Grosses perches et surprise silure à Torcy
avatar

La journée s’annonçait magnifique, un temps idéal pour la pêche et pour profiter de cette période estivale bien installé dans sa barque à traquer les carnassiers.

Nous sommes partis ce matin avant l’aube pour mettre à l’eau à Torcy (71) en espérant que les petits becs de 30 soient calmés et laissent la place à leurs grands frères et si les gros brochets n’ont pas mordus il n’en a pas été autant des perches, des grosses perches et surprise pour nous, des silures.

 

Nous sommes arrivés un bon quart d’heure avant le lever du soleil, deux autres barques avaient eu la même idée que nous,  Franck accompagné de l’ami Fab pluggin weapons sont arrivés quelques minutes après nous.

 

Pêcher alors que le soleil se lève doucement et que les bruits urbains sont encore étouffés est toujours un réel plaisir comme regarder deux autres pêcheurs nimbés par la brume qui donne un air magique à cette matinée.

 

Nous avons mis le cap un peu à l’écart, à l’amont du lac mais pas de gros becs ni de belles perches, juste des petits becs furieux et des perchettes qui se jetaient comme des sauvages sur nos leurres.

 

 

Au bout de deux heures de dérives et de bordures je décide de tenter le tout pour le tout et de pêcher le haut fond près de la mise à l’eau. Je me cale un peu à l’écart sur la cassure en guettant l’activité des poissons blancs.

 

Ce sont des mouettes qui nous indiquent l’emplacement et nous voyons des perches chasser sur les alevins en pleine eau. Un premier lancer dans la chasse et c’est pendu. c’est une jolie perche de 20 cm qui rejoindra la bourriche pour y rester en otage le temps de la pêche.

 

 

Patoche s’équipe de sa lame fétiche Spin Mad, et nous dit « pendu », c’est lourd et ça tient le fond. Je pense à un gros sandre, lui voit plutôt un joli brochet mais c’est un silure d’environ 80 cm qui arrive à l’épuisette. c’est le premier silure pris à Torcy pour nous et je suppose qu’il va faire se poser pas mal d’interrogations aux gestionnaires de l’ AAPPMA.

 

En attendant ce jeune silure rejoint lui aussi la bourriche et comme c’est le premier de l’année il sera dégusté en cubes à la friteuse.

 

Les chasses continuent autours de nous et nous prenons deux ou trois perches maillées puis d’un coup c’est Cathy que je regarde et qui me dit « Non, elle n’est pas si grosse ! » mais arrivée près du bateau la perche sonde et se bat comme une furie. C’est finalement une superbe tatane de 43 cm bien grasse qui rejoint l’épuisette. Nous sommes aux anges !!!

 

Et l’on continue durant une heure où j’attrape quelques perches de 15/20 cm alors que Cathy atèle un nouveau silure qui se décroche rapidement et laisse un énorme tas de mucus sur le bas de ligne fluoro.

Les chasses se déplacent et baissent en intensité mais à l’affut de tout nous déplaçons pour les suivre. C’est patoche qui pend lui aussi à la lame une grosse tatane, mesurée à 42.5cm. Arrivée à l’épuisette elle était suivie par une autre aussi grosse, j’ai lancé ma lame à coté ais elle devait nous avoir vu et n’a pas mordu, dommage.

 

Cinq minutes avant la fin, c’est encore Cathy qui à la lame nous indique qu’elle à un pépère au bout. Le combat dure et le silure semble joli mais surprise c’est un silure d’environ 80 cm qui est piqué par la queue et se décroche à ras l’épuisette.

 

Nous replions à 10h30 à cause d’obligations déjeunatoires sinon nous y serions encore. Un superbe dimanche qui restera gravé dans nos souvenirs avec 5 brochetons, une bonne quinzaine de perches de 15 à 20 cm, deux grosses et un silure.

 

Torcy a été sympa avec nous, merci. Petit bémol, c’est encore moi qui prend le moins de poissons, j’en ai un peu ma claque de piloter.

 

Gardez la pêche!

[subscribe2]

 

 

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.