Une visite chez Navicom, leader de l’électronique embarquée
avatar

visite navicom 2015 (1)C’est à l’occasion d’un séjour en Bretagne qu’il m’a été permis de visiter la société qui distribue les moteurs Minn Kota et les sondeurs Humminbird qui m’équipent depuis mes débuts à la pêche en barque  avec un Endura 30 lbs et un Matrix.

J’ai donc sollicité Christophe Soares, l’emblématique patron de la société, afin de rendre une petite visite tout en en profitant pour mettre à jour mon sondeur Onix avec la dernière version disponible.

Arrivé le vendredi 15 mai, jour de pont de l’Ascension, c’est Xavier Dhennin, directeur commercial Nautisme qui m’a reçu en l’absence de Christophe, merci à lui de m’avoir consacré tout ce temps.

Navicom c’est qui, c’est quoi ? :

La société est implantée dans un vaste bâtiment plutôt discret situé dans la zone industrielle à l’entrée de la ville de Quimper. La superficie de ces bâtiments est de 2 600 m² sur 2 étages dont 1800 m² sont destinés au stockage.

visite navicom 2015 (1)

visite navicom 2015 (20)

 

Les bureaux des commerciaux sont implantés à l’étage alors que les services techniques et administratifs le sont au rez de chaussée.

visite navicom 2015 (18)

visite navicom 2015 (19)

visite navicom 2015 (16)

 

NAVICOM c’est 22 personnels en tout, dont quatre de ceux ci qui sont employés au service technique donc à l’atelier de maintenance. J’ai pu visiter celui ci qui impressionne par sa taille. De gros appareils électroniques, des étagères de composants, de pièces détachées sont là en attente. Les sondeurs renvoyés pour réparation sont stockés à part et un bon expliquant la panne et les coordonnées du propriétaire ou du détaillant est enroulé autour, donc pas moyen d’égarer un produit selon le technicien.

visite navicom 2015 (2)visite navicom 2015 (3)visite navicom 2015 (4)

 

Selon Xavier Dhennin, NAVICOM est le leader français dans le domaine de l’électronique marine. Sa part eau douce dans son activité ne représente que 35 % mais augmente d’année en année. NAVICOM distribue du matériel originaire de plus de 10 pays et est de ce fait soumis aux variations du dollar. Cette année avec la hausse de la monnaie US, la part de plus value que dégage Navicom va baisser car il est tout à fait impossible de répercuter d’un coup une hausse de près de 20 % sans faire hurler les clients français.

visite navicom 2015 (5)visite navicom 2015 (7)

Concernant ce qui nous intéresse, à savoir l’eau douce, Navicom c’est deux univers : Minn Kota et Humminbird.

Minn Kota (abréviation de Minnesota et Dakota, entreprise crée en 1934) est le spécialiste mondial des moteurs électriques. Se tirant une bourre depuis des années avec Motor Guide, c’est pourtant Minn Kota qui est à l’origine des inventions les plus marquantes comme le I Pilot, le I Pilot Link et dernièrement avec l’Ulterra qui se déploie tout seul à la télécommande !!!!

A titre personnel  j’ai deux moteurs avant de la marque, un Powerdrive V2 et un Terrova qui me satisfont pleinement.

visite navicom 2015 (12)

Humminbird c’est la marque de sondeur qui s’est associée à Minn Kota pour développer des produits qui dialoguent ensemble, tel l’Ipilot Link qui peut piloter le moteur via le sondeur.  Hummminbird c’est 40 modèles de sondeurs disponibles, de quoi satisfaire tous les pêcheurs. C’est aussi la fonction d’auto chart live qui permet de cartographier en direct sur votre sondeur avec les modèles Ion et Onix.

visite navicom 2015 (11)

Avec un chiffre d’affaire entre 12 et 13 millions d’euros, NAVICOM vend environ par an  6000 moteurs et 17000 sondeurs pour la mer et l ‘eau douce réunie.

Historique :

Navicom est une société  âgée de plus de 35 ans. Elle a commencée à être connue auprès des plaisanciers il y a environ 30 ans car elle avait crée et mis en vente les premières VHF portables destinées à la plaisance. Elle en deviendra le leader européen. Il y a une vingtaine d’année c’est Humminbird qui est arrivé chez Navicom ce qui a permis à la société de devenir le premier distributeur d’électronique marine en France.

Christophe Soares, qui ne pensait pas devenir patron d’une boite d’électronique marine, a suivi la vocation de son père, le fondateur de Raymarine France et de Garmin France en reprenant en 1999, la société Navicom. C’est lui qui a développé la société que nous connaissons actuellement en direction des utilisateurs en eau douce. Sous sa direction l’effectif de salariés est passé de 9 à 22 personnes et le chiffre d’affaire est passé de 8 millions de Francs en 2000 à 15 Millions d’euro en 2010.

visite navicom 2015 (13)

Les entrepôts :

Le stock de moteurs est purement impressionnant lorsque l’on visite l’entrepôt, et encore j’y suis allé en basse saison alors que tous les détaillants sont approvisionnés. MinnKota est la marque qui permet à Navicom d’être leader sur le marché des moteurs eau douce en France, en mer ces moteurs commencent à équiper les bateaux mais ils ne sont pas encore rentrés dans les mœurs des pêcheurs.

La partie stockage des sondeurs est plus marginale mais ils tiennent surtout moins de place.

visite navicom 2015 (10)

visite navicom 2015 (8)

Les marques :

Navicom, en plus des VHF historiques de la marque, qui n’intéressent que très peu les pêcheurs en eau douce que nous sommes, distribue aussi des produits très connus.

On citera Navionics, leader de la cartographie marine qui débarque sur la carto eau douce grâce à son programme participatif auquel j’apporte mon aide.

visite navicom 2015 (9)

 

Musto, des vêtements nautiques, un marque anglaise devenue une référence de qualité. Il suffit de constater le nombre important de compétiteurs qui les portent !

Petzl, pour les lampes frontales qui nous servent à préparer la barque ou le bateau avant le lever du jour. Des lampes employées par les services spécialisés, ce qui est un gage de qualité.

Terminons avec HPA, une entreprise française de bagagerie étanche au choix important et aux produits très malins.

visite navicom 2015 (15)

 

Pour 2015, les deux grosses nouveautés à retenir sont les mini télécommandes I Pilot pour les moteurs, 1/3 plus petites et disposant des fonctions les plus utilisées, idéales en télécommandes d’appoint. Et coté sondeur, une télécommande Bluetooth  compatible sur les séries 800, 900, 1100, Onix et Ion. On peut personnaliser ses touches, idéal pour le pauvre pêcheur placé sur la plateforme arrière et obligé de regarder le sondeur du poste de pilotage sans pouvoir changer l’écran.

doc fabricant

doc fabricant

 

Une visite sympa qui m’aura permis de découvrir la vie de cette entreprise tournée vers la mer mais qui n’oublie pas les marins d’eau douce comme moi.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Barque et electronique embarquée, Equipement du pêcheur, Moteurs et accessoires, Sondeur and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Une visite chez Navicom, leader de l’électronique embarquée

  1. Clém says:

    Bonjour Sylvain, stupéfiant ton reportage!
    Dis voir Sylvain, est ce toi qui a prélevé tous les brochets des Settons (pour en faire des filets à l’apéro avec patoche)?
    Aujourd’hui avons pêché tous les hots spots du lac avec mon ami Pierre et seulement 2 brochets au compteur…
    Ou alors nous sommes mauvais?
    Pourrais tu nous indiquer des bons coins et les leurs à employer, toi qui est un spécialiste du gros bec?
    On m’a parlé de la pagode, qu’en est-il?
    On m’a aussi dit que le spin Shad fonctionne bien là-bas, qu’en pense tu?

    Amitiées esoxistes,

    Clém