Le retour de seigneur Thon !

Un soleil de plomb accable le bateau. Il n’y a pas une ride sur l’eau et l’on imagine les monstres marins croiser sous le bateau. Fabien lance ses petits morceaux de sardines à intervalle régulier et Thomas dépose délicatement ses boules de broumés sous le bateau, nous attendons la touche… Un thon de près de 100 kilo saute à 50 mètres du bateau, tout le monde se figent. 5 min passent, nous ne tenons plus et allumons les sondeurs. 2 énormes bestiaux rodent sous le bateau et nos vifs commencent à devenir anxieux. L’une des deux bouées disparaît brutalement et le frein entonne sa longue litanie hurlante….

Image 1 Le retour des seigneurs

C’est le branle-bas de de combat ! Bienvenue à la pêche au thon !!!

Avant de commencer à rentrer dans le cœur du sujet, la sécurité est sujet majeur et prioritaire sur lequel en tant que magazine nous devons insister. Tous les pêcheurs exo vous le confirmerons, le thon est le poisson le plus combatifs. Il ne se rends jamais, même à un 2 mètre sous le bateau, le combat peut durer encore très longtemps.

Ne partez jamais seul pêcher le thon, soyez 2 ou 3 minium. Ce qui veut dire qu’on ne peut pas partir avec une embarcation trop petite non plus. N’hésitez pas à vous accrocher ou accrocher vos cannes au bateau. Lors d’un combat il y a parfois des moments de désespoir.

 

La législation

La législation est maintenant très stricte, pour pêcher le thon vous devez avoir une autorisation de la préfecture pour votre bateau. Il suffit d’en faire la demande assez tôt. Pour trouver toute les informations et les documents nécessaires il suffit de taper « Autorisation pêche thon rouge 2018 » dans Google. Chaque année il y a un formulaire Cerfa à remplir avec la copie de la carte de navigation de votre bateau et une enveloppe timbrée pour recevoir par la poste votre autorisation.

Il y a deux types de demandes à faire. La première consiste à faire une demande pour pouvoir pêcher le thon Rouge en « catch and release ». La seconde consiste à demander des bagues pour garder des spécimens. Si vous faites partie d’un club de pêche en mer, vous aurez peut-être la chance d’obtenir une bague, autrement il y a un quota et se sont les premières demandes arrivées qui récupèrent les bagues. Les bagues sont associées à un bateau.

Le thon Rouge

Le thon rouge est un poisson assez mystérieux, il y a des milliers de choses à dire sur lui alors concentrons-nous sur les informations principales.

Croissance et Taille

La croissance de cet animal est fulgurante, Au bout d’un an le thon pèse entre 25 et 30 kg, il attendra sa maturité sexuelle vers 5 ou 7 ans et vers 15 ans il pourra mesurer 2m50 pour près de 300 kg.  Il croise de l’équateur à la Norvège et une grande zone reproduction se situe au Baléare et au l’est de l’Ecosse.

Les zones géographiques

En atlantique

On en trouve maintenant de Biarritz à Grandville, néanmoins les plus grosses densités se situe dans le sud du golf de Gascogne, avec des chasses qui font parfois la taille d’un terrain de football.

En méditerranée

Il a deux gros foyers qui concentrent des poissons ; la zone de Nice et l’embouchure de Rhône. Après il reste plus courant de croiser des thons en méditerranée qu’en atlantique et vous pouvez en toucher quasiment sur toute la côte méditerranéenne.

 

Les périodes

Il faut premièrement être dans les dates légales d’ouverture de la pêche au thon qui se situent entre début juin et début octobre. Après comme beaucoup d’espèces la période la plus faste est septembre-octobre quand les « blancs » se rassemblent massivement. On peut alors assister à des chasses énormes à quelques mètres du bateau. Les chasses de thon sont un spectacle magnifique et l’on est surpris de la violence avec lequel ils montent en surface.

Image 9 La taille parfaite pour hisser à bord et a remettre rapidement à l’eau

Les techniques

Nous parlerons ici de deux techniques, que je considère les plus accessibles pour les pécheurs amateurs que nous sommes. Je ne parlerais pas, par exemple de la grande traine qui s’effectue avec des teasers et 6 ou 10 cannes qui trainent des leurres, car cette pêche en plus d’être extrêmement couteuse en matériel ; et carburant nécessite un équipage complet bien rodé.  Nous parlerons donc de la pêche au vif/ broumé et de la pêche au lancé sur chasse.

image 13 Qu’importe la technique voilà a quoi ressemble le combat

Qu’importe la technique voilà a quoi ressemble le combat

Image 8 le baudrier un accessoire Indispensable

Au broumé / vif

Ce n’est peut-être pas la technique la plus amusante ni la plus noble, mais surement la plus efficace si vous commencez la pêche au thon. Attention cette technique fait souvent mordre des poissons plus gros que si vous pêchiez aux leurres.

Matériel adéquate

Cette pêche est la moins couteuse en termes de matériel. Vous pouvez la pratiquer avec un canne stand up de traine de 100 lbs et un gros moulinet de traine. Ces éléments sont moins couteux que des ensembles similaires en Spinning.

Image 11 seul je n’aurais jamais réussi a remonter ce poisson

Le montage

C’est aussi simple qu’une pêche au bouchon. Un gros hameçon cirlce hook pour l’aspect auto ferrant du montage. 10 mètres de flurorocarbone en 150 livres rattaché à votre corps de ligne.  Sur ce montage simple vous aller ajouter un lest et un bouchon. Pour le bouchon un ballon de baudruche avec des coloris bien voyants ferra parfaitement l’affaire. Pour le fixer à la ligne prenez un élastique que vous nouerez au ballon et au corps de ligne. Ainsi à la touche, le ballon se détache et ne vous gênera pas lors du combat. Faites la même chose sur le lest. Un plomb de 80 grammes fera l’affaire, positionné 10 mètres avant l’hameçon pour laisser une bonne amplitude au vif.

Le vif

Comme à chaque fois il s’agit de trouver l’appât le plus adapté, en fonction des vifs sur place. Chinchard, maquereau, bonite ou pélamide feront de très bons vifs. Si vous avez plusieurs lignes il faut évidemment essayer de varier les vifs. Vous pouvez évidement effectuer le même montage avec un poisson mort, mais l’attractivité en sera réduite. Après bien souvent, met 4h à faire des vifs, et 30 min à faire les thons. Vous pouvez piquer votre vif par la bouche ; dans le dos ou optez pour le montage Catalina (Conf recherche Google).

L’action de pêche

Il faut trouver une zone ou vous savez que des thons croisent. Si vous n’êtes pas sûr, regardez autour de vous.  Le thon est un poisson qui se fait remarquer (saut ou micro chasse). Prenez en compte la dérive car la pêche au bromée ancrée n’est plus autorisée. L’amorçage n’est pas obligatoire, il est juste fortement conseiller si vous souhaitée mettre toutes les chances de votre côté. Pour amorcer c’est le broumé un beau mélange de sable de sardine et de sang de sardine. Attention aux odeurs, âmes sensibles s’abstenir. Notre conseil est de chercher a etre le plus discret en termes de bruit sur le bateau et de couper vos sondeurs

Image 7 l’art du découpage de sardine

l’art du découpage de sardine

Anecdote :

Un jour de fin de vacances, mon train était à 14h j’avais donc toute la matinée pour une petite pêche au broumé. J’arrive donc au train, et m’assoie. Ma voisine arrive et je sens que quelque chose la dérange. Elle se mets à chercher sous le siège devant derrière d’où peut bien venir « cette drôle » d’odeur. Finalement elle abandonne et va plus loin. Ce n’est qu’en rentrant chez moi que ma copine me gratifie d’un « Tu Pues !!! » en me voyant arriver. Étant de puis 6h du matin avec de la sardine à côté de moi, l’odeur était rentrée dans mes vêtements et je ne sentais plus rien.  Attention à vous, si vous voyez du monde après !

Image 12 le lasseau à thon pour coincer le poisson par la queu est un outil bien pratique

Au leurres / Lancer

La grande technique en vogue actuellement est la pêche du thon sur chasse. C’est indéniablement la technique reine qui mélange difficulté et adrénaline. Il s’agit d’approcher discrètement la chasse, à distante suffisante pour faire tomber son leurre en plein dedans

Matériel adéquate

C’est un matériel bien spécial au niveau des cannes, car il ne s’agit pas de lancer des gros leurres mais bien des leurres petits à moyens sur des ensemble en 80 lbs. Il faut des cannes surpuissantes, capable de lancer 30 grammes. A ce petit jeu là ce n’est pas les cannes les plus chères du marché qui seront les plus efficaces. On vous laisse tester par vous-même. Moi j’utilise cette canne https://www.rodhouse.fr/fr/rodbuilders-republic/3395-tuna-express-r710.html. La TUNA EXPRESS R710 de chez Rodhouse capable de lancer des poppers de 30 grammes et de combattre des 100 kilos.

Niveau tresse je vous conseille une tresse PE 5 avec une pointe de 1M50 en flurorocarbone 70lbs sur des poissons d’environ 30k. On a monté du 100k dessus mais c’est pas fait pour….

Image 4 Les Poppers pour un maximum de sensations

Les Poppers pour un maximum de sensations

Les leurres

Il vous faut des petits castings jig de 20 à 50 grammes, et des Popper petits à moyens. Niveau coloris, il vous faut du vert et du bleu et du rose !  Comme toujours à la pêche il faut trouver le coloris, la forme et la nage qui déclencheront les attaques.

Trainer dans les chasses

Parfois la météo ne permet pas d’approcher efficacement les chasses. Dans ces conditions, vous pouvez trainer vos leurres dans les chasses. C’est toujours extrêmement efficace. Prenez juste une bonne longueure pour ne pas effrayer les chasses

Image 3 une canne stand up classique

Repérer les chasses

Pêcher sur chasses, passe évidement par repérer les chasses. Ce n’est pas toujours des chasses d’une vingtaine d’individu. Parfois il s’agit de 4 ou 5 poissons qui s ‘acharnent sur une boule de sardine. Il faut être évidemment sensible aux convergences et aux regroupements d’oiseaux, mais aussi aux simples gerbent d’eaux. Parfois les chasses de thons ne sont pas de grosses explosions et vous devrez vous concentrez sur des plus petites concentrations.

Image 10 bis il n’y a pas que des thons sur chasse ; bonite et pélamides s’invite et serve parfois de vif …

il n’y a pas que des thons sur chasse ; bonite et pélamides s’invite et servent parfois de vif …

 

Conseil sur l’approche

C’est un point majeur qui fait appel à la courtoisie et à la finesse. Bien que l’adrénaline soit à son comble soyez discret quand vous arrivez sur une chasse. Le mieux du mieux c’est de voir la direction que prend la chasse, de se positionner en amont et d’attendre qu’elle vienne vers vous. Mais évidemment cela n’arrive qu’une fois sur 20. Sinon évitez les grands coups de moteur, prenez une vitesse basse et approchez-vous comme si vous étiez un bateau qui croise.

Image 2 un tout jeune specimen

Petit poisson pris sur chasse

 

Le nœuds FG

La solidité de vos nœuds sera le détail sur lequel il faudra passer le plus de temps. Vous pourriez payer cher la moindre erreur. Il vous faut un nœud résistant et qui passe bien dans les anneaux. A ce jour le meilleur nœud est le nœuds FG. Pour trouver des tutoriels simples, taper juste dans Google « Nœuds FG » et choisissez le tutoriel que vous préférez

 

Le combat et le maniement du bateau

Vous ne sortirez pas un gros thon, moteur éteint. Selon votre matériel il y a des chances que le poisson vous vide la bobine. Le bateau est un deuxième moulinet que vous devrez gérer avec la plus grande attention. Il est impératif que la personne à la manœuvre connaisse parfaitement son embarcation, car votre adversaire va vous faire faire plus d’une fois le tour du bateau ! Dès la touche, démarrez votre bateau et suivez le poisson. Le thon essayera de se mettre sous votre bateau et de sonder. C’est là où il aura le maximum de force pour vous épuisez. Dans cette position, le thon vous épuisera en mettant vos reins à rudes épreuves. Pour avoir un maximum de force, arranger vous que le chef de bord vous donne un angle de 125° entre vous et le poisson.

Les derniers moments seront les plus critiques. Quand le poisson sera 10 m sous le bateau attendez-vous au pire. Vous tournerez plusieurs fois autour du bateau et les hélices la coque seront vos pires ennemies. La moindre éraflure sur une ligne avec une telle tension peut amener à la casse.  Prenez des gants sur les derniers mètres pour attraper le fluoro et écourter le combat. Gants et pinces seront obligatoires.

Image 6 le type de posture qui vous tue le dos

le type de posture qui vous  « tue » le dos

Maniement du poisson

Le thon est un poisson extrêmement fragile. Si vous ne pouvez pas le hisser à bord ne vous acharnez pas, vous risqueriez de le regretter au moment de « la release ». Si vous le faites, tachez le tjrs l’humidifiez et de le faire rapidement.

Image 5 Poisson de taille moyenne pris sur chasse

 

Il y a 10 ans on se demandait si le stock de thon rouge n’était pas passé sous un seuil critique et certains journaux annonçaient déjà la disparition totale de l’espèce. 2017 aura vu le retour en force des thons dans des zones où l’on ne les avait plus vu depuis près de de 70 ans. Preuve qu’une gestion intelligente des stocks permets à la nature de se régénérer de façon extraordinaire. Maintenant vous pouvez vous attaquer à cette espèce avec des grandes chance de succès sur tout le littoral méditerranéen mais aussi sur une grande partie du littoral atlantique. Des captures de thon à la ligne sont enregistrées de Bayonne à Grandville. Alors qu’attendez-vous encore pour tenter l’aventure

 

About Tahitifish

Passionné d'écailles et de mucus, je pêche tout et partout. Grosse prédilection pour le Bar et le Black Bass, je ne dédaigne pas les brochets et les perches...en pêche aux leurres presque exclusivement. A pied en Float tube ou en Bateau tant que je suis près de l'eau c'est bon!
This entry was posted in informations diverses pêche and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to Le retour de seigneur Thon !

  1. Axel says:

    ça laisse rêveur …
    Merci pour le partage.
    Axel

  2. Yoann says:

    Merci pour l’article (qui laisse rêveur).

    Le Thon rouge a l’air d’être un poisson splendide (Tous comme les photos illustrants ce sujet).

  3. Le regulateur says:

    Bonjour , ce doit être impressionnant de tenir un thon de 100kgs au bout de la ligne, moi avec mes problèmes de dos, même pas la peine d’y penser! Question : si le thon se bat longtemps, et que tu veux le relâcher, meure t’il parfois? En tout cas l’adrénaline doit monter dans ce genre de pêche! Amitiés! ☺!

    • Tahitifish says:

      C’est une vrai question! Meme avec du matos qui permet de brider le poisson vite il peut y avoir de la casse. C’est pour cela que c’est une peche qu’il faut pratiquer avec parcimonie