La boite idéale du pêcheur de truites aux leurres

On pêche souvent la truite au leurre par passion mais aussi pour le coté pratique de ne pas avoir à trimballer des appâts naturels comme des vairons. Le leurre est aussi un plaisir visuel, voir sa collection de cuillers ou de poissons nageurs bien rangés est plutôt gratifiant pour le pêcheur.

Pour autant, un leurre ça sert à pêcher et prendre du poisson donc pour ne pas s’égarer dans la collectionnite mieux vaut faire un choix pertinent dans le panel des leurres disponibles sur le marché.

Lire la suite

La bonne longueur pour une canne truite aux leurres

Pêcher la truite aux leurres demande l’usage d’une canne adaptée, c’est pourquoi on choisira une puissance en fonction de la taille des leurres à utiliser et une longueur qui permettra de bien les animer.

Beaucoup de cannes leurres à truite  mesurent 1.8m  dans les modèles les plus courants et la puissance Light. Ces cannes permettent de bien pêcher en rivières moyennes mais se révèlent peu adaptées aux grandes rivières ou aux ruisseaux.

Lire la suite

Truites d’étang, appâts naturels ou synthétiques ?

Les appâts synthétiques à destination des truites arc-en-ciel se sont bien développés ces dernières années. Alors qu’ils sont des classiques aux USA, en France on rechigne encore à les utiliser bien que certains soient de véritables sauves bredouilles.

On a tous en tête les pots de pâtes multicolores qu’on voit à l’entrée des détaillants en matériel de pêche. Ces pâtes sont l’un des tous premiers appâts synthétiques proposés pour la truite.

Lire la suite

Leurre ou appât naturel pour l’ouverture truite?

Dans 11 jours c’est l’ouverture de notre chère truite et se pose la question pour de nombreux pêcheurs de savoir quelle technique utiliser pour l’ouverture et surtout pour la réussir. Voyons ensemble les options possibles et les choix à faire.

Combien de fois, par le passé, je me suis cassé les dents le jour de l’ouverture parce que je ne m’étais pas bien équipé. Choisir de faire l’ouverture à la cuiller avec des numéros 1 et 0 lorsque la rivière est en quasi crue n’est pas le bon choix,

Lire la suite

Les moulinets pour la pêche à la mouche en réservoir

En réservoir, vous pouvez pêcher avec un moulinet normal mais vous gagnerez en confort avec un moulinet spécifique.

Si vous avez la chance d’avoir un réservoir pas trop loin de chez vous, vous pourrez passer ce mois creux à taquiner les grosses arcs-en-ciel au streamer. Pour cela un ensemble spécifique mouche réservoir permet des lancers plus lointains et un combat plus sûr avec les gros poissons.

Lire la suite

Quelques astuces pour la truite en réservoir

Si la pêche en réservoir vous tente, et je vous le conseille, l’investissement de départ pour bien démarrer n’est pas très élevé et cette pêche est autant prenante que la traque du carnassier au leurre.

Dans un précédent article dont vous trouverez le lien en fin de page, je vous ai présenté le matériel de base dont il faut disposer tout en sachant qu’une canne « normale » rivière et sa soie pourront faire l’affaire.

Lire la suite

Le fluorocarbone est il encore un bon plan ?

Apparu telle la matière qui allait révolutionner la pêche, le fluorocarbone s’est imposé chez les pêcheurs pour la confection des bas de lignes mais depuis quelques temps il redonne un peu plus de place au classique nylon et aux tresses armées.

Le fluorocarbone, abrévation de Polyfluorure de vinylidène (PVDF)  est assez récent dans le monde de la pêche, en gros une quinzaine d’années pour la pêche du tout venant en eau douce. 

Lire la suite

Choisir sa tresse pour la verticale

Après le moulinet et la canne, un troisième élément est relativement important pour la technique de la verticale : La tresse.

S’il y a bien un poste budgétaire à ne pas négliger pour la verticale, c’est bien la tresse. Il ne faudra pas lésiner sur la qualité de ce produit, d’autant qu’avec cette technique on n’use que très peu sa tresse et que votre achat durera de nombreuses années.

Lire la suite

Choisir sa canne pour la verticale

Dans la poursuite des articles sur la technique verticale, il est un élément important qui suscite bien des questions chez les débutants, le choix d’une bonne canne.

La verticale, demande plus que toutes les autres techniques une canne adaptée pour prendre plaisir à cette technique simple mais très prenante mentalement. De nombreuses cannes dédiées à la verticale sont sur le marché mais elles ne se valent pas toutes.

Lire la suite

Les bonnes mouches pour la pêche en réservoir

La grande majorité des réservoirs à truite sont ouverts et les pêcheurs à la mouche peuvent s’en donner à cœur joie sur des poissons rendus bagarreurs par la température de l’ eau.

Si cette pêche est assez technique en ce qui concerne les leurres ou mouches  à utiliser, je vous propose une sélection de certains modèles qui ont fait leurs preuves depuis des années.

Lire la suite

Les cannes et moulinets pour l’ area fishing

L’ Area fishing qui consiste à attraper en reservoir le plus de truites en les pêchant au leurre est une technique qui se développe de plus en plus.

En effet, là où un réservoir est implanté on retrouve souvent un plan d’eau ou deux pour l’ area et nombreux sont les pêcheurs venus se faire plaisir en attrapant sportivement quelques poissons.

Lire la suite

Choisir son moulinet pour la verticale

Si la verticale se pratique surtout en période hivernale, elle reste efficace toute l’année mais pour bien la pratiquer il faut disposer d’un matériel adapté.

On peut parfaitement pêcher en verticale avec son matériel courant mais c’est se priver de bonnes sensations qu’on peut ressentir avec un équipement spécifique. Si des cannes sont siglées « verticale » grâce à une raideur étudiée, une légèreté et une résonance poussée, aucun moulinet

Lire la suite

Pêcher les perches aux leurres de surface

Le mois d’août est certainement le meilleur de l’ année pour traquer les perches aux leurres de surface. Celles-ci focalisent leur prédation sur les alevins de l’ année qui vivent encore en banc compact et se positionnent près des bordures dans des fonds moyens.

Pour repérer ces bancs et éviter de pêcher une zone vide de perches, mieux vaut être matinal car c’est à l’ aube que les chasses bruyantes vont commencer et l’absence de vent ridant la surface rendra plus facile la localisation des poissons qui peuvent être très mobiles.

Lire la suite

Les leurres durs sont-ils moins efficaces en hiver ?

La France, en matière de pêche des carnassiers, semble avoir tout misé sur le leurre souple. Étonnamment, alors que l’offre de leurres durs est plutôt vaste, c’est très souvent au LS que nos contemporains pêchent.

S’il y a dix ans encore on pouvait comprendre une partie de ce raisonnement par des leurres durs conçus en très grande majorité pour le bass, désormais cet état de fait

Lire la suite

Brochet : Stratégie de saison en barque

Après un déconfinement qui s’est fait attendre, le pêcheur qui va faire son ouverture du brochet en barque aura le choix en termes de famille de leurres à utiliser.

Le poisson à cibler en particulier sera bien entendu le brochet, le sandre devrait avoir frayé au vu des températures et de l’ensoleillement d’avril mais cela reste à vérifier.

Les perches elles aussi devraient avoir frayé mais les beaux poissons à l’ouverture sont assez rares.

Lire la suite

Truite : S’échapper en ruisseau pour trouver des sauvages

Comme tous les ans depuis maintenant 30 ans, j’ai pris l’habitude de partir pêcher la truite en ruisseau au mois d’avril.

Juste avant que la végétation rivulaire ne mette à mal nos lancers, le mois d’avril permet de se mesurer à des truites, certes petites, mais extrêmement méfiantes.

Or, cette année, mes sorties sur les ruisseaux du Morvan ont été mises à mal par le confinement dû au Covid 19, pour autant avec 30 ans d’expérience, je pense pouvoir être à même de vous en expliquer les tenants et aboutissants. Peut-être aurez-vous la possibilité d’y aller en mai ?

Lire la suite

Corégone : Stratégie de début de saison

Si vous avez la chance d’ habiter à une distance raisonnable d’un lac abritant le corégone, je vous conseille vivement d’aller le pêcher, surtout en ce début de saison où sa pêche est moins aléatoire qu’en plein été.

Le corégone est un poisson lacustre qui navigue sans cesse à la recherche de nourriture, soit il se nourrit sur le fond en recherchant les larves dans le substrat soit plus classiquement entre deux eaux en mangeant le zooplancton et les larves de chironomes qui remontent du fond ou redescendent de la surface.

Lire la suite

Sondeur : N’enterrons pas l’imagerie latérale

Lorsqu’Humminbird a sorti cette technologie d’imagerie latérale baptisée Side Imaging en 2005, tout le monde a salué la prouesse technologique. On passait d’une 2d classique à quelque chose qu’on avait encore jamais vu et nombre de pêcheurs ont alors cassé leur tirelire pour s’offrir cette technologie.

Les autres marques ont suivi et désormais on trouve cette technologie d’imagerie latérale sur un grand nombre d’appareils toutes marques confondues.

Lire la suite

La cartographie en direct Auto Chart Live d’Humminbird

Présente depuis plusieurs années sur les sondeurs Helix et les centrales plus haut de gamme comme les Onix et Solix, la cartographie Auto Chart Live est un formidable outil pour qui veut l’utiliser.

Améliorer sa pêche grâce au matériel, voilà pourquoi on s’équipe dorénavant de sondeurs Gps très techniques qui permettent, outre de détecter le poisson, de donner une image des fonds pour trouver les zones favorables à la tenue des carnassiers.

Lire la suite

La pêche en pélagique en lac de barrage

S’il est une technique de pêche qui semble devenir à la mode c’est bien la pêche en pélagique, mais si elle a de nombreux avantages elle a aussi quelques défauts.

La pélagique est une pêche qui se pratique en bateau en s’aidant de son sondeur pour repérer les poissons décollés et leur mettre un leurre sous le nez en verticale. Des variantes existent mais les principaux points évoqués sont les indispensables pour pratiquer.

Lire la suite