Le moulinet Certate 2016 de Daiwa
avatar

certate-2016-18Présenté cette année en ouverture mondiale au salon de Clermont Ferrand le Certate 2016 venait remplacer son homologue le 2011 qui aura ouvert la voie des rotors en arche qui est devenu la marque de fabrique de Daiwa.

Un moulinet qui a déjà conquis pas mal de pêcheurs  et qui m’a conquis depuis quelques semaines puisque je suis l’heureux propriétaire d’un Certate 2510 PEH (à bobine shallow pour la tresse).

Le Certate a pu bénéficier de toutes les innovations Daiwa qui ont été installées sur l’ Exist, comme le frein ATD qui est constitué de rondelles carbones imprégnées d’une toute nouvelle graisse spéciale qui rend ce frein très progressif et très régulier, les a-coups seront désormais un mauvais souvenir si on en croit les arguments de la marque.

certate-2016-20

certate-2016-10 certate-2016-12

 

Il est équipé de  10+1 roulements dont 2 Mag Sealed placés de chaque coté de la roue de commande, 5 de ces roulements sont des CRRB protégés. Il possède en outre des joints Mag Sealed (à l’huile magnétique) dans le galet de pick up et un autre implanté là où l’axe du moulinet sort du bâti afin d’avoir une étanchéité à l’eau et au sel parfaite.

L’enroulement fait appel à la technologie de Daiwa nommée Cross Wrap qui optimise l’enroulement de la tresse sur la bobine, on peut voir que celle ci est parfaitement rangée. Daiwa livre avec le moulinet des cales pour parfaire cet enroulement selon ses préférences.

certate-2016-13 certate-2016-14 certate-2016-17 certate-2016-22 certate-2016-26

 

Le bâti est en aluminium et l’arche de rotor est en Zaion (matériau à bas de carbone) afin d’obtenir un moulinet solide mais léger.

La nouvelle bobine, très réussie esthétiquement parlant est en aluminium.

L’ arche « air rotor » a été redessinée avec un coté plus fin pour encore plus d’équilibre et de légèreté.

certate-2016-23 certate-2016-24 certate-2016-27

 

Nouveauté chez Daiwa, les flasques latérales de maintien apposées de chaque coté du bâti sont désormais serties et non visées pour plus de solidité à partir de la taille 3000, pour mon 2500 elles sont visées. Le bâti est lui monocoque toujours pour plus de résistance à la contrainte mécanique.

Le poids est de 240 g pour un frein de 7 kg, ratio de 6.0:1 pour un TMV de 90 cm sur mon modèle

certate-2016-15 certate-2016-16 certate-2016-19 certate-2016-21

 

Ce que j’ai aimé :

  • La douceur de fonctionnement, le sentiment de fluidité, la super qualité du frein qui est la marque de fabrique de Daiwa.
  • Le pick up qui se ferme bien et qui reste ouvert même en secouant le moulinet comme un sourd, donc pas de fermeture intempestive sur un lancé appuyé.
  • La manivelle qui se visse dans le corps avec un raccord femelle assez court et très rigide, plus aucun jeu une fois vissé et ça c’est très appréciable.

Ce que j’aime moins:

  • L’obligation de démonter la manivelle lors du transport dans une housse, la poignée ne se replie pas et on ne peut pas la caser dans le creux du pied de moulinet, il faut donc la démonter ou la laisser montée mais c’est plus encombrant.
  • La poignée de manivelle assez quelconque, efficace mais ce n’est pas ma forme préférée.
  • Le cliquet du frein très discret, contraire des cliquets très forts qui équipaient Daiwa et qui sonnaient bien selon moi.
  • Le support de fixation du pick up coté opposé au galet, son design est assez brut, tout en angle, le contraire de ce moulinet tout en rondeur, étonnant comme choix de la part du désigner.

Ces tout petits détails n’obèrent pas le fait que ce moulinet est d’ excellente qualité et fera le bonheur des pêcheurs sportifs  en eau douce ou en mer, selon Daiwa le taux de retour en SAV de ce moulinet est de moins de 0,9 %, ce qui est du jamais vu.

certate-2016-18

stealth-smooth-8-braid-spiderwire-3

 

Vendu en débu d’ année 450 euros, on le trouve désormais plus autour des 385 euros.

Gardez la pêche

Acheter un Certate 2016 de Daiwa

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur and tagged . Bookmark the permalink.

One Response to Le moulinet Certate 2016 de Daiwa

  1. Bébert-le-chat says:

    Perso, j’ ai un Certate 2508 RH ( Millésime 2012…Un bijou! ), et, dans, plus ou moins, la même catégorie ( Les  » must have « , comme on dit en français… ), un Exist 2510 PE-H, de la même époque…Alors, c’ est vraiment mieux, le  » nouveau  » Certate, ou je continue avec mes vieilleries!?
    Un plus à noter, toutefois, car plus aussi courant ( Vive la Marche Révolutionnaire du Progrès…! ): vous disposerez, ENCORE, d’ un antiretour débrayable…Un plus absolu, pour les très bons pêcheurs, sérieux, efficaces, et de bon goût…À déguster sans modération, tant que vous avez le choix!