L’eau et ses étonnantes propriétés

NOM PHOTO

 

L’eau cette inconnue pourtant si connue.

A force d’y tremper notre ligne nous ne la remarquons plus, pourtant l’onde des poêtes est loin de n’être qu’un simple reservoir à poissons  et à petites bestioles. Le plus apprécié des 4 élements classiques mythiques  possède des qualités qui le rend tout aussi interessant que comme support halieutique.

Comme j’ai la chance d’avoir un voisin astrophysicien, vulgarisateur de début de soirée, qui m’a expliqué quelques trucs sur l’eau, je me propose de vous les livrer en vrac et sans trop rentrer dans les détails scientifiques, ce  qui ne  pourrait que  gacher notre emerveillement.

Pour me débarasser une bonne fois pour toute des spécifications techniques, sachez que l’eau est  composée de deux fois plus d’hydrogène que d’oxygène  ce qui nous donne son symbole H²O, contrairement aux chanteurs – danseurs has been dont le symbole était 2B3 ( à prononcer en anglais, two be three).

L’eau possède une  masse volumique  de 1 (en réalité 0,999), ce qui veut dire que  la masse d’un litre d’eau est d’un kilo. Nous parlons dans ce cas  précis d’eau pure car  énormément de trucs peuvent se diluer dans l’eau, comme par exemple le Ricard, ou le Manureva,  cette adjonction fausserait les données scientifiques que je vous expose.

L’eau pure est un excellent isolant electrique au contraire de l’eau « normale qui est un excellent conducteur, tout comme sébastien LOEB (prononcez l’EAU EUB), est il besoin de le préciser !

Comme auparavant vous pouviez  acheter l’eau au kilo comme l’ail qui devenait Aux dès les deux kilos, Théodore Litre à donné son nom à cette unité de mesure car il aimait autant les aux que l’eau. Heureusement qu’il n’achetait pas le tout chez son boucher car l’os, l’eau et les aux ça fait compliqué, comme disait le terrorriste sus nommé (cherchez le jeu de mot).

Pour continuer dans les banalités on peut citer que l’être humain est composé à 65% d’eau en moyenne, mais  lorsqu’il sort du bistrot après 5 demis et 10 apéros, il est différemment composé, quelquefois il est même plutôt décomposé.

L’eau que l’on trouve habituellement est suffisament chargée en sels minéraux, métaux lourds, germes pathogènes et autres désherbants divers, l’adjonction de pastis est une mesure prophylactique que le sage ne peut qu’approuver.

70 % de la terre est recouverte d’eau, ce qui nous donne en moyenne 7 personnes sur 10 qui sont obligés de porter des bottes pour ne pas se mouiller les pieds. Donc, par extension,  l’eau est une des causes des pieds qui puent.

 

 

Passons maintenant au propriétés interessantes de l’eau:

Outre que le Ricard se dilue superbement  dans l’eau et forme un mélange des plus harmonieux et des plus gouteux, l’eau nous interpelle sur des petits détails.

Vous vous êtes certainement posé quelquefois la question, pourquoi un glaçon tiens il plus de place que l’eau qui a servi à le faire?

Logiquement un solide résulte de la contraction d’un liquide, c’est ce que l’on apprend à l’école. Mais l’eau fait sa mijorée et s’expanse lorsqu’elle gèle.

La réponse est que lorsque l’eau gêle, elle se cristallise et que la disposition des molécules  s’organise en maille dont le vide est plus important que sous la forme liquide

Pourquoi un glaçon flotte ?

Idem à l’école, on nous apprends qu’à volume égal un solide est plus lourd qu’un liquide s’ils sont  deux états d’une même matière. Et bien là encore la réponse est dans la cristalisation, le vide étant plus important donc il y a moins de matière pour un volume donné, la masse volumique est inférieure à l’eau donc le glaçon flotte.

Notez de plus qu’une fois que le glaçon a fondu, et qu’il est à la même température que  le reste de l’eau du verre, il tient exactement le volume en eau qui correspond à son poids. Et donc que une fois que tout a fondu, le niveau de l’eau n’a pas changé dans le verre, alors que le glaçon dépassait quand il flottait.

Il est interessant de noter que la densité de l’eau est la plus importante à 4 degrés centigrades, donc l’eau la plus lourde coule au fond du lac et ne gèle jamais parce que dès qu’elle se refroidit elle remonte vers la surface. C’est ce qui permet aux poissons de survivre en lacs d’altitude.

Pourquoi les glaçons s’évaporent dans le freezer?

Sans trop rentrer dans le détail, les parois du freezer sont plus froides que les glacons et fixent les molécules d’eau qui s’évaporent naturellement. On dit alors que le glaçon se sublime cer il passe directement d’un état solide à un état gazeux sans passer par la case état liquide. D’ailleurs il est assez connu qu’un bon glaçon sublime un piètre wisky.

De la même manière, de l’eau dans un air sec (sans eau) s’évapore sans bouillir, juste parce que les molécules de sa surface sont de temps en temps éjectées par les chocs avec les molécules d’eau situées en dessous. Dans de l’air humide, l’eau qui est ainsi éjectée est remplacée par de l’eau qui se trouvait dans l’air et qui se trouve capturée à la surface un peu de la même manière. C’est pour ça que pour sécher votre linge, c’est mieux qu’il fasse sec.

Et ça marche encore mieux si en plus il y a du vent, qui va pousser les molécules d’eau qui viennent d’être éjectées loin, de telle sorte qu’elles ne puissent pas être re-capturées.

Pourquoi faut il saler l’eau de cuisson des nouilles?

L’eau pure bout à 100 degrés au niveau de la mer, à 68° au sommet de l’Everest (mais ce n’est qu’une théorie car avec le froid, la flamme du réchaud du sherpa a gelé).

Rajouter du sel ou d’autres trucs change la température d’ébullition, moment ou l’eau se transforme en vapeur d’eau,  en gros l’eau salée bout à 120 °  ce qui cuit plus vite et mieux les nouilles.

Répetez tous avec moi: « L’eau de mes nouilles coule le long de mes coudes et me mouille », repetez encore plusieurs fois………

 

Pourquoi fait elle des bulles?

En premier lieu  les gaz dissous (qui ne sont pas chers) s’agglutinent autour de particules avant de s’envoler en bulles, puis des molécules d’eau se vaporisent en  formant des bulles.

On retrouve en partie ce phénomène dans le champagne ou l’eau gazeuse. En théorie, versé dans un verre ultra propre sans aucune aspérité,  les gaz dissous ne pourrait se fixer pour s’agglutiner et il n’y aurais pas de bulles, c’est ballot, surtout au prix où ils le vendent leur champagne !!!

Autre exemple, versez un petit morceau de gateau dans le verre et vous verrez un grand nombre de bulles se former sur ce débris.

 

On a vu les trois états de l’eau, solide, liquide et gazeuse. On a vu que l’eau s’évaporait sous l’action de la chaleur mais  sous l’action  de l’air.  On a vu aussi  que l’eau se sublimait (glaçons au frezer).

 

Voyons maintenant le 4ème état de l’eau, la surfusion.

Ca c’est cool ! La surfusion  est un état dans lequel un liquide reste liquide alors qu’il devrait être solide. En fait la surfusion n’est pas le quatrième état de l’eau qui n’en possède que trois, solide, liquide et gazeux mais plutôt une sorte d’état intermédiaire.

Pour cela l’eau doit être extrèmement pure (ne contenant aucun germe cristallin), on la fera descendre jusqu’à moins vingt (moins le quart aussi ça marche) grâce au congélateur. N’ayant aucun débris ou poussière pour commencer sa cristalisation, l’eau va atteindre un état métastable (et non pas détestable) et ne gélera pas. Seule une perturbation de cet état, un choc ou l’adjonction d’un simple cristal de glace la fera instantanément geler.

Je vous place trois lien You Tube sur des expériences de surfusion, c’est impressionnant.  Mon voisin a réussi avec de l’eau distillée et son congélateur.

Moi, l’eau j’la bois, j’joue pas avec !!!

Un autre  exemple d’eau en surfusion que tout le monde a du rencontrer une fois au moins c’est au petit matin. Vous venez de vous installer au volant de votre voiture, et une fois le contact mis, vous voyez que la brume s’est déposée sur votre parebrise. Le parebrise est propre et lisse. La brume est claire et sans impuretés. Vous mettez un coup d’essuie-glace, et là, en lieu et place d’un parebrise couvert de gouttelettes, vous vous retrouvez avec une fine pellicule de glace. La prochaine fois que ça vous arrive, pendant que vous grattez, souriez, en pensant à la chance que vous avez eu de voir de vos yeux une eau en surfusion, alors que vos amis ne l’ont jamais vu !!

 

 

Un autre état métastable de l’eau est constaté lorsque vous chauffez de l’eau au micronde, ce n’est qu’en versant du café soluble par exemple qu’elle se mettra à bouillir et à déborder.

Il y aurait   encore tellement à dire sur l’eau. Par exemple, il est possible sans aucun trucage de servir un Ricard qui ne s’est pas mélangé à l’eau. Il suffit de verser très doucement le Ricard sur l’eau en se servant d’une petite cuiller pour étaler le saint apéritif à la surface de l’eau, effet garanti !

Une de ses propriété désagréable est que l’adjonction d’une mesure  d’alcool à  une mesure d’eau  ne donne pas deux mesures mais un peux moins. Il faut prendre la pleine mesure de ces propos par l’explication de ce fait: La molécule d’alcool attire les molécules d’eau qui donc tiennent moins de place dans le récipiend.

Donc, quand une célèbre marque d’apéritif  nous dit « verser un volume de Ricard pour cinq volumes d’eau » ils mentent car on n’aura jamais 6 volumes, en plus 5 volumes d’eau c’est trop, il est noyé.

 

Les autres propriétés de l’eau

La tension superficielle:

tout liquide possède sur sa surface en contact avec l’air une zone ou il se forme une sorte de film qui parait à l’oeil plus visqueux que le reste du liquide.

On le voit avec les insectes qui arrivent à marcher sur l’eau, ils creusent une petite dépression sous leurs pattes sans pour autant s’enfoncer. Par contre si ce film est franchi, la patte de l’insecte s’enfonce.

Cette zone se nomme tension superficielle et permet d’être utilisée pour faire flotter un aiguille sur l’eau. Il suffit de la déposer sur un tout petit morceau de papier hygiènique, le papier coulera mais l’aiguille flottera.  

Cette expérience ne fonctionne pas avec un homme aux nerfs d’acier, même avec beaucoup de papier hygiènique, même si la personne est un trou du c.l.

Dans les temps anciens, un certain Jésus aurait réussi à marcher sur l’eau, cette partie là n’a pas été la croix et la bannière pour lui, plutôt le clou de son spectacle, racontent encore les témoins de la cène.

Pour en revenir à la tension superficielle, le point de contact entre l’eau et l’air n’est pas plus visqueux mais le serait moins. Dans l’eau les molécules s’attirent entre elles et forment un ensemble assez dense, au point de contact avec l’air les molécules immédiatement en surface n’ont rien à attirer  donc on perd en densité.

Comme les molécules d’eau adhérent plus au solide qu’a l’air, au contact du bord d’un verre, les molécules auront tendance à s’accrocher, ce qui entrainera cette forme de soucoupe du film de l’eau dans un verre. L’eau est plus attirée par elle-même que par l’air donc si elle s’accroche, elle attire les autres molécules, si sa surface en contact avec l’air est suffisamment petite, elle montera sans cesse.

Cette attirance de l’eau pour elle-même explique en partie les gouttes, sinon l’eau s’étalerait, elle explique aussi la forme de soucoupe inversé (convexe) lorsque l’on remplit trop un verre et que l’eau fait un dôme et semble adhérer à la paroi du verre.

 

L’eau de mer :

L’eau salée n’a pas la même densité que l’eau douce, elle « porte mieux », il est plus facile de nager dans l’eau de mer que dans une piscine. De même l’eau très salée de la mer morte permet au baigneur de littéralement s’assoir dans l’eau. Ca ne sert à rien mais c’est rigolo (Surtout si on pette, comme l’a annoté mon voisin physicien).

Si on n’a pas les moyens d’aller jusqu’en Israel, on peut toujours tenter de s’assoir sur sa mère morte, encore faut il que cette dernière soit d’accord pour trépasser afin de réussir cette expérience.

La transparence et la réfraction:

L’eau n’est pas vraiment transparente, seul le vide l’est. L’eau n’est que translucide (elle laisse passer une partie de la lumière).

Une image sub aquatique n’est pas vue, par quelqu’un hors de l’eau, à l’endroit ou elle se trouve vraiment mais la où son reflet se dessine à la surface de l’eau. Ce qui veut dire que lorsque vous voyez un poisson en réalité il se trouve à un autre endroit. La surface de l’eau déforme les ondes lumineuses et les réoriente. C’est une vérité bien connue des chasseurs pecheurs à l’arc et non des soudeurs (à l’arc).

Comme preuve j’avance celle ci qui est irréfutable:

Un soir, sortant du bistrot et me baissant vers le caniveau pour y éructer mes bières, j’ai aperçu un éléphant rose dans le susdit caniveau. D’un naturel curieux, j’ai avancé ma main et touché l’eau, j’y ai plongé mon doigt, il y avait à peine 2 cm d’eau. Un éléphant rose ne peut pas tenir dans deux centimètres d’eau, c’est scientifiquement impossible, c’est donc qu’il était ailleurs, CQFD.

L’eau favorise donc l’ubiquité des éléphants roses.

 

 

 

 

 

la capilarité et le pouvoir mouillant:

Encore une propriété surprenante de l’eau. Non, elle ne fait pas repousser les cheveux comme le mot capilarité pourrait  faire penser, l’eau lave les cheveux c’est déja pas mal.

Les forces intermoléculaires de l’eau sont particulièrement fortes, ce qui fait que l’eau « colle ». On dit qu’elle mouille. En effet, elle ne glisse pas parfaitement et il en reste toujours un peu sur quoi que ce soit qui vient à son contact.

Cet effet mouillant dépend bien entendu du support à mouiller. Par exemple vous avez  déjà vu des feuilles sur lesquelles l’eau roule en jolies billes lors d’une pluie, et qui restent sèches. Ou si on met du cacao  dans de l’eau, il flotte, et nous avons  un mal de chien à le mouiller. Le Van Houten ou le Nesquik et les feuilles sus mentionnées sont hydrophobes et ont donc  un pouvoir mouillant faible.

Rajouter de l’alcool dans l’eau change le pouvoir mouillant. En particulier, les corps gras qui en général repoussent l’eau ne repoussent pas l’alcool. Donc, nous en déduiront tous qu’une femme, composée à 65 % d’eau à un fort pouvoir mouillant mais qu’en rajoutant de l’alcool on augmente ce pouvoir mouillant. Ca c’est vrai, nous les Hommes l’avons tous constatés, quand elles picolent Ouchhhh !!

Secundo, le corps gras (moi) qui en général repousse l’eau ne repousse pas l’alcool, c’est encore vrai, j’en suis la preuve vivante, je ne refuse jamais un chtiot canon, hein  le glaude ?

Le brinicle (en anglais) où le doigt glacé de la mort en français, est une autre propriété de l’eau.

Sur la banquise lorsqu’il y a des poches d’eau très salée (saumure en saturation de sel) et que celle ci finit par s’écouler dans la mer moins froide et moins salée se forme une stalactite de glace. L’eau de la mer gèle lorsqu’elle rencontre cette saumure très froide. Le mieux est de le voir en image, voici une vidéo de la BBC d’une excellente qualité:


Brinicle : le doigt glacé de la mort [BBC Nature] par Spi0n

 

D’autres vérités sur l’eau dont les scientifiques et les historiens  ne donnent pas encore leur aval mais que je ne veux pas vous cacher:

L’eau est un très grand vecteur de fantomes qui s’en servent pour se déplacer et venir nous hanter, et ceci à proximité immédiate de l’endroit où nous sommes. Ne dit on pas qu’un fantome vient de l’eau de là !

Un bon vieux film triste nous fait pleurer, il nous fait venir non pas l’eau à la bouche mais aux yeux d’où l’expression « un bon vieux mets l’eau drame ».

L’eau de vie vous la prends goutte après goutte.

Il se dit partout, sauf chez les sourds, que l’eau raye  et que cela s’entend.

Ainsi parlèrent les révolutionnaires à Louis XVI lorsqu’il leur servit de l’eau croupie à l’apéro: « Ca l’eau ? Le peuple aura ta peau !! ».

Conclusion:

Vous avez vu au cours de ce brillant exposé que l’eau était bien plus interessante que nous ne le pensions. Ses propriétés m’emerveillent régulièrement. Le film de sa surface sépare mon monde de celui des poissons, et c’est tant mieux car il permet de garder un peu de mystère à cet élément.

Désormais, grâce à ce brillant article écrit en collaboration avec M. Sébastien BONGARD,  astrophysicien et sommité scientifique amoureux des bons mots, vous pourrez briller en société.

Une  grande majorité des jeux de mots présents dans cet article sont de moi, il n’y a aucun copyright, vous pourrez les utiliser aussi souvent que vous le désirez, pourquoi pas  lors d’un casse croute halieutique ?

Gardez la pêche !!

Comments are closed.