Verticale et Casting : les détails qui font la différence
avatar

IMG_3647Bonjour à tous,

Je pêche deux à trois fois par an en Hollande et il faut avouer que nous n’avons pas du tout la même façon de pêcher que les hollandais.

Pour faire court ils pêchent assis et bcp plus vite  que nous. Une majorité d’entre eux sont en casting. Chez eux le leurre doit effleurer doucement le fond alors que chez nous il doit être légèrement au dessus.

ci dessous un exemple de deux très bons pecheurs 😉

IMGP7909

Nous avons donc essayé de pêcher en vertical et en casting et avons trouvé de nombreux avantages et nos résultats aussi. Sauf que nous, nous pêchons debout.

1°) Tout Contrôler d’une main 

L’on peut tourner la manivelle du bas pour faire remonter la ligne ou simplement débrayer selon le besoin. Ca veut dire qu’on à une autre main pour…..(non pas de mauvais jeux de mots ) contrôler le moteur électrique. Ce petit détail qui ne représente pas grand chose, vous permet 1° de gagner du temps 2° de rester dans le pêche à 100% de concentration. Et vous savez tous a quel point la concentration est importante dans cette pêche

2°) Pêcher plus vite

La fluidité décrite plus tôt, va aussi vous amenez à pêcher plus vite. C’est une notion que les verticaliers francais sous estiment. Dans notre approche nous aimons rester à poncer pour faire craquer un poisson. En mer pour le bar par exemple j’aime bcp le courant, car cela me permet rapidement et efficacement de battre beaucoup de terrain. Un sandre qui voit une prise s’éloigner aura aussi parfois l’attaque réflex

3°) Un ferrage efficace 

Entre nous le ferrage avec la tenue porte plus sur une spinning c’est un peu une blague. 1° on se tord le bras, 2° on retrouve pas la manivelle. Bref c’est souvent rocambolesque et les premières fois c’est assez nul. En casting le problème ne se pose même pas, le geste est naturel et efficace.

4) Le Matériel 

Le gros problème c’est le matériel, et cela vient de notre façon de pêcher debout. Les hollandais en pêchant assis ont besoin de cannes plus longues entre 1m98 et 2m10. Nous débout nous avons besoin de canne plus courte pour avoir le bon angle car notre bras est plus proche de l’eau.

L’angle en verti est extrêmement  important car c’est lui qui donne le bon axe pour une animation et un ferrage. Une canne d’une longueur de 2M10 va permettre à des Hollandais de pêcher assis. Nous debout cela ne nous permets pas de pecher avec un bon angle près du bateau.

Ma Solution 

Jamais je n’ai autant réfléchi pour trouver la canne parfaite pour ma technique. Avec un ami nous avons essayé différentes cannes casting du commerce avant de réaliser que notre bonheur n ‘existait pas dans le commerce.

1° Il faut une casting d’environ 1m80. C’est extrêmement rare sur le marché. A quelques centimètre près en fonction de votre taille et de votre bateau, faites l’essai avec une canne et vous verrez tout de suite.

2° Une puissance adaptée, si vous arrivez à trouvez votre longueur ce sont souvent des cannes trop puissantes, faites pour pêcher avec des gros jerks par exemple

3°L’action et le positionnement des anneaux n’est pas vraiment adapté à une pêche verticale, où votre canne cintrée doit amortir les coup de têtes et le fil ne pas trop frotter contre le blank.

Je suis donc donc allé voir du coté de Rodhouse pour me faire la canne avec le cahier des charges le plus adéquat. Une canne de 1m98, j’ai utilisé le tableau ci dessous pour trouver les longueurs qui me vont bien. J’ai ensuite recoupé mon blank pour avoir la longueur parfaite.

Pour la petite histoire et pour trouver la bonne longueur, j’ai regardé sur mon bateau combien de centimètre j’étais au dessus de l’eau, et chez moi je suis monté sur mon canapé, considérant le plancher comme le fond et j’ai fait les tests pour trouver ce qui allait le mieux.

Voila ce que cela donne sur l’eau, je peux placer facilement mon scion à coté de mon moteur où se situe ma sonde et garder une main sur l’électrique.

Version 2

Après j’ai regardé les actions des cannes avec cette outil ci dessous pour trouver une action pas trop fast pour combattre en souplesse les très gros fish. Il suffit de cliquer sur l’image.

Capture d’écran 2016-06-27 à 12.39.21

Ensuite j’ai choisi un porte moulinet qui me permet d’avoir un maximum de doigts en contact avec le blank.

Et enfin le fin du fin …le positionnement des anneaux. C’est un sujet à ne pas sous estimer, car on à faire à un poisson que l’on doit travailler sous le bateau avec parfois des bas de ligne fin et très peu de bannière pour amortir. Je suis donc passé sur un montage en spirale pour ne jamais avoir le le fil en contact avec blank. En plus avec cette canne pas besoin de lancer, donc raison de plus pour se concenter sur la passage du fil dans les anneaux et éviter les points de friction

Les résultats sont concluants, je trouve que je pêche mieux (c’est subjectif ) mais surtout je me fait plaisir (ça c’est concret)

IMG_1406

Voici quelques poissons pris en verti-casting

IMG_3647

IMGP6970 - 2014-10-25 à 11-45-40

IMGP6997 - 2014-10-26 à 11-53-11

IMGP7925

IMG_4923

IMG_3854

IMG_3687

Une canne conne celle présentée coute environ 120€, pour ce prix là vous aurez qqchose qui surpasse tous les standards du marché

Un blank pour exemple à 60€ ici

Les anneaux à 24€ ici

Un kit de poignée à  30€ ici

Pour conclure si vous n’osez toujours pas franchir le pas pour avoir une canne casting à votre mesure et sur votre style de pêche ces deux articles vont vous aider

Séminaire Rodbulding 

Construire sa première canne

Et si vous cherchez un super guide pour la hollande vous pouvez vous adresser à Tjeerd van der Ploeg

Bon Vent Bonne Mer !!!

 

About Tahitifish

Passionné d'écailles et de mucus, je pêche tout et partout. Grosse prédilection pour le Bar et le Black Bass, je ne dédaigne pas les brochets et les perches...en pêche aux leurres presque exclusivement. A pied en Float tube ou en Bateau tant que je suis près de l'eau c'est bon!
This entry was posted in Cannes et moulinets casting and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

12 Responses to Verticale et Casting : les détails qui font la différence

  1. Oliv' says:

    Bel article, bravo Laurent !

  2. Lesfilmu says:

    Bonsoir,
    Le genre de post qui fait plaisir et surtout, qui correspond à tellement d’histoires qui conduisent au même résultat : le rodbuilding 😉
    L’offre du commerce est pléthorique, oui, mais dès qu’on cherche du spécifique, il devient super dur à trouver… et surtout, aucun magasin ne sait fournir l’ensemble de la gamme de l’ensemble des fabricants.
    Et quand bien même, il est rare qu’un sache ce qu’on achète… d’une marque à l’autre, la même gamme de blank n’es pas vendue la même prix, n’est pas monté pareil, et j’en passe… ce qui ne veut pas dire qu’on achète forcément de la daube, ni même que le RB est forcément supérieur, ou moins cher, et on peut aussi se planter…
    … mais le simple fait de partie de « je veux çà » puis chercher ce qui va le faire, puis le monter, puis pêcher non seulement avec l’outil qu’on a imaginé, mais en plus, qu’on a construit, et bien c’est juste… du plaisir. Et si on va à la pêché, c’est bien pour çà, non ?
    Quand j’ai commencé, c’était pour « tester » et voir ce que çà apportait. Je voulais une canne à broc légère à talon court pour les petits leurres, et dans le commerce, je ne trouvais pas. Soit trop light, soit nouille, soit trop raide ou pas dispo… j’en ai profité… et j’en suis à 7 combos et encore des projets plein la tête.. on va dire « c’est un malade », oui, et assumé.
    Les copains, qui me regardaient en souriant au début… l’un deux me dit un jour « je cherche une canne de 3m30 pour lancer loin dans les fosses en seines et gratter en pêche light, une 10-40 serait parfaite, mais sentir pour les touches de sandre en DS à 60m. Je cherche depuis des années, j’ai rien, sauf une nouille ». « Je vais te trouver un truc, d’ailleurs, ton idée me plait, je vais m’en monter une aussi ».
    Cherché le blank, pas évident mais trouvé, choisi la monte qui lance loin mais qui garde un maximum de sensibilité monté le PM, de la torzite pour gagner en sensibilité… Premier contact « putain, j’y croyais pas, c’est pile ce que j’avais en tête »… J’ai la même hostoire avec un autre copain, fan de crank qui voulait « une canne à crank, mais pas nouille et agréable à pêcher » et qui ne la lache plus ou un autre qui voulait une canne à bigbait (une vraie, d’homme)… « vient, on se fait uen cession, je te prète la mienne et tu me dis quoi »… « je veux la même » 😀 (en cours).
    Non, franchement, le principe, l’approche, une fois qu’on y a gouté, tout le reste est fadasse…
    Désolé de la digression.
    Pour ton cdc, finalement tu as monté quoi ?
    Pour ma part, ma verticalière à percidés, je pêche en float, c’est un 62MX monté en casting spirale (tous mes casting sont spirale…) et torzite, et c’est un panard…. un pet de sandre dans la seine, c’est une décharge électrique dans le bras 😀
    Ne pas mettre le doigt dedans, c’est addictif, mais qu’est-ce que c’est bon…

  3. Hervé71 says:

    Article intéressant , j aime bien la verticale mais le probleme de cette peche c est la patience avant tout , on fait pas mal de distance avant d avoir une touche et si on est pas patient comme moi ca saoule tres vite , pour ca que quand je peche en barque ou en float je pratique en premier lieu du lancer ramené au leurre plus que la verticale , c est dommage mais ce genre d article me motive tout de meme a persister a cette technique !

  4. jeff says:

    salut
    la canne tenryu bcv 6.0MH special vertical ( casting) et vraiment top avec toutes les caractéristiques requises.
    jf

  5. magic says:

    Je ne suis pas un grand spécialiste de la verti, mais plus pêcheur en diagonale car je pratique en float-tube, il y a beaucoup d’avantage au casting spirale, j’ai déja monté une Batson 62Mx (5/15gr) en 2015 et j’ai terminer une NFC 702HM (4/10gr) il y a 15 jours et demain je termine la troisième une phénix 606 (10/30gr)pour le brochet, le casting spirale c’est fun et c’est pratique ! il me reste juste a faire des aussi jolis poissons que toi, mais là le talent manque :o)

  6. Nico says:

    ya pas photo le casting pour la verticale c’est nettement mieux que le spinning au moins en période hivernale… il y a quelques années je pêchais beaucoup en verticale/casting l’hiver et même avec une grosse paire de gants de ski aucun probleme, je débrayais en appuyant sur la gachette avec le pouce, et pour réenclencher un simple coup de manivelle en l’appuyant sur le genoux ou la cuisse.. par contre avec un spinning et des gants c’était toujours très chiant et forcément beaucoup moins précis.. et puis autre avantage, l’autre main reste libre pour le moteur électrique comme tu le dis dans ton article..
    à la base j’avais opté pour le casting parce que je trouvais la canne de bien meilleure qualité que les spinning que j’avais à l’époque, plus raisonnante, plus raide.. de mémoire c’était une Daiwa exceller MH… canne d’entrée de gamme mais bonne canne quand même..

    • Tahitifish says:

      Merci Anthony
      Je n’en retiens que deux ta première est bcp trop puissante!
      Mais tu vois l’offre est limitée….