S’occuper durant le confinement: Faire un étui cuir à pince
avatar

Le confinement risque de durer et pour s’occuper durant ces journées automnales on peut bricoler un tas de choses dont un étui pour pince.

Vous aurez remarqué que les étuis de nos pinces de pêche en cordura ou en cuir synthétique résistent mal au soleil et au temps, seul un bon vieil étui en cuir en est capable mais c’est difficile à trouver et un cordonnier vous le vendra cher.

Ma belle pince Smith se lamentait depuis le début d’année de ne pas avoir d’étui confortable, j’ai donc décidé d’essayer de lui en faire un.

J’avais acheté il y a quelques temps des outils pour refaire un étui de couteau et réparer mon canapé cuir dont les coutures avaient lâché, autant les utiliser et en récupérant un morceau de cuir de cartable usagé, on peut créer cet étui.

Temps de travail, une heure de préparation pour la coupe, une nuit pour former l’étui et deux heures de couture. Un peu de teinture à bois, un peu de cirage et voilà le travail..

 

 

C’est mon premier, soyez indulgent, je ne peux que m’améliorer après quelques erreurs.

Maintenant je porterai ma pince au côté  avec une petite fierté..

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Techniques et astuces and tagged . Bookmark the permalink.

5 Responses to S’occuper durant le confinement: Faire un étui cuir à pince

  1. Bonjour, c’est beau de bien bricoler comme ça. , je suis un peu jaloux étant fort maladroit en bricolage, je suis meilleur en travaux d’exterieur, jardinage,plantation, taille,etc….un homme des bois, ,…

  2. Pascal says:

    Très beau travail, félicitations Sylvain.
    Sais-tu qu’on peut faire des cordons spirales pour pas cher également avec du fil de débroussailleuse ?

    • Bonjour, merci du compliment
      Oui je le savais, je l’ avais vu sur une vidéo You Tube

    • Mika says:

      C’est vraiment bluffant en effet, j’avais cru que la première image était celle d’un « modèle » acheté/commercialisé. Tout est bien réalisé, en étant tatillon et si l’on se focalise sur les points de couture on remarque que certains espacements sont plus importants que d’autres mais franchement je ne saurais faire guère mieux, bravo!
      J’en ai profité de même pour recycler le fourreau pour épuisette de l’arrière grand-père, devenue trop petit avec les modèles d’épuisettes actuels, pour en faire un carquois universel d’épuisette(s) repliable(s) à attacher au niveau de la taille et descendant le long de la jambe. Il faut dire qu’avec la baleine de soutien gorge de madame (on fait avec ce qu’on a mais attention : pas une trop petite et ni une trop grande 🙂 ) un vieux jeans, des bandes velcros et beaucoup d’heures de couture on peut faire des choses utiles qu’on ne trouve pas dans le commerce…….. mais loin d’être esthétiques dans mon cas!