Moulinets débrayables, comment ça marche ?
avatar

 

IMG_0822

Chez les carpistes comme chez les pêcheurs de carnassiers, les moulinets débrayables sont devenus très populaires grâce au confort d’utilisation qu’ils apportent. Pas besoin de réglage délicat du frein, il suffit de donner un tour de manivelle pour reprendre contact avec le poisson dès qu’il mord et commencer le combat, c’est magique ! Enfin presque… Je vais tenter de vous expliquer comment ça marche en essayant d’être le plus clair possible.
Les moulinets à tambour fixe classiques ont un axe qui coulisse d’avant en arrière suivant le mouvement donné par la came d’oscillation. Cette dernière est vissée directement sur l’axe, qui ne peut donc pas tourner, comme par exemple sur ce Mitchell ci-dessous (flèche rouge). Or, pour que la bobine puisse tourner sans desserrer le frein, il faut que ce soit l’axe qui tourne; comment faire ?IMG_9221
Examinons le Dam Shadow 535 XLFS, dont vous pourrez lire le compte rendu complet sur mon nouveau blog. On voit qu’à l’arrière du moulinet, il y a une roue dentée comportant un moyeu dans lequel va venir se fixer l’axe (flèche orange). Au-dessus se situe le levier extérieur qui actionne le débrayage (flèche verte).

IMG_0778
Cette roue dentée peut être laissée en roue libre ou bloquée par cette petite pièce métallique en équerre actionnée par un ressort (lui-même actionné par le levier extérieur situé sur le dessus du moulinet) selon qu’elle coulisse en avant ou en arrière ; c’est de cette façon qu’on obtient une bobine libre ou une bobine fixe puisque c’est l’axe qui tourne ou ne tourne pas suivant la position de l’équerre. Ci-dessous les deux positions successives (flèches vertes : débrayé, flèche rouge : embrayé) :

IMG_0774 - CopieIMG_0777
Voilà pour le dispositif de base, mais qu’en est-il de la came d’oscillation ? Les ingénieurs ont conçu une came flottante (ou pivotante si vous préférez) de la manière suivante : Sur l’axe, deux petites rainures permettent à cette griffe de se positionner de manière fixe tout en pouvant laisser tourner l’axe quand il est débrayé. La came d’oscillation qui coulisse librement sur l’axe vient ensuite se visser dessus. De cette manière, elle peut jouer normalement son rôle tout en permettant à l’axe de tourner, et donc au moulinet d’être débrayé.

IMG_0740IMG_0743
Mais comment d’un tour de manivelle peut-on ré-embrayer le moulinet ? Une sorte d’étrier en laiton possédant deux ergots est fixé sur la roue de commande (flèche bleue) : celui-ci actionne ensuite cette petite pièce en plastique noire (flèche orange) qui libère à la fois le ressort du levier extérieur et réenclenche la pièce en métal qui vient bloquer l’axe. Ainsi, en donnant un simple coup de manivelle, on retrouve la position initiale classique et le frein peut rentrer en action, c’est tout simple ! Il aura fallu pourtant beaucoup d’heures de travail et d’imagination pour arriver à ce résultat et surtout pour que le tout fonctionne facilement et sans problème pour l’utilisateur lambda, c’est quand même une petite prouesse technologique.

IMG_0782

Tous les moulinets débrayables sont basés sur ce principe, avec des variantes suivant les marques et bien sûr de grosses différences de qualité suivant les matériaux utilisés et la précision de l’ajustage des pièces, ce qui explique les variations de prix d’un modèle à l’autre. Il convient cependant d’ajouter que les moulinets débrayables sont plus fragiles que les moulinets spinning classiques : des ressorts peuvent lâcher, des pièces peuvent casser, car elles sont en plus grand nombre, ce qui augmente les risques, c’est pourquoi il vaut mieux ne pas investir dans les modèles à bas coûts, ils ne durent jamais très longtemps… Privilégiez aussi pour les pêches fines les modèles légers à bobines en graphite, car pour que les poissons ne sentent pas de résistance au départ il faut que l’inertie de la bobine soit la plus faible possible, donc que la bobine soit la plus légère possible.

Texte et photos : Jean-Paul Charles

About Jean Paul CHARLES

Pêcheur et artiste, je m'intéresse aussi aux "à-côtés" de la pêche, et notamment à la littérature et aux œuvres d'art qui lui sont consacrées.
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur, pêche, Techniques modernes and tagged , . Bookmark the permalink.

One Response to Moulinets débrayables, comment ça marche ?

  1. Je m’étais toujours demandé comment ça marchait, merci tu m’as appris un truc.