Séminaire Rodbuilding chez Thanh.
avatar

Bonjour à tous,

 Après le premier article que j’avais écrit sur mes premiers pas dans le Rodbuilding et ma première canne et avant que je vous fasse des rapports circonstanciés sur mes autres petites créations, voici le récit d’une rencontre :

Séminaire Rodbuilding chez Thanh.

Avant donc de commencer cet article, je vous invite à lire ces deux articles

-Mes premiers pas dans le Rodbuilding

-Ma première Canne

C’est un matin de Juin, un des ces matins, ou l’on se lève tôt, pas pour aller à la pêche mais presque…pour aller faire des trucs de pêche !!! Une bruine épaisse et froide tombe ce matin sur le Golfe du Morbihan, une excuse de plus pour ne pas être sur l’eau.  C’est toujours un plaisir de faire la route entre St Malo et le Golf du Morbihan. Thanh habite le sud du Golfe, dans un petit havre de paix et de nature.

Accueilli par le sourire légendaire de Thanh, l’avantage de deux passionnés qui se rencontrent c’est qu’ils ont toujours qqchose à se raconter. La mise en confiance est immédiate. Après un bon café on attaque le montage

On ne rentre pas tout de suite, dans le dur. C’est l’occasion pour Thanh de me présenter ses réalisations, l’expérience et le savoir faire qu’il a acquit ! On parle des matériaux, des spécifications, des nouveautés, de la pêche, des amis, des poissons…Stop !!!!

Faut s’y mettre là !!

11403459_403909589813174_3877752971324928759_n

Chercher le nerf de sa canne ! C’est vraiment un élément sur lequel je suis extrêmement content de pouvoir partager mes impressions avec Tanh. Trouver le nerf n’est pas compliqué mais peut être sujet à interprétation. Je lui montre ce que je sens, on vérifie. On écoute le blank et bref enfin l’on dessine à l’aide du crayon gras blanc le nerf sur lequel on érigera le tunnel d’anneaux.

J’ai décidé de poser une longue poignée en liège sur ma canne. Il s’agit donc de reamer avec attention et précision mon morceau de liège. Thanh me donne les outils et je commence. Ce n’est pas la première fois que je fais cette opération et pourtant Thanh me donne plein de petits conseils très judicieux en me voyant opérer. De l’orientation de mon reamer, en allant au rythme et en passant par les finitions, Thanh me montre différents moyens de m’améliorer.

Je reame, et je reame encore pour arriver à un résultat final au top ! Nous passons au collage des éléments et de la poignée. Thanh me montre des colles, que je ne connaissais pas. Il m’explique également les astuces pour ne pas mettre de scotch sur le liège ! Aspect très important car le scotch abime le liège en lui enlevant des petites particules.

Le temps passe bien vite quand on est un peu bavard, et pas très manuel. Il est bientôt l’heure de déjeuner. C’est l’occasion de laisser sécher les éléments de la pognée.  Son épouse nous a préparé un plat marocain à base de lieu vraiment délicieux, et bien qu’on ne puisse pas dire que monter une canne soit un boulot épuisant, quand on bosse à ma vitesse, ce déjeuner me permet de prendre du recul et d’attaquer la suite, plus déterminé que jamais !

Après le café, nous attaquons la théorie de la relativité du positionnement des anneaux…Parmi les grandes théories du Rodbuilding, il y a la théorie du cône de réduction relatif. L’académie Fuji préconise un cône de réduction de 3. Thanh dans la lignée des pêcheurs de Baînes vous préconisera un cône de 4 pour gagner en distance de lancer. Bref vous verrez que l’on peut disserter longtemps sur des aspects qui ne vous avaient jamais effleuré l’esprit avant par exemple.

Thanh me montre à ce sujet deux trois astuces pour marquer au mieux le blank et nous commencerons les ligatures. Je découvre et adopte immédiatement une des ses techniques qui permet de commencer de façon solide les ligatures avec un simple scotch.

11407283_403909436479856_844413490885020923_n

Là, commence un travail de concentration et de rigueur. Thanh me montre ses astuces pour finir les ligatures, pour couper le fil et supprimer les excédents ; pour réussir très facilement une ligature. C’est un travail simple mais qui demande un travail attentionné et un sérieux dans la réalisation.

L’avantage avec les ligatures c’est qu’on est toujours content quand c’est fini. Arrive enfin une des étapes qui me stressait le plus : L’alignement des anneaux !

 C’est vraiment là ou Thanh m’à apporté le plus. Le coup du moulinet sans manivelle, permet de mieux équilibrer l’ensemble.  Il y a aussi l’astuce du menton…bref plein de petits détails qui au fur à mesure vous assurent et vous permettent de positionner au mieux vos anneaux.

Après avoir vérifié chacun tour à tour, que les anneaux sont bien alignés, il est temps de passer au vernis. L’avantage du vernis comme dit Thanh « c’est qu’on ne peut que s’améliorer ». Une fois de plus, les astuces pour ne pas faire de bulles, trouver le bon rythme sur le mélange, acheter des pinceaux pas chers, seront autant d’astuces que j’utilise maintenant au quotidien.

Nous attaquons donc la phase de vernis en début de soirée et cela pourrait bien être la fin de l’article…Sauf que Thanh jette un coup d’œil à windguru et me propose une sortie bateau le lendemain….

Une sortie avec Thanh pêcheur contemplatif et ambassadeur de la Dorade Royal dans le Golfe, c’est un peu comme être invité par Sébastien Loeb à faire un tour en voiture, ça ne se refuse pas….

Nous nous retrouvons donc le lendemain. Nous sommes trois : Tommy un pêcheur en kayak, Thanh et moi. Il est 6H du matin, le réveil pique, mais Thanh semble frais comme un gardon. La mise à l’eau expédiée et nous filons sur le premier spot…

La mer est belle et montante, nous sommes au plus fort du jus et nous nous dirigeons vers une première tête. C’est un grand plateau et les poissons semblent juste calés devant. C’est bien Thanh annonce les fishs, et en moyenne ça paye ! Deux secondes plus tard je sens le toc caractéristique du poisson qui gobe le leurre à la descente, ferrage express, et c’est un joli bar de 55 qui monte au bateau. Thanh repositionne le bateau et annonce de nouveau les fishs…

Trois secondes plus tard, c’est le moulinet de Tommy qui fait le Castra….A tel point qu’on hésite avec un bon tankage sur le fond….Mais finalement le fond commence à donner des bons gros coups de tête….Tommy se fait « Violer » dans le courant…..c’est « sale »!

Le temps passe et Tommy reprends sa virilité a deux mains et centimètre par centimètre sa 5-20gr, prend le dessus sur l’adversaire ! Enfin c’est un magnifique poisson de plus de 70 cm qui se rend dans l’épuisette.

11118045_403909496479850_5568992462083166055_n

S’en suit jusqu’à la renverse une petite traversée du désert, ponctuée de vielles, de tacaud set de petits lieux.

La renverse en place et la descendante entamée, nous pêchons un grand plateau donnant sur le large. C’est un post ou les bars viennent chasser. Et c’est Tommy qui nous sort encore un beau poisson dans les 60.

11079682_403909493146517_5365404344222946121_n

Il est bientôt tant de rentrer, mais Thant connaît deux épaves parfaitement alignées qu’il serait impoli de ne pas saluer. Dans 25 mètres de fond, une belle épave avec 5 mètres de détection de bar bien compacte. Mon poil se hérisse…. la touche… le carton peut survenir à tout moment. Je me concentre de toute mes forces, j’arrive à me glisser dans la peau de mon blackminnow (en moyenne quand je fais ça je ne reste pas longtemps, ça pue trop le plastique). Mais les bars sont là …en mode off…

 Je constate que Thanh passe en verti pur. J’ai très peu d’expérience dans cette pêche verticale en mer. Pragmatique, je décide donc d’imiter tel un enfant de 3 ans les faits et geste de Thanh.

Thanh remonte, je remonte ! Thanh descends, Je descends ! Thanh anime son leurre, j’anime mon leurre ! Thanh se gratte la tête, Je me gratte la tête (Il faut se méfier des détails insignifiants).

Thanh remonte sa ligne comme un fou au bateau, Je remonte ma ligne comme un fou au bateau, Thanh s’arrête net, je m’arrête net….

  A un moment je vois Thanh qui se tourne vers moi, la scène se passe au ralentit… Sa bouche se déforme…il s’apprête à me dire qqchose du genre « Qu’est ce que tu fous ??? » je m’apprête à lui répondre « Qu’est ce que tu fous ???» …. Sauf que là, tout d’un coup, tout bascule !

Mon leurre se fait intercepter, et un deuxième castra sur le bateau entonne « la Reine de la nuit de l’Opéra la flute enchantée de Mozart »

C’est le fou rire sur le bateau ! J’explique à Thanh que ne sachant pas quoi faire, je faisais la même chose que lui. Après que mon moulin ait bien chanté c’est un joli bar dans les 60 qui rejoint le bateau.

11313140_403909516479848_1753804893837779806_o

Nous ferons d’autres poissons mais il est temps de rentrer….

Comment conclure ces deux jours passé en la compagnie de Thanh ? C’est me paraphraser que de dire que ce fut une super expérience !

Je voudrais donc ajouter que Thanh est une personne discrète sur sa pêche et qu’il faut le questionner pour faire sortir tout le savoir accumulé, archivé, classé et théorisé….

11027517_10156089707602355_7202942337620416191_n

Que vous n’ayez jamais monté de cannes ou que vous en vous ayez monté plus d’une dizaine, le regard externe d’un pro ne pourra que vous apportez du recul et des conseils.

Exemple de réalisations de Thanh

11182044_686127414847412_5171219226844936670_n

  11025652_651747748285379_3445159814034030184_n     11200811_705735099553310_6603538837812321310_n  11391087_705735456219941_2619237071933408274_n

11401441_705734489553371_835678113881304038_n

p1020506mod

Enfin Thanh attache beaucoup d’importance à l’humain et à l’échange, et c’est un véritable enrichissement halieutique que de partager son expérience.

10404236_563155967144558_3786797151850859955_n

Si cet article vous à intéressée, vous pourrez le joindre soit par mail: bamboo.rods56@gmail.com soit par Facebook  ou visiter son blog  Thanh Robuilder.

10986508_697998456993641_7236592125099854476_n

Sur ceux Bons Vents, Bonne Mer et Bonnes Vacances

About Tahitifish

Passionné d'écailles et de mucus, je pêche tout et partout. Grosse prédilection pour le Bar et le Black Bass, je ne dédaigne pas les brochets et les perches...en pêche aux leurres presque exclusivement. A pied en Float tube ou en Bateau tant que je suis près de l'eau c'est bon!
This entry was posted in informations diverses pêche and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

7 Responses to Séminaire Rodbuilding chez Thanh.

  1. RONCIN says:

    Hello !
    Et bien rendons hommage à Tahitifish !!!
    Merci que du beau !!!

  2. Thanh says:

    Hello!
    J’ai le sourire en parcourant l’article…
    Je retrouve l’ambiance et tes mots Tahitifish.
    Je te remercie pour ce CR comme je les aime et comment pourrai-je faire autrement 😉
    Tu reviens quand tu veux pour partager une session au large de mon village.
    A bientôt.
    Thanh

  3. Droopy says:

    Super CR et belles cannes bravo.

  4. RONCIN says:

    Bonjour Sylvain,beau reportage,très intéressant !
    Beaux bars !
    A plus,Greg.