Une visite à la fédération 71

Cela faisait longtemps que j’avais envie de visiter les locaux de ma fédération. En effet, comme tout pêcheur je me demandais à quoi ressemblaient les locaux, comment fonctionnait une fédé, comment était dépensé mon argent…..Toutes les questions que se pose le pêcheur lambda.

Petite visite à la fédé de Saône et Loire et réponse aux principales questions.

 

La fédé de Saône et Loire est installée juste à la sortie d’autoroute de Macon Nord, elle est ouverte à tous les pêcheurs. Si vous passez par là, arrêtez-vous deux minutes pour dire bonjour, vous serez accueilli et on pourra même vous faire visiter les locaux.

 Le bâtiment moderne qui accueille la Fédé a une surface de 800 m² sur deux niveaux. Actuellement le rez de chaussée comporte le bureau des agents de développement, ceux que vous croisez au bord de l’eau. Ce bureau leur sert de point informatique où ils peuvent remplir les documents, les quatre agents ne sont pas toujours là, la plupart du temps ils sont sur le terrain.

 

Le reste de l’espace, autrefois alloué à l’ONEMA comporte les archives papiers, un laboratoire d’analyse d’eau, les rangements divers et garages où sont stockés le camion d’alevinage, le bateau et les autres véhicules.

La fédé est donc propriétaire d’un camion d’alevinage qui comporte des bacs aérés et le met à disposition des AAPPMA qui en font la demande. Lors de ma visite, un stock impressionnant d’imprimantes trônait dans une pièce. Il était prévu pour les détaillants afin d’imprimer les cartes de pêche internet. Détail important, ce stock a été entièrement payé par la FNPF.

Le bateau de notre fédé est un Carolina Skiff motorisé et prévu pour de multiples opérations.

 

A l’étage on débouche d’un escalier central qui donne sur les bureaux: Deux bureaux des techniciens : Rémy CHASSIGNOL et Julien MAUPOUX,  employés pour des missions d’études et connaissance des milieux,  responsables des travaux divers (zones humides, restauration de frayères, réintroductions…). Ces deux personnes possèdent un niveau d’étude en  master et une compétence d’ingénieur.

Initialement ils ont été embauchés pour le suivi piscicole et les études mais actuellement  de nouvelles missions leur sont dévolues comme les expertises à destination de l’administration, le montage de dossiers administratifs, la gestion du site internet, la communication, le relais auprès des AAPPMA…….

 

Un petit local qui sert de salle de restauration côtoie les bureaux où j’ai eu le plaisir de retrouver un stagiaire en la présence de Sébastien François (Champion du monde 2011 de pêche du silure) qui dans le cadre de sa formation au BP JEPS est en stage à la fédé.

 

Une grande salle de réunion peut accueillir les AAPPMA  ou d’autres organismes. A coté on découvre une salle de documentation où les dossiers des AAPPMA  tiennent une place importante.

 Le secrétariat est assuré par deux personnels féminins, lors de ma visite une seule était présente, sa collègue venant d’accoucher.

 

On termine par le bureau du président, assez vaste mais pas ostentatoire, débordant de dossiers comme on imagine le bureau d’un président.

 

Celui ci m’a fait part des projets de la fédé, déjà précisé dans l’article sur l ‘ AG 2012 mais bons à rappeler: Projet Bass en NoKill sur la vieille Seille, projet Ombre sur l’autunois

 Alors que fait donc la fédé ?

 Les techniciens, outre les suivis de population piscicole, sont de plus en plus mis à contribution dans les expertises zones humides. Imaginez une entreprise, une école, un organisme quelconque situé en zone humide qui voudrait s’agrandir, l’état lui demandera une étude d’impact sur le milieu, et ces études sont faites par les techniciens. Certes ce n’est pas le cœur de leur métier mais ces études sont facturées et rapportent de l’argent à la fédé. Ce sont aussi les techniciens qui valideront le projet de votre AAPPMA après avoir passé au crible la réglementation, ce sont aussi eux qui argumenteront pour faire obtenir une subvention à ce projet.

 Les agents de développement (les gardes de la fédé), ils suivent les réintroductions de poissons, les aménagements piscicoles, apportent leur aide aux AAPPMA, surveillent et verbalisent le cas échéant. Ce sont eux qui apportent à vos AAPPMA les équipements fournis, qui effectuent les pêches de sauvegarde pour VNF ou aux autres organismes (facturées ensuite à  ces derniers), ce sont donc les bras de votre fédé.

 Le Président: Généralement c’est celui qui en fait le moins, je plaisante….

Un président (le notre est bénévole) coordonne, dirige, donne les grandes lignes. Il assiste à de multiples réunions où il représente les pêcheurs du département , il est en contact permanent avec les AAPPMA, avec la Préfecture.

C’est lui qui demandera des restrictions de pêche à la Préfecture s’il estime que cela aidera  à la reproduction, à la survie ou au développement de la faune piscicole. C’est aussi lui qui fait remonter le raz le bol des pêcheurs face aux cormorans, face aux pêcheurs professionnels, face aux pollueurs.

Et comme les présidents sont des êtres humains comme nous, on comprend mieux pourquoi les dates d’ouvertures du carnassier  ne sont pas les même suivant les départements.

 

Une fédé est là pour fédérer, faciliter les rapports, elle est l’interlocutrice et le levier de l’Etat qui rappelons le est l’autorité qui règlemente la pêche. Elle est chargée de recouvrer vos cotisations sous forme de cartes de pêche et de les redispatcher à l’état et aux AAPPMA.

Si elle n’a pas son mot à dire dans la gestion d’une AAPPMA, elle a un rôle de conseil et d’appui auprès de cette dernière. La  fédé  71 est un lieu ouvert, m’a assuré son président, rien n’est secret. Tout le monde peut consulter les comptes, les comptes rendus et ceci  sans rendez vous selon les propos de M. Guyonnet, président de la fédération de pêche de Saône et Loire.

On est bien loin des clichés de toute puissance  et de secret qui étaient véhiculés par le passé.

 Gardez la pêche

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Fédérations, Vie des AAPPMA et des fédés and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.