Le coin du débutant : les meilleurs techniques de début de saison à la truite
avatar

logo coin débutantAvant de vous lancer corps et âme dans la pêche du brochet en mai, vous irez à la pêche à la truite dans les rivières et les lacs de votre secteur.

Et si vous débutez ces petits conseils vous seront utiles.

En début de saison, les eaux sont encore  froides et les truites guère enclines à sauter sur tout ce qui bouge, il va donc falloir utiliser des techniques discrètes et insistantes en début de journée pour ensuite passer aux techniques agressives si le temps se réchauffe et si le soleil pointe son nez.

J’ai encore vu cette année un comportement plutôt étonnant de certains pêcheurs, ils lançaient leurs cuillers en plein courant et ramenaient vite alors que les truites étaient calées en bordure sous les souches.   La première des choses à faire est de varier les lancers en pleine eau et en bordure en variant aussi la vitesse pour trouver la pêche du jour.

ouverture truite 201423

 

En début de matinée on essayera en priorité les cuillers comme leurres ou la technique selon moi reine : Le vairon manié.  Insistez sur les bordures si ça ne mord pas en pleine eau, on peut tout à fait gigoter son vairon devant un poste présumé, ça énerve prodigieusement les truites.

Avec le soleil qui va se lever, les truites sauvages vont soit se caver soit rentrer en activité.  On pourra essayer à ce moment là de les pêcher au poisson  nageur. Un minnow tel que le Megabass Great Hunting Worlspec va pêcher parfaitement dans une fin de zone profonde juste avant le radier, un Puncher de Sébile est aussi un bon choix.

Pour les courants plus soutenus comme une entrée de trou ou une petite chute d’eau on passera à un minnow à flanc plat, mon préféré pour ça est le D Incite de Smith qui  se faufile dans les courants sans décrocher.

truite ternin 30081423 (4)

 

Le vairon manié sera toujours efficace mais surtout avec une monture godille qui le fera frétiller nerveusement  et qui permettra de pêcher les grands plats où les truites en chasse se postent.

Lorsque le soleil sera au Zenith on passera au leurre agressif, minnow, cuiller ramenée plus vite voir même micro lame vibrante ou tail spin.

truite ternin 060414 (3)

 

Au toc, deux règles simples, si ça coule fort on pêche la bordure et si c’est sale on pêche au gros vers de terre.

Si les eaux sont basses la teigne sera le meilleur leurre à privilégier avant les petits vers de terre.

Le matin on peut commencer au ver puis passer à la teigne au fur et à mesure que le soleil se lève. Toujours pêcher près du fond en ce début de saison car les truites ne feront pas une grande distance pour ce saisir d’une proie.

truite ternin 070413 (2)

 

Vous pouvez essayer les appâts comme les fausses teignes ou les faux vers de terre, leurs attractants peuvent fonctionner si ça ne coule pas trop fort.  Un Mice Tail de Berkley au toc dans un trou calme peuplé de quelques arcs en ciel et c’est la prise assurée dans les 10 minutes, croyez moi.

Reste la mouche à partir de la mi avril et en mi journée pour profiter du réchauffement, ça marche et  en cette période on a moins de monde qui arpente les berges des rivières tout affairés qu’ils sont à préparer leur saison au carnassier.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in le coin du débutant. Bookmark the permalink.

7 Responses to Le coin du débutant : les meilleurs techniques de début de saison à la truite

  1. Le regulateur says:

    Salut, bon article pour les débutants à la truite, je rajouterais pour ma part , ne jamais se décourager , pendant une heure de pêche vous avez l’impression que le ruisseau que vous pechez est vide de poissons, et soudain les touches s’enchaînent et la c’est le bonheur! Il faut savoir être patient et le seul plaisir d’être dans le cadre de notre beau morvan, fait oublier toutes les brecouilles.
    Allez à bientôt.

  2. Benji says:

    Bonjour,

    Fidèle pratiquant de la pêche de la truite depuis des années, je voulais vous donner mon ressenti sur cet article.
    Critique constructive et à ne pas prendre comme un attaque personnelle mais plutôt comme un conseil.
    Histoire d’avoir un peu de crédibilité quand on rédige un article de « conseils » c’est quand même bien d’utiliser des photos qui soient d’abord belles, mais ensuite avec des VRAIS poissons. Bien que destiné aux débutants, c’est quand même pas super motivant ou entraînant de voir qu’on utilise des poissons difformes pour leur donner des conseils. Tout cela en dit d’autant plus long sur la qualité des conseils quand on s’évertue à les lire.

    Voilà,
    Bonne continuation

    Benjamin

    • Bonjour Benji, j’ai pris la décision depuis le début de montrer la réalité, pour le rêve il y a les mags payants. Ces truites je les ai attrapées ou mon épouse ou des copains, ce sont certes des bassines mais ce sont avant tout des truites et je n’habite pas dans une région où les truites sont énormes et belles comme des figures de mode comme le Jura.
      bien que tu me dises de ne pas prendre ceci pour une attaque personnelle, tu rajoutes que mes clichés en disent longs sur la qualité de mes conseils… J’avoue que j’ai retourné cette phrase sans la comprendre, je ne serais bon qu’à piquer des bassines ???. Soit, mais je voudrais te préciser, sans que tu prennes ceci pour une attaque personnelle, que je ne suis qu’un humble pêcheur qui ne donne que des conseils qui fonctionnent et qui évite la morale au débutants, d’autres s’en chargent, je veux juste leur donner des trucs pour réussir, ils se feront leur morale ensuite. Je pêche depuis suffisamment longtemps, même très longtemps et je crois honnêtement ne pas être un escroc, d’autant que je n’ai rien à vendre.
      Cordialement

      • Le regulateur says:

        Salut benjamin, pas gentil pour sylvain qui entretien un blog intéressant, tu dis être un pêcheur de truites depuis longtemps, sylvain également et moi même, j’ai 53 ans et j’écume les rivières du morvan depuis l’âge de 10 ans, tous les trois avons été débutants, et pour ce qui est des truites surdensitaires , elles font vivre les aappma, bien entendu je préfère traquer les sauvages mais il en faut pour tout le monde, sans rancune! ☺☺☺

      • Benji says:

        Bonjour,

        Je trouve ça assez petit de comparer les truites lâchées quelques semaines plus tôt aux bijoux jurassiens. C’est juste un peu trop facile de prendre les extrêmes de cette manière. Il n’y a pas un seul endroit en France où il n’y ait pas de rivière peuplée de poissons qui aient au moins grandi dans cette dernière sur un rayon maximum de 100km.

        Surtout qu’il y a de très beaux poissons sauvages à proximité du Morvan avec des recrutements naturels assez importants !

        Disons que j’imagine que même les pêcheurs lambda qui tournent à une 10ène de sorties par an préféreraient qu’on leur apprenne comment prendre des vraies truites, pas celles qui tournent dans le même trou toute la journée et se jettent sur le moindre objet coulant non identifié qui passe… C’est ma conception, probablement fausse ou biaisée mais c’est pas la question :)

        J’en ai juste marre que les gens aient cette vision de la pêche, des poissons bennés par tonnes tous les week end partout en France et je pense que pour que les mentalités évoluent ça passe par un changement sur les grandes enseignes ou les sites consultés par milliers tous les jours. Sans tomber dans l’extrémisme je m’entends, je suis un adepte et prêcheur convaincu du prélèvement raisonné.

        Tout ça pour dire que c’est juste dommage. Vous êtes bien entendu libre d’écrire ce que vous voulez sur vos pages, mais avec autant de diffusion, encourager à participer à la cohue sur les sans nageoire m’attriste un peu.

        Cordialement

        Benji

        • JOJO l'Affreux says:

          Quand on est débutant jeune ou moins jeune d’ailleurs,heureusement qu’il y a les truites de cirque pour tenter de se faire la main et apprendre !

    • Eric Mallet says:

      Vos chevilles rentrent encore dans vos waders ? J’ai rarement lu un commentaire avec autant de suffisance.
      Courage Sylvain, nous sommes une très grande majorité à adorer vos articles qui ne se la « pétent » pas.