La canne Daiwa Steez Storm Dragon
avatar

steez ags storm dragon daiwa (15)il y a des noms de cannes qui sont rentrés dans une sorte de légende au sein de la communauté des pêcheurs, et parmi ces cannes la Steez de Daiwa en est l’un des emblématiques.

Une canne que je souhaitais m’offrir depuis longtemps d’autant que deux modèles sont sortis avec les nouveaux anneaux AGS. Découvrons la Steez AGS 651 M Storm Dragon.

Avant d’investir dans un tel objet il est intéressant de faire le point sur ses besoins, il me manquait une canne en puissance M, vrai médium, super sensible pour gratter au LS mais qui soit capable de me servir au drop voir occasionnellement  au spinnerbait ou autre leurre .  J’ai donc cherché et jeté mon dévolu sur la Storm Dragon  dont l’action me plaît et dont les anneaux AGS sensé augmenter la sensibilité m’ intriguais depuis leur sortie.

steez ags storm dragon daiwa (1) steez ags storm dragon daiwa (2)

 

La Storm Dragon est une canne très technique pensée pour le bass au Japon et aux USA  mais bien entendu elle fait merveille sur nos carnassiers français.  Selon le constructeur elle est pensée pour partir du shad en tête plombée au spinnerbait…Donc hyper versatile.  Je ne connais pour l’heure que ma Tenryu Sayaka qui s’approche de cette universalité mais en puissance ML.

steez ags storm dragon daiwa (3)

 

La Steez  651 M est une canne monobrin mesurant 1m96, pesant 99 g et donnée pour une puissance de 5/21g.

steez ags storm dragon daiwa (7) steez ags storm dragon daiwa (8)

 

La cosmétique est superbe avec un blank sombre très peu décoré de ligatures.  La poignée est ornée d’enjoliveurs dorés  et le porte moulinet est un modèle Air Beam fait par Daiwa dont la bague de serrage est à cliquet, petit détail que j’apprécie. La mousse EVA qui compose les deux parties est classique et les ajustements sont très précis.

steez ags storm dragon daiwa (4) steez ags storm dragon daiwa (5)

 

La talon est assez court ce qui indique que cette canne est plutôt destinée à lancer des leurres à une main et pas au loin mais sur des postes précis.

7 anneaux AGS en carbone équipent cette canne, l’anneau de pointe est plus classique  car c’est un Fuji Titanium. Ces anneaux sont très rigides, si on essaye de les tordre au doigt on s’aperçoit qu’il sont réellement solides.

Les anneaux AGS sont donnés pour être 42 % plus légers et 3 fois plus sensibles que les classiques anneaux à armature titanium qui sont pourtant le très haut de gamme de Fuji par exemple.

steez ags storm dragon daiwa (12) steez ags storm dragon daiwa (13)

 

Daiwa continue donc de se démarquer en proposant ses propres anneaux, ses propres porte moulinets qui sont tout autant bien finis et efficaces que la grande marque hyper connue qu’on trouve sur toutes les autres cannes.

Le blank est construit à partir d’un carbone dit « SVF » très technique avec des fibres tissées très serrées et une quantité de résine moins importante.  Le tissage « X 45 » utilise trois enroulements différents qui vont donner de la résistance au contraintes supérieure aux autres tissages.

steez ags storm dragon daiwa (11)

 

Une fois en main, l’impression d’extrême finesse s’impose, on à la sensation de tenir une canne Light et pas Médium. Impression trompeuse car équipée d’un bon gros shad de 4 pouces sur une TP de 10g elle montre qu’elle est tranquillement à l’aise et propulse celui ci sans soucis et avec précision.

Cette canne arrive à marier une action assez particulière selon moi, la rigidité nécessaire à la résonance et la souplesse nécessaire au linéaire. Elle reste quand même assez souple pour prendre du plaisir. Si on devait définir son action je dirai progressive mais fast quand même.

steez ags storm dragon daiwa (14)

 

Au niveau sensibilité c’est réellement un plaisir car les anneaux et le blank permettent de vraiment bien ressentir l’action des leurres souples.On ressent très fort le leurre qui touche le fond, la tresse qui passe une branche, la caudale qui bat.

En linéaire cette précision ne sert à rien, on s’amuse juste un peu plus durant le combat car les petits mouvements du poisson  sont mieux ressentis mais lorsqu’on gratte le fond, c’est réellement un plus par rapport aux autres marques.

steez ags storm dragon daiwa (15)

 

Dernier point, la puissance donnée pour 5/21g me semble pile poil la bonne, c’est rare et ça m’a épaté car j’ai l’habitude des cannes sous évaluée ce qui semble être la référence actuelle. Là c’est vraiment du 5/20g (le 1g en plus est du détail sans intérêt), on peut donc pêcher avec un grand panel de leurres destinés à la perche, au sandre, au bass et aux brochets de tailles courantes.

J’ai adoré pêcher au drop avec, c’est un vrai régal !

Niveau accessoire elle est équipée d’un accroche leurre Fuji et livrée dans une housse en néoprène plutôt épaisse.

steez ags storm dragon daiwa (6)

 

Une canne plutôt cher, un peu plus de 300 euros mais un petit bijou très technique !

Gardez la pêche

Achetez une canne Steez AGS 651 M Storm Dragon.

Relire mon précédent article de 2013 sur la technologie des anneaux AGS de Daiwa

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.