Le bar hors des étals de janvier à mars
avatar

bar sylvain1Voici le nom d’un groupe Facebook à retenir: « Le bar hors des étals de janvier à Mars »,  page qui en quelques mois a réussi ce que nombre d’ années de tergiversations n’avait pas réglé, mettre tous les pêcheurs de bar d’accord sur une mesure de bon sens.

Pour ceux qui n’ont pas suivi les aventures complexes de la pêche de loisir du bar, revenons un peu sur le sujet pour bien comprendre le contexte.

Il y a quelques années la pêche de loisir (non professionnelle) du bar sur les côtes françaises était totalement libre, j’ai connu cette époque où chaque pêcheur pouvait ramener le nombre de poissons qu’il voulait, d’ailleurs peu les remettaient à l’eau. Puis une taille mini, un quota, une période d’interdiction de pêche (février mars) sont arrivées car les scientifiques et les pêcheurs les plus sérieux avaient constaté depuis quelques années une chute du nombre de ces poissons.

bretagne 201558

 

Actuellement c’est encore très compliqué pour la pêche récréative avec une différence entre le nord Bretagne et le sud Bretagne mais ce n’est pas le pire.  Les pêcheurs professionnels, eux, ont encore le droit de pêcher le bar mais surtout ils ont le droit de le pêcher durant la période de reproduction sur les frayères !!! Pour une espèce en danger, c’est étonnant non ?

Ainsi les pêcheurs de loisirs ont tenté de faire comprendre aux autorités que cette autorisation donnée aux professionnels de la pêche allait dans le pire sens, celui de taper dans le cheptel de reproducteurs alors que l’espèce se porte mal. Tout le contraire de ce qui a été intelligemment fait avec le thon rouge en méditerranée.

bretagne 2013163

 

Diverses campagnes ont été portées par des représentants auto proclamés de la pêche récréative mais comme celle-ci est libre et non fédérée, personne ne porte légalement leur parole.

Ainsi est né un mouvement qui pourrait à lui seul faire plus que ce qui a déjà été fait. l’idée est simple et efficace : Informer par tous les moyens les grandes surfaces qu’ils vendent du poisson durant sa période de fraye, faire un peu de buzz  sur les réseaux sociaux pour faire prendre à certaines enseignes des mesures de restriction dans la vente du bar.

Ce groupe Facebook est né en janvier dernier et depuis, 11 000 membres sont venus grossir les troupes et portent la parole de ce groupe.  500 enseignes ont déjà été touchées par ces bénévoles passionnés et certaines jouent le jeu.  Le mouvement est tellement apprécié et compris qu’il a eu les honneurs de TF1 au JT et de quelques radios nationales.

Si aucune grande surface ne vend du bar sauvage (hors bar d’élevage) durant cette période, il est clair que les professionnels pêcheront autre chose, CQFD !

bar 64 bretagne 2013

 

Actuellement une pétition en ligne tourne sur internet (lien en fin d’article), elle a déjà réuni près de  10 000 signatures dont des grands noms de la pêche ou des marques connues. Il va de soi que ma petite signature a été apposée et je vous invite à faire de même. Cette pétition sera adressée à nos politiques ainsi qu’à Bruxelles qui reste l’autorité dirigeant la pêche en mer.

Bien que nous pêchions pour la grande majorité en eaux intérieures, soyons solidaires avec les pêcheurs sportifs en mer, un jour nous pourrions nous aussi avoir besoin de leur soutien.

Gardez la pêche.

 

Lien vers le groupe :https://m.facebook.com/groups/1164225547013306

Lien vers la pétition : https://www.change.org/p/bruno-le-maire-le-bar-hors-des-%C3%A9tals-de-janvier-a-mars?recruiter=836965278&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition&utm_content=ex49%3Av2

Lien vers la page :https://www.facebook.com/Le-bar-hors-des-%C3%A9tals-de-janvier-%C3%A0-mars-185055552246103/

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule, informations diverses pêche, réflexions diverses. Bookmark the permalink.

5 Responses to Le bar hors des étals de janvier à mars

  1. À 1000 kilomètres du front, mon épouse adhère, soutient et communique avec le groupe : le bar hors des étals de janvier à fin mars .Faut dire aussi que son mari, pécheur passionné devenu de plus en plus responsable au fil des années de pêche lui a communiqué le bon sens de préserver toutes nos espèces de poissons. Nous habitons entre le lac du Salagou et la pointe courte de Sète, à deux pas de la criée du grau d’Agde… devinez la région, indice: chez nous c’est le loup.
    Région, hélas aussi sinistré par le chalutage facile et quotidien, avec le non-respect des périodes de pêche et surtout les tailles minimales légales de captures (professionnel et particulier) la fameuse maille !
    Du compte Facebook de ma femme, je m’attendais pas à avoir un lien avec Sylvain de l’esoxiste !
    C’est aujourd’hui que j’ose enfin réagir. Moi le fan discret qui a lu tout vos articles du blog avec passion depuis des années, compris les moments nostalgiques, qui a ressenti vos baisses de régime et les ras le bol, toujours d’accord avec le coup de gueule, le test comparatif, le leurre du jour. Merci Monsieur Sylvain on a besoin d’homme passionné, engagé, à l’écriture libre. Continuez.
    Cordialement Pascal, né en 1967 pécheur passionné et raisonné, qui se souvient encore d’Albert D, Henri L et du nylon fluo…mais ceci est une autre histoire.

  2. FICHE says:

    Très bel article, concis et précis de l’action du groupe
    C’est avec grand plaisir que nous acceptons votre aide et à charge de revanche !
    Trugarez-vraz !

  3. MAUREY says:

    Merci beaucoup Sylvain

  4. Leroy says:

    merci ,pour votre soutient au groupe (Le bar hors des étals de janvier a fin mars) qui grâce a vous s enrichie et plus que l ont sera plus ce mouvement aura du poids afin que de bonnes décisions soient prises contre ces incohérences de la pêche ,cordialement