Le coin du débutant : La première canne à truite de qualité
avatar

Après avoir fait une ou deux ouvertures avec la canne héritée de grand papa, où celle achetée sur un site étranger vous avez décidé cette année de vous faire plaisir et d’investir dans une canne truite de qualité.

Et là comme souvent c’est te dilemme, quelles taille, quelle action, quel grammage et quelle marque pour ma nouvelle canne ? Car il en existe pléthore, certes moins que pour le carnassier mais le nombre de référence est encore très important. Comment bien faire son choix sans se tromper ? Voyons ça ensemble.

 

Vous pêchez au leurre

Plusieurs cas de figure s’offrent à vous. Le premier est le plus classique et est relatif à la taille de la rivière ou du plan d’eau que vous allez pêcher. Si c’est en plan d’eau, une 2,1m est ce qui semble le plus adéquat, bien que 2,4m soit mieux mais je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de références en L ou UL de cette taille.

Pour la rivière c’est assez simple, prenez la taille de canne qui passera par-dessus la végétation rivulaire. Pas la peine de pêcher avec une 1,6m si la bordure est verticale et que des arbustes la tapissent, en ce cas choisissez plus grand.

 

Si vous pêchez en ruisseau encombré c’est 1,6m voir moins, il devient très dur de trouver des fleurets à cuiller d’ 1,2m comme on en trouvait par le passé.

La longueur moyenne est 1,8m pour les rivières moyennes et 1,6m pour les petites, cela permet de fouetter même en revers bas sans que la pointe du scion ne tape l’eau car les lancers seront souvent rendus difficiles par la configuration des lieux.

Au niveau de la puissance, une L passe à peu près partout sauf si votre rivière est peuplée de grosses truites, en ce cas une ML est plus appropriée.  La canne UL faite pour les cuillers 00 ou les poissons nageurs de 35/50 mm sera un atout pour les petites rivières et permettant de jeter loin un micro leurre mais en rivière moyenne elle ne sera parfaite qu’en période d’étiage.

 

Pour conclure, démarrez avec une canne d’1,8m en puissance L pour le tout venant. Vous verrez que les cannes à truites de qualité sont assez souples, en effet cette action permet des lancers fins et discrets et des lancers pendulaires sous la canne efficaces, de plus cette action absorbe bien les ruades puissantes des truites.

Pour le reste c’est à vous de voir mais une couleur neutre et une belle poignée en liège ouvragé sont préférables au bling bling, la truite aime la discrétion et les pêcheurs de truites aiment le classicisme du liège.

 

Vous pêchez aux appâts naturels

Là aussi plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour optimiser votre matériel et le premier d’ entre tous est la largeur de la rivière. En ruisseau ou rivière moyenne, une télérèglable de 4/5m est le meilleur choix pour déposer votre appât dans une vasque ou pour suivre la dérive sur quelques mètres. Par contre avec ces cannes ne cherchez pas autant de sensibilité qu’avec des cannes dites « appâts naturels » en trois brins. Ces dernières sont plus rapides, lancent loin et possèdent une grande sensibilité. En outre elles comportent plus d’anneaux pour éviter que le fil ne colle au blank. Par le passé on utilisait des cannes de pêche à l’anglaise, parfaites en grande rivière mais à l’encombrement délicat en rivières moyennes.

 

Optez si c’est possible pour un porte moulinet mobile, c’est mieux. Selon la pêche effectuée un moulinet façon pêche à la mouche placé près du talon sera plus efficace pour un toc précis, alors qu’un tambour fixe plus haut sur la poignée sera plus adapté pour une longue coulée, une pêche au bouchon, un toc vers l’aval.

Les longueurs moyennes sont 3,6 ou 4,2m à choisir selon la largeur de votre rivière.

 

Reste la question des tarifs pour ces cannes spécifiques. Pour simplifier, si vous souhaitez du bon matériel, mettez au moins 60/80 euros dans une canne pour avoir un bon blank carbone. En deça, vous trouverez des cannes correctes mais qui vous donneront moins de sensation.  Dernier petit point, pour les ruisseaux sauvages, ne mettez pas trop cher car la casse est régulière sur ces terrains accidentés.

Gardez la pêche

Voir les cannes leurres ou les cannes appâts naturels

 

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant and tagged , . Bookmark the permalink.

One Response to Le coin du débutant : La première canne à truite de qualité

  1. Bonjour, il est vrai que maintenant on a le choix en cannes pour la truite! J’ai débuté à la cuillère avec un lancer en aluminium 2 brins, les deux brins se r accordaient avec un pas de vis , et un vieux moulinet mitchell, que j’ai d’ailleurs vendu 30€ sur une brocante, j’aurai mieux fait de le garder! Et au toc avec une canne en bambou à anneaux, qui me cassait le bras tellement elle était lourde, et un moulinet bleu dont je ne me rappelle plus la marque, j’en ai encore 2 dans mes affaires! Nostalgie! !!☺….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.