction pour protéger les alevins de truites qui stationnent dans le substrat à l’ouverture.

Cette disposition a été levée il y a déjà de nombreuses  années mais on rencontre encore des anciens, et même des jeunes, qui critiquent et traitent de braconniers ceux qui pêchent en wading…Renseignez vous mais il a fort à parier que comme chez moi cette disposition ne soit plus d’actualité.

 

Les asticots bouffent les truites de l’intérieur

truite ternin 30081423 (10)Encore une énorme connerie colportée pour justifier l’interdiction de pêche de la truite à l’asticot. Un malin a fait passer la pilule avec cet argument repris partout même dans les magazines sérieux de l’époque. On retrouve encore cette affirmation dans la bouche de pas mal de pêcheurs et même l’un d’eux avait laissé un commentaire à ce sujet sur le site à propos de la pêche de la truite aux appâts naturels. Les sucs gastriques d’une truite digèrent les asticots et aucun de ceux ci ne pourrait avoir le temps de percer un estomac, que ce soit d’une truite ou d’un autre poisson….

 

La maille nationale est de 23 cm

Non, la maille varie selon les départements et les rivières. Dans certains départements on pourra avoir trois mailles : 18, 25 et 30 cm selon la rivière. C’est le préfet qui fixe cette taille minimale en fonction des informations reçues par ses services et par la fédé. La taille est instituée pour que la truite ait eu le temps de se reproduire au moins une fois avant de pouvoir la garder.

 

truite-ternin-140312-12le quota est de 10 truites.

Oui, c’est inscrit dans le code de l’environnement, le quota maximal par jour et par pêcheur est de 10 truites néanmoins le législateur a laissé l’opportunité au préfet de  réduire ce quota. C’est  pourquoi dans mon département de Saône et Loire, le préfet a instauré un quota de 6 truites/jour/pêcheur et c’est légal.

 

Pour savoir ce que vous pouvez pêcher, garder, les périodes, les quotas….Consultez votre arrêté préfectoral obligatoirement placardé en mairie.

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in le coin du débutant. Bookmark the permalink.

6 Responses to Le coin du débutant : Les légendes entourant la pêche en première catégorie

  1. Florent 01 says:

    Slt, les AEC sont bel et bien nuisible, elles présentent un certain risque sanitaire et peuvent dans le pire des cas transmettre des bactéries / maladies aux autres poissons du cour d’eau.

    • Ok pour les maladies mais de là à dire qu’elles sont nuisibles, il y a une grande longueur que votre reflexion franchit sans trop relativiser.

      • Florent 01 says:

        Je dirais qu’elles ne sont pas nuisible du moment qu’elles ne dérangent pas trop les populations locales, on voit assé souvent des déversement dans des rivières qui comportent de belles population d’autochtone et çà c’est dommage, dans mon département (01) c’est pratiqué sur quelques cours d’eau
        Enfin en général passé 1 semaine, toutes ces gueules cassées ont en parti disparu.

  2. Percheaspouille says:

    Bonjour,

    Juste une petite remarque sur votre article concernant la pêche en wadding. Ce n’est pas parce que c’est autorisé qu’il faut le faire. Après l’éclosion les alevins restent dans les graviers pendant plusieurs jours en attendant la résorption de sa vésicule vitelline. Cette étape est plus ou moins rapide en fonction de la température de l’eau. Ici en Alsace, on ne mets pas les pieds dans l’eau avant le 1er mai. Quand je pêche la Celle ou le Ternin, je fais de même.

    Cordialement

  3. Fonbaustier Laurent says:

    Merci pour ces précisions qui font du bien : attention toutefois, car certains de vos commentaires sont, à leur tour, approximatifs (en réalité, la maille nationale de la truite est bien, dans son principe, fixée à 23 cm, et ce n’est que par exception justifiée que le préfet peut modifier cette maille et la réduire ou l’augmenter comme vous le dites justement). Halieutiquement vôtre !

    Laurent Fonbaustier (La pêche et les poissons, rubrique droit)