Le Panoptix Forward de Garmin
avatar

panoptix real vu 3d garminDernièrement j’ai eu la chance de passer une journée complète sur la lac de Grangent (42) avec deux pêcheurs pro staff Garmin qui m’ont présenté une petite révolution dans le monde du sondeur : Le Panoptix Forward.

Une nouvelle sonde qui s’installe en tête du bateau et qui vous montre l’activité du poisson, la nage de votre leurre et le relief du fond presque comme si c’était filmé par une caméra. C’est époustouflant et ça ouvre réellement de nouveaux horizons pour la pêche. Attention à la fin de la lecture de cet article vous risquez fort d’avoir envie de changer de sondeur pour aller chez Garmin.

Garmin, tout le monde connaît, une société leader dans le domaine des GPS embarqués mais aussi dans l’électronique sportive.  Garmin c’est à l’heure actuelle plus de 7000 collaborateurs répartis à travers le monde. Ce sont Gary Burrell et Min Kao qui ont crée la société et nommée par la contraction de leurs prénoms Gary et Min, la société possède son siège social à Olathe au Kansas (US).

Il y a quelques années, cette énorme structure d’ingénieurs et de techniciens s’est penchée avec toute la puissance financière du groupe sur les combinés sondeur GPS pour la pêche.  Il en est résulté des appareils puissants, fiables, faciles d’utilisation et qui possèdent pour un prix identique à la concurrence un petit plus en terme de technologie.

J’en veux pour preuve avec les modèles de la série GPSMAP 7400 que j’ai pu tester, ceux ci possèdent de série une antenne très haute précision qui localise votre bateau 10 fois par seconde, alors que la concurrence est plutôt à 1 fois par seconde.

grangent 18081558

Niveau consommation, pour ces grands écrans on tombe à moins de 0,8 amp/h donc pas besoin de grosse batterie. Le sondeur accepte de 12 à 36v, là aussi pas besoin de batterie séparée de la propulsion.

Un truc épatant aussi qui va faciliter le sondage lorsqu’il y a des vagues : Une centrale d’attitude AHRS qui va corriger en temps réel le faisceau face au tangage et au roulis pour plus de précision.

grangent 18081562

 

Vous avez peut être entendu parler de la technologie Chirp, un balayage de fréquence  au lieu d’une fréquence fixe qui va donner plus de discrimination. Là ce Chirp est aussi intégré dans les fonction Down et side, donc là aussi plus de précision.

Terminons par la sonde, petit bijou de technologie qui fait beaucoup dans les qualités d’un appareil. Ici cette sonde est équipée de transducteurs latéraux et d’un vertical qui sont en même temps émetteur et récepteur alors que la concurrence utilise 1 émetteur et deux récepteurs ou le contraire. Là aussi, grâce à cela il en résulte une meilleure discrimination des cibles et des images plus précises.

grangent 18081575

 

On obtiendra un meilleur contraste, plus de luminosité et surtout une portée latérale plus grande.

Ces captures d’écran ont été prises à Grangent le 18 août dernier, on constate la qualité du produit car l’eau était très chargée. Sur la vue 2d on voit même les arches du pont, du jamais vu avant pour moi avec d’autres sondeurs.

grangent down vü

Grangent aout 2015

 

Autre qualité, le sondeur est rapide à s’allumer, c’est important.   Ces sondeurs disposent aussi en intégré du Wifi, on peut alors y connecter sa caméra de sport comme sur l’image suivante, ou son smartphone via l’application Garmin Helm qui permet de piloter le sondeur via son téléphone. Dernier petit point rapide qui va satisfaire les pêcheurs, les écrans sont lisibles sous tous les angles même avec des lunettes polarisantes… Ceux qui chaussent régulièrement ces lunettes connaissent le désagrément des écrans de nos sondeurs où il faut ruser pour lire avec ses lunettes. Là sous tous les angles on voit son écran…Pas mal et surtout étudié pour le pêcheur.

grangent 18081566

 

Passons à la petite révolution qu’a initié Garmin : La sonde Panoptix.

garmin_sonde_panoptix_ps31_forward

 

Il s’agit d’une sonde qui va se comporter comme une caméra en balayant avec des multifréquences et de gauche à droite grâce à un faisceau ultra fin. En gros un side mais en balayage.

J’ai pu tester le système Panoptix  Forward qui est la vue devant le bateau, le Panoptix  down qui voit ce qui se passe sous le bateau vous sera présentée par mon ami Geoffrey dans le magazine 1max2pêche à cette adresse:  http://www.1max2peche.com/sondeur-garmin-panoptix-down

panoptix real vu 3d down garmin

 

La sonde Panoptix placée à l’avant sur la tige du moteur et selon un angle déterminé grâce à son support spécial va donc vous permettre d’éclairer ce qui se passe devant le bateau jusqu’à 60m si on le veut.  A l’écran vous aurez donc une vue latérale avec votre bateau en haut à gauche et tout ce qui se passe devant la proue. Avec la vue Live Vü on voit le leurre nager, les poissons bouger et suivre, voir attaquer. C’est bluffant, d’autant qu’une trace en forme de halo donne le mouvement. Vous comprendrez mieux avec cette photo légendée en vue down :

panoptix down

Voici l’écran en vue Forward

18AOU15_1110_00[1]

 

Mais ce n’est pas tout, cette sonde permet de modéliser le fond et de vous offrir une vue 3d de celui ci en live, ainsi vous verrez le bas de la cassure avec le poisson posté au pied et vous pourrez lui poser presque sous le nez !! Cette vue se nomme Real Vü.

18AOU15_1016_00[1]

18AOU15_1059_01[1]

Techniquement cette sonde envoie un faisceau de 10, 20 ou 40 ° d’ouverture en largeur selon comment on l’a réglée. A l’écran comme on peut afficher  une règles latérale et de profondeur on voit de suite la taille de la zone que l’on éclaire. On peut faire pivoter son écran en vue 3d et ainsi choisir sa vue préférée.

Autre avantage sans avoir à bouger son bateau, on peut orienter le faisceau électroniquement de 30 ° sur le coté. Idéal pour voir de temps en temps si un banc de poissons ne passe pas à coté de la zone sans avoir à quitter son ancrage (virtuel ou physique).

Imaginez donc, vous vous postez face à une structure comme un tombant par exemple à 20 m. A l’écran, en vue 3D (Real Vü), vous voyez comment est fait ce tombant sur 15 à 20m de large et jusqu’au fond au nez de votre bateau.  Vous remarquez une pierre, un trou, un truc qui dénote, voir un poisson qui s’affiche…. Vous mémorisez la direction et passez en Live Vü. Là vous jetez votre leurre dans la direction, vous le voyez couler, en même temps vous voyez un écho bouger et se jeter sur votre leurre….Attendez de sentir la touche avant de ferrer comme c’est arrivé le jour de la démonstration !

18AOU15_1448_01[1]

 

Cette révolution dans la façon d’aborder les images sondeurs est plus naturelle que nos vues habituelles où il faut du temps avant de piger le truc, là c’est comme si vous vous voyez pêcher sous  l’eau filmé par une caméra ou presque.

Bien évidemment, il restera toujours des parasites comme sur tous les sondeurs, algues, phytoplancton, alevins, bulles, déchets…Qui vont salir l’écran mais on eut régler au mieux et changer de couleurs afin de mieux discriminer.

Voici pour mieux comprendre  trois clichés du même poste avec une vue différente. Nous étions face à la barge sur un fond qui tombait rapidement. La premier photo est la vue Live Vü où on voit la falaise devant nous et des poissons entre 5 et 6m.

grangent 18081558

La photo suivante est du même poste mais en vue Real Vü où on constate l’apic en face de nous et des échos à 5m:

18AOU15_1016_00[1]

 

Et cette dernière photo qui vous montre là où nous étions, Vincent à pris une perche  postée à 5m :

grangent 18081563

 

Vous vous demandez sûrement combien coûte cette innovation ? Il vous en coûtera 1500 euros pour cette sonde particulière, et les sondeurs qui l’acceptent sont les modèles GPSMAP 721 ; 820 et 1020 ainsi que les séries 7400 et 8000 dont les tarifs s’échelonnent de 1200 euros (721 avec écran 7 pouces) à 5799 euros pour le 8000 avec écran de 15 pouces.

Certes ce n’est pas un petit budget mais à coté du prix d’un bateau c’est une option qui va grandement faciliter la pêche et vous permettre de vous améliorer. Vous comprendrez mieux les tenues des poissons et saurez les faire réagir plus vite. Les compétiteurs y trouveront vite leur compte. Et puis cette innovation se retrouvera dans une petite dizaine d’année de série dans les sondeur premiers prix.

grangent 18081539

Seule fonction qui  manque à mes yeux pour les sondeurs Garmin, ils ne permettent pas encore d’intégrer un pilotage du moteur électrique mais ça ne devrait pas mettre longtemps à arriver.

Lorsqu’un géant comme Garmin arrive dans la pêche, il frappe d’entrée très fort. Lorsqu’on sait ce que fait Garmin dans l’aéronautique, le running, le GPS extrême, on se doute qu’il n’a pas fini de nous épater.

Un grand merci à Michael, Vincent, Baptiste et Thomas pour cette journée de démonstration et de découverte de cette technologie bluffante.

Gardez la pêche

Relire mon article vous présentant des attaques de poissons en live sur Panoptix

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Barque et electronique embarquée, Sondeur and tagged , . Bookmark the permalink.

6 Responses to Le Panoptix Forward de Garmin

  1. truiteur63 says:

    bonjour à tous,

    peut-être pourrez vous me renseigner. Il y a quelques jours un ami m’a dit que les poissons pouvaient (à force) s’habituer aux ultrasons envoyés par les écosondeurs et qu’il vallait mieux (parfois) le couper dans les zones de 2nde catégorie surpéchées…

    Votre avis m’intéresse,

    Merci 😉

    • Bonjour
      C’est selon, certains y croient, d’autres non, je n’ai pas de réponse exacte à cette question.
      Lorsque c’est surpéché, il ne faut pas faire comme les autres, éteindre son sondeur peut être une piste à explorer.

  2. Sébastien79 says:

    Bonsoir Sylvain,

    J’ai découvert, il y a peu les échomap sv de chez Garmin. Leurs prix sont très intéressants par rapport aux lowrance ou humminbird proposant les mêmes fonctions, mais il est difficile de trouver des avis vu la faible diffusion de ces appareils. Qu’avez vous pensez des fonctions Side, Down et 2D classique, sur les appareils que vous avez pu voir en fonctionnement ?

    Merci

    • Bonsoir Sébastien,
      Niveau Side et Dowm, semblable pour moi, 2d un chouilla mieux qu’Humminbird mais un chouilla moins que Lowrance. mais il faut voir le reste, consommation, menus, ergonomie, possibilité d’extensions.
      Le mieux est d’attendre un salon régional ou national pour vous faire une opinion.

  3. WALLY says:

    sa donne envie