Le haut fond au large : Le poste estival.
avatar

S’il est un poste en lac qui va concentrer la vie aux beaux jours c’est bien le haut fond du large. Celui ci, érigé comme une montagne subaquatique va modifier les courants, réchauffer plus vite les eaux de proximité et attirer la gent carnassière.

Sur les lacs au profils différents, à chaque fois le haut fond concentre les poissons. Je l’ai constaté à de nombreuses reprises sur de nombreux lacs. Les poissons blancs se concentrent sur le sommet du haut fond où ils bénéficient d’un meilleur réchauffement des eaux de surface et une présence plus importante de micro organisme. Les carnassiers qui suivent toujours les blancs vont se cantonner aux abords, sur la cassure.

Comment dès lors pêcher efficacement un haut fond ? Il convient d’arriver sur le poste précautionneusement car s’il n’est pas profond, votre présence y sera détectée plus vite. L’idéal en barque est de cartographier la cassure au GPS et de pêcher pleine eau en direction de cette cassure. Il conviendra donc de perdre une heure ou une matinée afin de baliser la zone avec des waypoints.

Une fois ceci fait on pourra aborder le poste tranquillement en se positionnant au mieux pour dériver parallèlement à ce poste.

J’ai encore mieux, le Ipilot Link que je programme pour une route passant à 20m de la cassure du haut fond et en y faisant le tour complet. On tombera forcément sur une zone où les carnassiers sont actifs.

Quelquefois cette zone sera grosse comme un terrain de tennis, quelquefois plus petite encore. Il est rare que le sommet du haut fond accueille des carnassiers mais j’y ai pris des brochets en maraude et des bancs de perches chassant les alevins.

Pour les pêcheurs du bord, généralement le haut fond est inaccessible car toujours trop loin  mais s’il existe à distance de lancer, jetez votre montage au pied  et sur la cassure du haut fond, ainsi vous ciblerez sandre et brochets.

 

N’oubliez pas les presqu’iles ou les avancées de terre, celle ci plongent plus doucement dans l’eau et les alevins adorent se dorer au soleil au sommet de ces avancées. Très souvent un brochet est posté au pied de l’avancée, prêt à bondir dès qu’il en aura l’occasion.

Du bord en période estivale c’est le poste à prendre en priorité, celui qui va concentrer les prédateurs. D’ailleurs ce poste est tellement connu qu’il est difficile d’y être le premier sauf à arriver au milieu de la nuit. En bateau c’est plus tranquille et on peut explorer facilement ces avancées  sans même déranger le pêcheur au posé en lançant à quelques distance de ses montages.

 

Coté profondeur quelle est l’idéal ? La réponse es difficile mais j’ai remarqué que les carnassiers aimaient quand même avoir un peu d’eau au dessus d’eux. Un minimum de trois mètres voir plus retient mon attention lorsque j’aborde ces postes. Dernièrement sur une pointe où un pêcheur au vif était installé, j’ai cherché la cassure de cette pointe en naviguant doucement à l’électrique. Celle ci se situait à 50 m face au pêcheur et ses bouchons eux étaient à 20m dans 2 petits mètres d’eau. La cassure tombait à 6m d’un coup et nous avons attrapé le brochet en poste à cet endroit sous les  yeux du pêcheur qui n’aurait jamais pu l’atteindre.

C’est le poste estival que j’affectionne le plus et qui est le plus régulier en prises, essayez cette approche et vous m’en direz des nouvelles.

Gardez la pêche.

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Techniques classiques, Techniques et astuces, Techniques modernes. Bookmark the permalink.

2 Responses to Le haut fond au large : Le poste estival.

  1. Kk says:

    Le chemin noyer a torcy en face la mise a leau fait office de au fond au large alors ?