Un jour un leurre : Le Lotzilla de Trophy Pike Solution
avatar

Attention gros steak !! Ce beau leurre souple n’est pas destiné à la perche ou au sandre mais a été mis au point par Arnaud Fileppi pour le brochet.

Issu d’une  longue expérience et fruit d’une mise au point qui aura pris plusieurs mois, le Lotzilla est une virgule XXL aux caractéristiques bien pensées.

Vous aimez pêcher le gros brochet, le silure et vous trouvez que le choix de leurres souples pour le rechercher est plutôt restreint. C’est vrai, peu de fabricants se sont penchés sur le sujet et hormis Delalande avec son gros Sandra et Savage Gear avec sa Real Eel proposent ce type de leurre très efficace sur les brochets.

lotzilla (1)

 

Une virgule de 34 cm…Pour 113g, ça cause non ? Bien évidemment un tel leurre demande une canne et un moulinet approprié pour pouvoir s’en servir sans mettre à mal son matériel. C’est donc pour ma part avec une canne 50/200 g que je l’ai essayé à plusieurs reprises.

C’est donc le célèbre Arnaud Fileppi qui a commencé à mettre  au point ce leurre  en 2013 pour arriver en 2014 à sa version définitive. Tout le monde connaît ce guide qui s’est fait une spécialité des gros poissons du Léman et qui à force d’être tous les jours à la pêche a acquit une grande expérience.

lotzilla (2)

 

Ses réflexions l’ont amené à se pencher sur les proies préférées de nos gros brochets, ainsi la lotte de lac en fait partie et sa nage serpentiforme n’avait encore jamais inspiré les fabricants.

Arnaud a mis qu point ce leurre bien plus technique qu’il n’y paraît au premier abord avec un cahier des charges très précis. Il voulait un leurre massif, capable de bouger beaucoup d’eau, d’évoluer près du fond comme en pleine eau. En outre il voulait un leurre émettant des fréquences très basses mais un minimum de bruit.

lotzilla tps (4)

 

Il cherchait de plus un grub dont la queue ondule au plus petit courant mais qui ne se retourne pas à la traction. Là a été le plus grand défi car il a fallut mettre au point une queue particulière.

Celle ci est équipée d’une colonne vertébrale plus large que la queue elle même et qui la rigidifie, de plus la queue se termine par une raquette plus large qui va ralentir le mouvement d’ondulation, empêcher la queue de se retourner et favoriser le rolling sur le reste du leurre.

lotzilla tps (1)

lotzilla tps (5)

J’ai donc pu tester ce leurre a de nombreuses reprises au Bourget, au Léman mais aussi dans mes lacs morvandiaux.  Ce Lotzilla a eu le nez coupé afin de s’adapter au mieux à la tête plombée.

Bien équipé d’une canne forte mais sensible et d’un bon moulin casting monté en tresse 25 centièmes, j’ai pu effectuer mes premiers lancers et m’apercevoir que malgré sa taille et sa forme peu aérodynamique au lancer à cause de la queue, ce leurre se lançait pourtant plutôt loin.

lotzilla tps (3)

Autre constatation, je n’ai ressenti aucune vibration parasite dans la canne due à la queue en action, ainsi chaque gratouillis ressenti ne peut être qu’une touche ou un éventuel accroc. La plupart des cannes actuelles étant très sensibles, on ressent tellement la nage du leurre qu’on passe quelquefois à coté de touches discrètes noyées par la vibration du leurre.

Là c’est clair et en plus comme on ne sent rien, inconsciemment on ne se limite pas à une seule animation car c’est cela qui arrive la plupart du temps, on trouve le rythme de la vibration et on ramène. Ici on ralentit, accélère sans être gêné par un tempo.

lotzilla (3)

 

Dernière constatation, la mobilité de la queue est impressionnante. Ramené au ralenti, les ondulations de la queue sont présentes et le leurre nage bien dans l’axe. Idéal pour agacer les moustachus dans les fosses….

La matière qui le compose est imprégnée d’attractant, vous pouvez donc le charger avec celui de votre choix en le mettant une nuit dans un sac congélation rempli de votre jus magique, si vous y croyez.

Malheureusement, malgré mes essais je n’ai pas pu atteler un gros brochet pour voir comment se comportait la matière face aux dents acérées mais selon Arnaud son leurre ne s’abîme pas vite et se répare facilement mais avec des colles à base de silicone sinon ça ne prend pas.

lotzilla tps (2)

 

Ce leurre pourrait n’avoir que des qualités mais il a quand même un petit défaut, son tarif.  Evidemment il est coulé à la main, avec des gommes spécifiques, des coloris particulièrement adaptés au biotope français mais il vaut quand même 20 euros l’unité. Relativisons un peu car il ne coûte que le double des autres leurres comparables et reste dans la moyenne des prix des leurres en France.

lotzilla (5)

 

Un leurre à posséder si vous aimez les grands espaces, les gros poissons et lancer du lourd.

Vous trouverez le Lotzilla en vente exclusivement sur le site Trophy Pike Solution.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres souples and tagged , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Un jour un leurre : Le Lotzilla de Trophy Pike Solution

  1. Karim says:

    Un point également important est qu’ il est réalisé s/ matière minéral non toxique pote le biotope. Suis certain que quand il va commencer à conquérir les pêcheurs de silure, il va faire un énorme carton sur cette espèce, car Jess ondulation peuvent également faire penser à une anguille, met que raffole maitre moustachu

    • Brrrr, ces messages tapé sur les téléphones et bourrés de fautes de frappes sont exaspérants, merci à ceux qui commentent de prendre 5 secondes de plus pour relire leurs écrits.