Après l’ Orient, le rien, ou presque !!!
avatar

Le retour à la réalité est toujours dur et nous en avons eu la preuve ce matin avec une sortie chez nous, pas de gros poissons comme à Orient mais juste un sandre non maillé. un retour à la réalité qui vous donne le cafard !

Malgré une météo annoncée comme très difficile, nous avons ris la route de Torcy ce matin de bonne heure afin de nous confronter à nos célèbres brecouilles locales.

Arrivée à 07h00 sur le lac, côté Leduc, pour une brève sortie prévue jusqu’à 11h00. La météo n’était pas si mauvaise avec un vent absent et une grisaille bénéfique.

Nous avions décidé de chercher les brochets dans les bois noyés au leurre de réaction, donc chatterbait et spinnerbait pour tous. Arrivés sur zone en même temps que la pluie nous avons peigné les deux cotés sans la moindre touche.

 

J’espère que les trois float-tubes  ainsi que l’autre float qui pêchait le brochet à la mouche ont eu plus de réussite que nous.  La pluie redoublant d’intensité nous avons pris le large pour chercher quelques échos sans pour autant les trouver.

 

C’est dépité que je ferai repli sur la zone du batardeau où j’avais détecté de l’ activité à l’ arrivée. Au premier passage sur 6m de fond alors que je jiggais mon chatterbait, Cathy annonça pendu en drop vif. Enfin une touche pour remonter ce petit sandre que nous n’avons même pas mesuré.

Un sandre bien gras mais qui ne pissait ni la laitance ni les œufs, soit ils ont frayé depuis un moment, soit la fraye aura un gros retard cette année.

 

Deux autres dérives sur les postes archi-connus n’ayant rien donné, nous quitterons les lieux presque brecouille mais surtout trempés !

Espérons que le Morvan nous apportera plus de touches car là ce n’est pas Bysance, il pleuvait tellement que nous en avons oublié le casse croûte !

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in pêche, reportage de pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.