Un jour un leurre : Le spinnerbait KVD Spinner 14g de Strike King
avatar

Lorsque la star incontestée des circuits pros de pêche au leurre Kevin Van Dam signe le KVD Spinner, on peut raisonnablement penser que la marque Strike King a suivi les conseils du maître pour créer un leurre efficace en toutes situations.

Si ce leurre est avant tout destiné au black bass, j’ai commencé il y a plus de quinze ans avec des spinnerbaits de ce gabarit qui m’ont fait prendre nombre de brochets dont certains de plus de 80 cm sur les étangs de mon secteur.

Avant de vous détailler les caractéristiques de ce leurre, attardons-nous deux minutes sur ce qui me fait me marrer tout le temps, le packaging. Qu’il soit US ou japonais, on trouve souvent ces conneries comme « hameçons piquants », « ne pas avaler » ou autres mentions frisant la débilité la plus profonde mais ici c’est la traduction de l’argumentaire qui est hilarante.  Strike King n’a même pas les moyens de se payer les services d’un Français ou une licence Google trad qui n’aurait pas fait autant d’erreurs, jugez plutôt :

 

« …Pour concevoir un spinnerbait parfait pour tous autour de pêche spinnerbait… » C’est le moins pire, c’est limite mais ce qui suit est encore plus fort. « …Il dispose d’un plus petit, reconçu Perfect Skirt avec tous les nouveaux naturalisés couleurs de réalisme et un profil plus petit dans l’eau qui va générer plus de grèves. La DVG spinnerbait inclut également un fonctionnaire KVD insignes sur la lame… » donc KVD est un fonctionnaire qui aime faire grève ?  Et les nouveaux naturalisés sont de couleur ? Bref, merci de cette tranche de rire.

 

Donc je résume, la marque Strike King met en avant une jupe fournie et bien pensée mais met aussi en avant le fait que KVD soit peint sur la palette ! C’est sûr que ce dernier truc doit être très efficace  sur le poisson !  Euh, Strike King, selon moi, virez ce clown qui rédige vos arguments commerciaux. Fin de cette parenthèse.

Ce spinnerbait est très classique, il est monté sur une armature en corde à piano de 0,9 mm donc plutôt solide. Il est équipé de deux palettes feuille de saule (willow), une dorée et une argentée. La plus grande mesure 52 mm et la plus petite 39,7mm. L’émerillon et les anneaux brisés qui tiennent la dernière palette semblent de bonne qualité, j’ai tiré dessus assez fortement sans dommage.

 

La tête plombée est ronde et large et la peinture est de bonne qualité avec des effets de brillance obtenus par des micros paillettes.

L’hameçon qui ressemble à un modèle forgé est en taille 4/0. En réalité cet hameçon est un modèle rond qui possède un diamètre de hampe de 1,60mm et dont la courbure a été meulée (traces visibles à la loupe) pour arriver à une épaisseur de 1,40 mm. Quel est le but de tout ça ? Mystère.

Le piquant est excellent. Ce spinnerbait pèse 14g, il en existe un autre modèle de 10g.

 

Venons en à la jupe en deux tailles avec des filaments de silicone bien répartis et une grosse bague elle aussi en silicone qui semble très solide.

 

On obtient avec tout ça un spinnerbait honnête, pas révolutionnaire mais correct pour son tarif. Rien à redire sur la nage et les palettes qui tournent bien. Idéal pour ne pas vider son porte-monnaie, ce spinner ultra classique fonctionnera sur tous les carnassiers.

Gardez la pêche

Acheter un KVD Spinnerbait de Strike King

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres métalliques and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.