Un jour un leurre : Le Robin Blade de Megabass
avatar

Megabass nous propose cette année un chatterbait passe partout pour tous poissons : Le Robin Blade.

Avec son Wild Header qu’on a désormais du mal à trouver, Megabass avait longtemps été leader avec ce chatterbait très efficace.  Le modèle Robin Blade, plus classique dans sa forme s’adresse aux pêcheurs cherchant les carnassiers moins profonds et les belles perches en sont très friandes.

Le Robin Blade pèse 10,5g, un poids très classique, déclinaison habituelle pour le marché mondial car c’est un sous-multiple d’ Oz (3/8 d’Oz).

Il est proposé en 6 coloris passe-partout pour répondre à toutes les couleurs d’ eau et de biotopes.

 

A l’examen on découvre une tête triangulaire avec une belle face en dessous qui sa s’appuyer sur l’eau  à la traction pour empêcher ce leurre de nager trop profond.  En réalité la tête comporte 5 faces mais celle du dessous est la plus large.

La jupe est assez fournie et est composée de brins de silicone de plusieurs couleurs qui sont ligaturés profondément dans une gorge pour préserver l’intégrité de cette jupe face aux dents des carnassiers.

Cette TP se termine par un renflement assez gros qui pourrait fendre une tête de leurre souple mais ce renflement est prolongé par deux ergots métalliques qui sont parfaits pour retenir un leurre souple fin.

 

L’ hameçon est un modèle acier avec un revêtement inox , il est forgé pour plus de résistance à l’ouverture  et est de taille 3/0.

Revenons devant pour nous attarder sur la boucle en acier soudée, ceci pour éviter que la palette ne se décroche.  La palette est en inox et possède un profil en toit. Cet angle est destiné à la mettre en branle à basse vitesse et à la faire moins tirer sur la canne.

 

Comme toujours avec Megabass la finition est remarquable et la nage de ce chatterbait est parfaite.  Son faible poids le cantonne à une profondeur de nage d’environ 2m en linéaire mais on peut fort bien pêcher en lui faisant faire des bonds sur le fond. Les percidés adorent ça et la partie plate sous la tête fait que le leurre reste dans une position bien droite sans tomber sur le côté.

Pour une fois je vais être critique avec Megabass. Bien qu’il s’en soit fort bien tiré sur des perches  en le jiggant sur le fond, la mesure de la distance entre le trou de l’attache de la palette avec la tp et la fin de cette palette n’est que de 0,9 mm pour une épaisseur de palette de 0,25 mm alors que la boucle sortant de la TP est en corde à piano  de 1,25 mm. Ce sera là son point de faiblesse à la rupture.

 

J’imagine que ce point a été étudié car Megabass traîne derrière elle une réputation de solidité et de qualité mais ça me laisse quand même perplexe. Pour autant ce chatterbait est très efficace et rien n’est à lui reprocher en termes de nage et de prises.

Gardez la pêche.

Acheter un Robin Blade de Megabass.

 

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres métalliques and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.