Elucubrations sur leurres Orka, Article 1 : Montage dandine pour silure et variations.
avatar

Il y a un an maintenant que je pratique très régulièrement avec des leurres venus des pays de l’Est : les leurres souples Orka et leurs têtes plombées si particulières.

Outre de très bons résultats sur des utilisations basiques tout au long de l’année, j’aime particulièrement ces leurres car ils permettent toutes sortes de créations et de fantaisies. Un moyen idéal  pour se faire plaisir et s’amuser à concevoir ses propres patterns aux formes, types de vibrations, associations de couleurs et actions bien personnelles. Un excellent moyen de s’occuper en saison creuse, et qui réserve souvent de superbes surprises au bord de l’eau.

Voici donc quelques associations testées en 2012, et qui m’ont offert de bonnes, voir de très bonnes surprises.

Je ne savais trop par laquelle commencer, et puis, le poisson auquel ce destine plus particulièrement ce montage, et les rapports de favoritisme que j’entretiens avec lui,  m’ont imposé de vous le présenter en premier ;-). D’autres montages réservés aux brochets ou aux percidés arriveront par la suite. Voici donc un petit montage silure, à décliner selon vos envies et votre imagination.

Ingrédients : 3 Skirts Oursin 11 cm; 1 Twister Worm 20 cm; 1 plomb percé (ici plomb poire 200 grammes); 1 émerillon de forte résistance (ici 100 kg); 1 anneau brisé de forte résistance (ici 100 kg); 1 perle caoutchouc de gros diamètre; 50 cm de tresse à bas de ligne silure (ici Cat Spirit 100 kg); 1 triple très piquant fort de fer (ici Treble 14 2/0 Gamakatsu)

Matériel : Une longue aiguille à bouillette; Une pince à anneau brisé; Une paire de ciseaux à tresse

 

ÉTAPE 1 : Confectionner le montage plomb dandine.

1/ Nouer 20 cm de tresse en 2 brins sur l’émerillon à la manière d’un raccord boucle dans boucle.

2/ Après avoir repéré la longueur adéquate pour enfiler la perle plus le plomb, réaliser une boucle avec le nœud plat à 3 brins de J.C. Tanzilli. (Bon plan Aide: pour réaliser ce nœud, vous pouvez visionner cette vidéo à partir de la 25ème minute).

 

 

 

 

 

3/ Il ne vous reste plus qu’à enfiler votre perle (qui protègera votre nœud), votre plomb, puis de bloquer le tout en passant l’anneau brisé dans la boucle de tresse.

 

 

 

 

 

 

 

Votre plomb dandine est prêt à accueillir votre pattern leurre.

 

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 2 : Le montage leurre.

1/ Les Twister Worms Orka possèdent deux caractéristiques spécifiques qui nous seront ici bien utiles : (i) une forme aux courbures bien particulières et (ii) un bourrelet de matière au premier tiers du leurre, idéal pour y loger le triple sans déchirer le leurre.

2/ Enfiler les trois Skirts Oursin sur le premier tiers du worm.

3/ Avec la tresse, réaliser une empile sur le triple pour que sa longueur dépasse de la tête du worm d’environ 1 cm.

 

 

 

 

 

4/ Avec l’aiguille à bouillette, traverser le worm en son milieu par la tête et ressortir à l’extrémité inférieure du bourrelet.

5/ Faire passer l’empile du triple dans le premier tiers du corps du worm et venir loger la hampe et la tête du triple dans le bourrelet.

6/ Raccorder le leurre ainsi réalisé en passant la boucle de l’empile dans l’anneau brisé du montage à dandiner.

 

 

 

 

Astuce 1 : N’hésitez pas à confectionner plusieurs types de montages à dandiner en variant les formes (olives, poires, champignons), les couleurs et les grammages.

Astuce 2 : Sur les branches du triple, il est possible de venir rajouter de vrais vers, des lanières d’encornet, ou d’autres attraits aux stimuli olfactifs bien prononcés.

 Astuce 3 : N’hésitez pas à raccorder ce type de montage leurre à des jiggs, des fireballs, etc… Cela pourrait vous rapporter quelques bonnes surprises, comme ce petit brochet capturé en traquant le silure sur une tête plombée fireball…

 

Et puis, avant de vous lancer, prenez le temps de visionner le rendu de ce pattern en action ;-): Action du montage

 

 

About Lilian

Docteur en sciences dans la vie professionnelle, je partage mon temps libre entre ma famille, le monde de la pêche, de l'eau douce et des poissons, et le sport. A propos de la pêche, puisque c'est ce qui nous intéresse ici, j'ai commencé très tôt à arpenter les rivières de première catégorie en Côte d'Or et les nombreux étang de la Saône et Loire. Une petite décennie plus tard, je découvrais la pêche des carnassiers aux leurres. Au début des années 2000, une véritable passion pour le silure et sa pêche se développa chez moi, copieusement alimentée par l'arrivée d'internet. Il est depuis lors mon poisson fétiche, embrassant pleinement cet univers, de ses multiples techniques de pêches à ses multiples réflexions halieutiques, éthiques,et parfois même ethnologiques .... Au travers cet univers silure, j'ai eu le privilège de vivre quelques expériences extra- ordinaires par exemple en compétition (3ème au classement silure AFCPL D2 2011 avec Rémi Seigler, Vainqueur du King-Cat au WCC 2012 avec Laurent Checko et Sebastien François), en vidéo (avec la naissance de www.l6-video.fr), ou tout simplement sur l'eau avec mes compagnons d'aventure. En voici d’ailleurs une nouvelle, celle de partager ma passion silure avec vous à travers le site de l'esoxiste. Amicalement. Lilian.
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres souples, Montages - Noeuds, pêche and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.